La Bohème de Puccini pour bien commencer l’année

AVEC L’OPCM
 
Crédit photo: Tam Photography
Montréal, le 5 décembre 2022 : L’Orchestre Philharmonique et Choeurur des Mélomanes (OPCM), sous la direction de Francis Choinière, commence l’année en beauté avec La Bohème de Puccini, le vendredi 20 janvier 2023 à 19h30, à la Maison symphonique. 
Voici une expérience musicale de la tragédie à l’espoir, de la mort à la vie, de la solitude à l’amour avec La Bohème. L’OPCM présente une version concert du chef-d’œuvre de Puccini qui met en vedette Andrew Haji (Rodolfo) et Myriam Leblanc (Mimi), dans une tragédie d’amour inoubliable accompagnés de 60 musiciens et 120 choristes de l’OPCM et des Petits Chanteurs du Mont-Royal. 
« Le public sera témoin d’une présentation unique de La bohème dans l’impeccable acoustique de la Maison Symphonique lui permettant d’entendre la profondeur et la complexité de la musique de Puccini comme jamais auparavant », mentionne Francis Choinière, directeur artistique de l’OPCM. 
RAPPEL
La Bohème de Puccini Le vendredi 20 janvier, à 19h30Maison symphonique (1600 Saint-Urbain, Montréal) Billets et informations : site de la Place des arts et 514 842-2112 ou au 1 866 842-2112.
 À propos de Francis Choinière
Francis Choinière, le directeur artistique de l’OPCM, nommé « un jeune chef d’orchestre prometteur », Christophe Huss, et l’un des « 30 musiciens classiques canadiens à surveiller de moins de 30 ans », Radio-Canada, est un musicien polyvalent, actif en tant que chef d’orchestre, producteur de concerts, pianiste et compositeur. 
À propos de l’OPCM
L’Orchestre Philharmonique et Choeur des Mélomanes (OPCM) est une organisation à but non lucratif fondée en 2016 à Montréal, dédiée à l’unification du chant choral et de la musique orchestrale dans le but d’inspirer une nouvelle génération de mélomanes. Depuis sa fondation, l’OPCM a rejoint plus de 100 000 spectateurs et s’est produit sur des scènes de classe mondiale aux côtés d’artistes de renommée internationale, dont Andrea Bocelli, Sarah Brightman, Hans Zimmer et Ramin Djawadi. En plus de sa saison régulière, l’OPCM s’engage à offrir des initiatives d’éducation musicale et à participer à des projets musicaux internationaux, dont des classes de maître, des ateliers et des bourses scolaires, pour le développement et l’avancement de l’art choral et symphonique.

(André Bouchard:albp@sympatico.ca)

Hubble découvre que la lumière fantôme parmi les galaxies remonte loin dans le temps

Dans des amas géants de centaines ou de milliers de galaxies, d’innombrables étoiles errent parmi les galaxies comme des âmes perdues, émettant une brume fantomatique de lumière. Ces étoiles ne sont pas gravitationnellement liées à une galaxie dans un amas.

La question lancinante pour les astronomes a été: comment les étoiles ont-elles pu être si dispersées dans l’amas en premier lieu? Plusieurs théories concurrentes incluent la possibilité que les étoiles aient été retirées des galaxies d’un amas, ou qu’elles aient été ballottées après des fusions de galaxies, ou qu’elles aient été présentes au début des années de formation d’un amas il y a plusieurs milliards d’années.

Une récente étude infrarouge du télescope spatial Hubble de la NASA, qui a cherché cette soi-disant « lumière intra-amas », jette un nouvel éclairage sur le mystère. Les nouvelles observations de Hubble suggèrent que ces étoiles errent depuis des milliards d’années et ne sont pas le produit d’une activité dynamique plus récente à l’intérieur d’un amas de galaxies qui les dépouillerait des galaxies normales.

Deux images. A gauche : galaxies jaune-orange, en halo bleu (lumière intra-amas). A droite : 2 objets bleuâtres allongés, de forme irrégulière, plusieurs petites galaxies jaune-orange. Entre 2 objets allongés : point lumineux dans un halo bleu (lumière intra-amas).

Ce sont des images du télescope spatial Hubble de deux amas massifs de galaxies nommés MOO J1014+0038 (panneau de gauche) et SPT-CL J2106-5844 (panneau de droite). La couleur bleue ajoutée artificiellement est traduite à partir des données de Hubble qui ont capturé un phénomène appelé lumière intra-amas. Cette lueur extrêmement faible trace une distribution lisse de la lumière des étoiles errantes dispersées à travers l’amas. Il y a des milliards d’années, les étoiles ont été éliminées de leurs galaxies parentes et dérivent maintenant dans l’espace intergalactique.

Crédits : NASA, ESA, STScI, James Jee (Yonsei University); Traitement de l’image : Joseph DePasquale (STScI)

L’étude comprenait 10 amas de galaxies aussi éloignés que près de 10 milliards d’années-lumière. Ces mesures doivent être effectuées depuis l’espace car la faible lumière intra-amas est 10 000 fois plus faible que le ciel nocturne vu du sol.

L’étude révèle que la fraction de la lumière intra-amas par rapport à la lumière totale dans l’amas reste constante, en regardant des milliards d’années en arrière dans le temps. « Cela signifie que ces étoiles étaient déjà sans abri dans les premiers stades de la formation de l’amas », a déclaré James Jee de l’Université Yonsei à Séoul, en Corée du Sud. Ses résultats sont publiés dans le numéro du 5 janvier du magazine Nature.

Les étoiles peuvent être dispersées en dehors de leur lieu de naissance galactique lorsqu’une galaxie se déplace à travers la matière gazeuse dans l’espace entre les galaxies, alors qu’elle orbite autour du centre de l’amas. Dans le processus, la traînée pousse le gaz et la poussière hors de la galaxie. Cependant, sur la base de la nouvelle enquête de Hubble, Jee exclut ce mécanisme comme cause principale de la production d’étoiles intra-amas. C’est parce que la fraction lumineuse intracluster augmenterait avec le temps jusqu’à aujourd’hui si le stripping est l’acteur principal. Mais ce n’est pas le cas dans les nouvelles données de Hubble, qui montrent une fraction constante sur des milliards d’années.

« Nous ne savons pas exactement ce qui les a rendus sans-abri. Les théories actuelles ne peuvent pas expliquer nos résultats, mais d’une manière ou d’une autre, elles ont été produites en grande quantité dans l’univers primitif », a déclaré Jee. « Dans leurs premières années de formation, les galaxies auraient pu être assez petites et elles saignaient les étoiles assez facilement en raison d’une compréhension gravitationnelle plus faible. »

« Si nous déterminons l’origine des étoiles intra-amas, cela nous aidera à comprendre l’histoire de l’assemblage d’un amas de galaxies entier, et elles peuvent servir de traceurs visibles de matière noire enveloppant l’amas », a déclaré Hyungjin Joo de l’Université Yonsei, premier auteur de l’article. La matière noire est l’échafaudage invisible de l’univers, qui maintient les galaxies et les amas de galaxies ensemble.

Si les étoiles errantes étaient produites par un jeu de flipper relativement récent entre galaxies, elles n’auraient pas assez de temps pour se disperser dans tout le champ gravitationnel de l’amas et ne suivraient donc pas la distribution de la matière noire de l’amas. Mais si les étoiles sont nées dans les premières années de l’amas, elles se seront complètement dispersées dans l’amas. Cela permettrait aux astronomes d’utiliser les étoiles capricieuses pour cartographier la distribution de la matière noire à travers l’amas.

Cette technique est nouvelle et complémentaire à la méthode traditionnelle de cartographie de la matière noire en mesurant comment l’ensemble de l’amas déforme la lumière des objets d’arrière-plan en raison d’un phénomène appelé lentille gravitationnelle.

La lumière intra-amas a été détectée pour la première fois dans l’amas de galaxies Coma en 1951 par Fritz Zwicky, qui a rapporté que l’une de ses découvertes les plus intéressantes était l’observation de la matière intergalactique lumineuse et faible dans l’amas. Parce que l’amas de Coma, contenant au moins 1 000 galaxies, est l’un des amas les plus proches de la Terre (330 millions d’années-lumière), Zwicky a pu détecter la lumière fantôme même avec un modeste télescope de 18 pouces.

La capacité et la sensibilité dans le proche infrarouge du télescope spatial James Webb de la NASA étendront considérablement la recherche d’étoiles intra-amas plus profondément dans l’univers et devraient donc aider à résoudre le mystère.

Le télescope spatial Hubble est un projet de coopération internationale entre la NASA et l’ESA. Le Goddard Space Flight Center de la NASA à Greenbelt, dans le Maryland, gère le télescope. Le Space Telescope Science Institute (STScI) de Baltimore, dans le Maryland, mène les opérations scientifiques de Hubble et Webb. STScI est exploité pour la NASA par l’Association des universités pour la recherche en astronomie, à Washington, D

(André Bouchard:albp@sympatico.ca)

L’EMPEREUR : la nouvelle série signée Michelle Allen débarque sur Noovo le mercredi 11 janvier

Jean-Philippe Perras, Noé Lira, Charlotte Aubin, David Boutin, Macha Grenon, Naïla Louidort et Madeleine Péloquin sont les têtes d’affiche de cette série qui retrace l’ascension d’un abuseur et la démarche de ses victimes pour faire éclater la vérité

Montréal, le mardi 20 décembre. – C’est le mercredi 11 janvier à 20 h que les téléspectateurs pourront découvrir la toute nouvelle proposition de l’auteure à succès Michelle Allen, L’EMPEREUR, qui débarque cet hiver sur les ondes de Noovo.
Menée par une distribution de très haut calibre composée entre autres de Jean-Philippe Perras, Noé Lira, Charlotte Aubin, David Boutin, Macha Grenon, Naïla Louidort et Madeleine Péloquin, 
L’EMPEREUR retrace sur une période de dix ans le parcours de l’ambitieux et charismatique Christian, une étoile montante d’une agence de publicité, et celui des nombreuses victimes qui chercheront à faire éclater la vérité sur cet être imprévisible et dangereux aux comportements répréhensibles. « En suivant le parcours d’un homme qui a atteint les plus hauts sommets du succès et de l’impunité, L’EMPEREUR cherche surtout à mettre en lumière le cheminement et le courage des femmes qui osent le défier et le dénoncer, a déclaré Sophie Parizeau, directrice générale, Fiction chez Bell Média. Michelle Allen nous a habitués à des séries poignantes qui bousculent et marquent l’esprit collectif, et L’EMPEREUR ne fait pas exception. »

« Cinq ans après la naissance du mouvement #metoo et l’éveil des consciences qui s’est ensuivi, j’avais envie de remettre les choses en perspective, a mentionné l’auteure Michelle Allen. En construisant l’histoire sur dix ans, je pouvais m’intéresser à une pluralité de trajectoires de femmes et les voir évoluer par rapport à ce qu’elles ont vécu, qu’elles l’aient tu, refoulé ou nommé ».
Produite par Sovimage en collaboration avec Bell Média et réalisée par Adam Kosh, L’EMPEREUR se décline en neuf épisodes d’une heure chacun.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca) (Photo: NOOVO)

Le RF STELLA remporte le titre de premier navire de l’année 2023 au Port de Trois-Rivières


Trois-Rivières, le 4 janvier 2023 – Le RF STELLA est le premier navire de l’année 2023 au Port de Trois-Rivières. Il a atteint le Port le 2 janvier à 8 h, après une traversée de huit jours sur l’Atlantique. Le navire, avec ses 20 membres d’équipage de nationalité turque, a quitté le port de West Palm Beach en Floride le 25 décembre 2022. Sa cargaison de mélasse, manutentionnée par Servitank, est destinée à la production de nourriture animale.


Maître Véronique Néron, vice-présidente du conseil d’administration de l’Administration portuaire de Trois-Rivières (APTR) précise : « Pour remporter le titre du 1er navire, celui-ci doit provenir d’un port étranger, il doit avoir effectué sa traversée sans avoir fait d’escale dans un autre port canadien et procéder à Trois-Rivières à une opération de chargement ou de déchargement ».

Lors de la 57e cérémonie soulignant l’arrivée du premier navire de l’année au Port de Trois-Rivières, le capitaine, Monsieur Emin Koparan et le chef ingénieur, Monsieur Canbek Yeltin, ont reçu des paniers de produits régionaux ainsi qu’une giclée de l’œuvre créée par Madame Caroline St-Pierre, artiste-peintre de la Mauricie, dans le cadre du 140e anniversaire du Port.


Monsieur Gaétan Boivin, président-directeur général de l’APTR, a tenu à rappeler que Groupe Somavrac, propriétaire de la filiale Servitank, œuvre au Port de Trois-Rivières depuis maintenant 60 ans. « La mélasse livrée par le 1er navire 2023 est entreposée dans des réservoirs isolés appartenant à l’entreprise et situés au Port, avant d’être redistribuée par camions ou wagons et entrer, ultimement, dans la fabrication de nourriture animale ».
À propos du RF STELLA
Le navire RF STELLA a été construit en 2011 et navigue sous pavillon de Malte. Il a une longueur hors tout de 161,68 m et 23 m de largeur. Le navire est amarré à la section 11 du Port de Trois-Rivières pour une période d’environ trois jours. Pendant son séjour à Trois-Rivières, il est représenté par l’agence maritime McLean Kennedy.


Naviguer sur les eaux glaciales : un défi encore aujourd’hui


La cérémonie du premier navire de l’année souligne l’exploit qu’accomplissent les équipages en naviguant sur le fleuve Saint-Laurent l’hiver. Ce sont les efforts des nombreux acteurs du système fluvial qui rendent plus que jamais possible la navigation hivernale. Pensons entre autres à la Garde côtière canadienne, dont les brise-glaces maintiennent l’ouverture du chenal entre Québec et Montréal pendant l’hiver.
La navigation en hiver, des ajustements nécessaires
Pour pouvoir naviguer sur le Saint-Laurent en hiver, les navires allègent leur cargaison. Ils doivent également avoir une coque renforcée, posséder un moteur adapté qui permet de réchauffer l’eau utilisée par le système de refroidissement du moteur afin d’éviter la formation de glace et être dotés de systèmes de navigation performants, tels que des radars détectant la présence des glaces.


À propos du Port de Trois-Rivières
Faisant partie des 17 administrations portuaires canadiennes, et actif depuis 1882, le Port de Trois‑Rivières offre, en toutes saisons, une vaste gamme d’installations et de services à l’industrie maritime. Il est un acteur important dans le développement économique sur le plan régional, national et international pour des secteurs industriels majeurs tels que l’aluminium, la foresterie et l’agroalimentaire. Le Port de Trois-Rivières accueille annuellement 55 000 camions, 1 000 wagons et plus de 200 navires marchands et de croisières provenant d’une centaine de ports.


Sur la photo (de gauche à droite) :Caroline St-Pierre, artiste peintre, Capitaine Emin Koparan
Me Véronique Néron, vice-présidente du conseil d’administration du Port de Trois-Rivières
Gaétan Boivin, président-directeur général du Port de Trois-Rivières (Photo du haut)

Voici les commentaires de M. Boivin:

(Photos-Audio: André Bouchard: albp@sympatico.ca)

ÉBLOUISSANT CONCERT HOMMAGE À VIENNE 2023 BIEN RÉUSSI

AU THÉÂTRE DE LA SALLE LOUIS FRÉCHETTE DE QUÉBEC

Les nombreux mélomanes présents pour le récent concert HOMMAGE À VIENNE  au Théâtre de la salle Louis-Fréchette de la vieille capitale, ont pu apprécier le magnifique concert traditionnel depuis un quart de siècle maintenant.

En effet, en plus de la musique grandiose, de costumes traditionnels entre semées de danses élégantes et bien rendues, ce même Concert du Nouvel An a su ravir les habitués et aussi les nouveaux spectateurs venus en grand nombre dans les circonstances post pandémiques à l’instar des autres publics de l’Amérique.

Ainsi, la musique exubérante de Johann Strauss et de ses contemporains a pris vie au cœur d’un spectacle éblouissant inspiré du célèbre Neujahrzkonzert autrichien, diffusé chaque année au jour de l’An pour le plus grand plaisir de millions de spectateurs à travers le monde. À plus d’un moment, la magie viennoise semblait planer chez les spectateurs. 

DISTRIBUTION

Incidemment, les artistes invités furent à la hauteur, lors de ce magnifique spectacle maintenant presque légendaire, ont donné une performance digne de leur réputation.

Peggy Steiner et Michael Heim saluent le public après un concert «Salute to Vienna» en 2020 – Centre Lincoln, Hall David Geffen. (Photo: Todd Rosenberg)

Ainsi, le maestro Christoph Campestrini (Vienne), expert en musique viennoise, dirigeait avec son doigté habituel  l’Orchestre de Strauss du Canada transportant les spectateurs dans un voyage musical rempli de cœur et d’humour.

Il fallait entendre la soprano Peggy Steuber (Dresde) et le ténor Michael Heims (Vienne) ayant enchanté avec  des arias et des duos tirés de joyeuses opérettes comiques, avec à leur côté des artistes magnifiquement costumés de l’Aniko Ballet d’Ukraine tout en agrémentant le concert de valses et de ballets, évoquant la grandeur d’une époque d’or révolue, mais inoubliable!

En somme, énergique, léger et romantique à souhait, HOMMAGE À VIENNE, le Concert du Nouvel An demeure à n’en pas douter  un délice musical pour les passionnés du genre ou les non-initiés petits et grands. D’ailleurs, ce n’est pas sans raison qu’à chaque année, familles et amis des quatre coins de l’Amérique du Nord se régalent de musique et de danses splendides pour marquer le début de la nouvelle année.

Courte biographie des artistes de haut calibre

PEGGY STEINER  (Soprano (Dresde)):

Cette grande chanteuse d’Opéra est en somme issue d’une famille de musiciens alors que son grand-père était directeur général du Staatsoperette de Dresde et sa mère et sa grand-mère étaient prima donna à Berlin (Metropol Theater) et à Dresde. Peggy Steiner a étudié à l’Académie de musique Hanns Eisler et a suivi des cours de maître avec Dietrich Fischer-Dieskau.

Elle a interprété des rôles principaux dans Le Franc-tireur, La Clémence de Titus, La Chauve-Souris, et le rôle-titre dans La Comtesse Maritza et La Fiancée vendue de Smetana, et s’est produite avec l’Opéra-Comique de Berlin, le Staatskapelle de Dresde, l’Orchestre philharmonique de Berlin, ainsi qu’au Konzerthaus de Berlin, au Festival de musique de Dresde et au Festival de Musique de Rheingau.

En 2022, elle a fait ses débuts dans les rôles de Sieglinde (La Walkyrie) et Brünnhilde (Siegfried), et interprétera pour la première fois Gutrune (Le Crépuscule des dieux) en 2023.

MICHAEL HEIM (Tténor (Vienne) :

De son côté,, Michael Heim  n’est pas le dernier venu, ayant débuté sa carrière d’interprète en 1998, au théâtre de Saint-Gall, en Suisse.

D’ailleurs, il s’est produit dans de nombreuses salles de concert parmi les plus prestigieuses du monde, notamment l’Opernhaus de Zurich, le Lincoln Center, le Bunka Kaikan de Tokyo, l’Opéra de Hambourg, le Konzerthaus de Berlin et le Festival de Salzbourg.

Il est intéressant de remarquer qu’au cours de sa carrière, Michael Heim a interprété plus de 40 rôles d’opérette et s’est produit dans la Flûte enchantée de Mozart, La Traviata de Verdi, La Chauve-Souris de Strauss, Siegfried de Wagner, Salomé de Richard Strauss et Fidelio de Beethoven.

CHRISTOPH CAMPESTRINI (Chef d’orchestre) (Vienne)

Pour sa part, Christoph Campestrini a complété sa formation musicale à New York, à la Juilliard School et à l’Université Yale. En 2016, il a été nommé maître de chapelle du prestigieux Wiener Hofmusikkapelle où il a dirigé l’Orchestre philharmonique de Vienne, les Petits Chanteurs de Vienne et la chorale du Wiener Staatsoper. Maestro Campestrini a joué sur cinq continents avec quelque 200 orchestres, dont les orchestres symphoniques de Londres, Berlin, Moscou, Mexico, Houston et Vancouver, ainsi qu’avec le Mozarteumorchester de Salzbourg, le Seoul Philharmonic Orchestra et le National Symphony Orchestra de Taiwan.

En conclusion, HOMMAGE À VIENNE de retour à Québec, suite à la pandémie, a vraiment accompli sa mission musicale traditionnelle viennoise  et c’est tout à l’honneur autant des artistes et musiciens  et bien sûr de l’organisation de  GLATZ CONCERT PRODUCTIONS.

Par le fait même, cette belle tradition semble avoir repris de plus belle et devrait à coup sûr se perpétuer pour les années à venir pour le grand plaisir des mélomanes  et les mordus de la belle musique et des mélodies viennoises!

À propos d’Attila Glatz Concert Productions

Attila Glatz Concert Productions produit, fait la promotion et gère des concerts classiques, jazz, folk, country, ainsi que de musique de films et de jeux vidéo dans le monde entier. Évidemment, le spectacle-signature de la compagnie est le bien-aimé Hommage à VienneConcert du Nouvel An, présenté chaque année pendant la période des fêtes dans plus de 20 villes en Amérique du Nord. Parmi leurs productions à succès, on compte également les tournées mondiales de 2016 de l’Orchestre Mozart de Vienne et de l’orchestre KlangVerwaltung ainsi qu’une série de concerts cinématographiques où un orchestre joue en direct les musiques de Harry Potter, Amadeus, E.T., Gladiateur, Le parrain et bien d’autres.

Sur la photo: La salutation de clôture d’HOMMAGE à VIENNE à QUÉBEC des artistes, chanteurs et musiciens et danseurs (Photo: André Bouchard)

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Un Clair de lune avec l’Ensemble ArtChoral

Plongez dans une nuit de sérénité avec la musique a cappella

Montréal, le 3 janvier 2023 – 
Pour commencer l’année dans le calme et la sérénitél’Ensemble ArtChoral, sous la direction de Matthias Maute, présente Clair de lune, une soirée intime de musique a cappella, le 15 janvier à la Maison symphonique.

Les 24 chanteurs professionnels se sont donnés pour mission de séduire leur public avec les plus belles musiques du répertoire. Les mélomanes pourront entre autres entendre le célèbre Ave verum corpus de Mozart et le célèbre premier mouvement de la Sonate Clair de lune de Beethoven, arrangée pour chœur et piano au 19e siècle.

Ce ne serait pas une célébration chorale sans une surprise! À deux reprises durant le concert, 200 chanteurs de 5 chorales différentes se joindront à l’Ensemble ArtChoral pour participer au concert et montrer au public le véritable pouvoir de la voix.

« Le chant choral nous permet d’exprimer des émotions profondes. Les voix d’un chœur représentent l’univers humain de la plus belle façon », explique Matthias Maute, directeur artistique de l’Ensemble ArtChoral.

Depuis la nomination de M. Maute en 2019, l’Ensemble ArtChoral a multiplié ses prestations au Québec et au Canada, avec des présences très remarquées notamment à la Maison symphonique avec la soprano Karina Gauvin (incluant un album enregistré avec Leaf Music), au Festival Montréal Baroque et au festival Music and Beyond à Ottawa. Le projet ART CHORAL, 11 disques de musique a cappella à travers de l’histoire du chant choral, est une collaboration avec l’étiquette de disque ATMA.

Matthias Maute est connu et reconnu comme chef de chœur et d’orchestre, compositeur et flûtiste à bec soliste. Il est à l’origine des Mini-Concerts Santé, qui ont livré plus que 10 000 Mini-Concerts à plus que 70 000 personnes au Québec et en Ontario.

 Billetterie: Place des Arts Renseignements: www.artsquebec.org 
 À propos de l’Ensemble: ArtChoral
L’Ensemble ArtChoral est un chœur professionnel dans la grande tradition du chant choral au Québec avec une mission de présenter le chant choral professionnel au Québec, au Canada et à l’internationale. Il est récipiendaire du PRIX OPUS de l’Événement musical de l’année 2020. Après avoir été dirigé pendan t presque 40 ans par son fondateur Yves Courville, le chœur a nommé Matthias Maute, récipiendaire de deux Prix Juno, à titre de directeur artistique en 2019.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)
NB: Collaboration: France Gaignard

Hommage à Vienne, le concert du Nouvel An


Le 2 janvier 2023 à 14 h 30
Salle Louis-Fréchette, Grand Théâtre de Québec
La célébration la plus réjouissante du Nouvel An est de retour à Québec!
QUÉBEC (QUÉBEC) : De la musique grandiose, des costumes somptueux et des danses élégantes. Depuis plus de 25 ans, HommageàVienne, le concert du Nouvel An, conjugue ces éléments avec brio pour créer une célébration inoubliable qui continue d’enchanter et de ravir les publics de toute l’Amérique du Nord.

La musique exubérante de Johann Strauss et de ses contemporains prend vie au cœur d’un spectacle éblouissant inspiré du célèbre Neujahrzkonzert autrichien, diffusé chaque année au jour de l’An pour le plus grand plaisir de millions de spectateurs à travers le monde.

Doté d’une toute nouvelle distribution et d’un nouveau programme musical, HommageàVienne, le concert du Nouvel An, fait son retour au Grand Théâtre de Québec le 2 janvier 2023. Le maestro Christoph Campestrini (Vienne), expert en musique viennoise, dirigera l’Orchestre symphonique de Québec pour transporter le public dans un voyage musical rempli de cœur et d’humour. Des arias et des duos tirés de joyeuses opérettes comiques seront interprétés par la soprano Peggy Steiner(Dresde) et le ténor Michael Heim(Vienne), et des artistes magnifiquement costumés de l’Aniko Ballet d’Ukraine agrémenteront le concert de valses et de ballet, évoquant la grandeur d’une époque révolue.

Énergique, léger et romantique à souhait, HommageàVienne, le concert du Nouvel An, est un délice musical pour petits et grands. Chaque année, familles et amis des quatre coins de l’Amérique du Nord se régalent de musique et de danses splendides pour marquer le début de la nouvelle année.
Peggy et moi nous sommes mariés le 31 juillet 2022 à Berlin, et c’est grâce à nos concerts Salute to Vienna que nous avons pu nous rencontrer et faire partager à notre public notre amour réel et notre passion pour la musique! Nous savons d’expérience que la musique ouvre les cœurs, et nous croyons que toute l’énergie positive que nous dégageons, particulièrement dans nos concerts du nouvel an, attire la paix dans les esprits. Nous adorons jouer sur scène ensemble, c’est un rêve devenu réalité! Très bientôt, nous allons poursuivre notre parcours conjoint en allant rejoindre notre famille Salute to Vienna au Canada, ce à quoi nous avons très hâte et dont nous sommes très fiers!! – Michael Heim, ténor
Peggy Steiner, soprano (Dresde)
Peggy Steiner est issue d’une famille de musiciens. Son grand-père était directeur général du Staatsoperette de Dresde, et sa mère et sa grand-mère étaient prima donna à Berlin (Metropol Theater) et à Dresde. Peggy Steiner a étudié à l’Académie de musique Hanns Eisler et a suivi des cours de maître avec Dietrich Fischer-Dieskau. Elle a interprété des rôles principaux dansLe Franc-tireurLa Clémencede Titus, La Chauve-Souris, et le rôle-titre dans La Comtesse Maritzaet La Fiancée vendue de Smetana, et s’est produite avec l’Opéra-Comique de Berlin, le Staatskapelle de Dresde, l’Orchestre philharmonique de Berlin, ainsi qu’au Konzerthaus de Berlin, au Festival de musique de Dresde et au Festival de Musique de Rheingau. En 2022, elle a fait ses débuts dans les rôles de Sieglinde (La Walkyrie) et Brünnhilde (Siegfried), et interprétera pour la première fois Gutrune (Le Crépuscule des dieux) en 2023.

Michael Heim, ténor (Vienne) 
Michael Heim a commencé sa carrière d’interprète en 1998, faisant ses débuts au théâtre de Saint-Gall, en Suisse. Depuis, il s’est produit dans de nombreuses salles de concert parmi les plus prestigieuses du monde, notamment l’Opernhaus de Zurich, le Lincoln Center, le Bunka Kaikan de Tokyo, l’Opéra de Hambourg, le Konzerthaus de Berlin et le Festival de Salzbourg. Au cours de sa carrière, Michael Heim ainterprété plus de 40 rôles d’opérette et s’est produit dans la Flûte enchantéede Mozart, La Traviatade Verdi, La Chauve-Souris de Strauss, Siegfried de Wagner, Salomé de Richard Strauss et Fidelio de Beethoven.
Christoph Campestrini, chef d’orchestre (Vienne) Christoph Campestrini a complété sa formation musicale à New York, à la Juilliard School et à l’université Yale. En 2016, il a été nommé maître de chapelle du prestigieux Wiener Hofmusikkapelle où il a dirigé l’Orchestre philharmonique de Vienne, les Petits Chanteurs de Vienne et la chorale du Wiener Staatsoper. Maestro Campestrini a joué sur cinq continents avec quelque 200 orchestres, dont les orchestres symphoniques de Londres, Berlin, Moscou, Mexico, Houston et Vancouver, ainsi qu’avec le Mozarteumorchester de Salzbourg, le Seoul Philharmonic Orchestra et le National Symphony Orchestra de Taiwan. 
À propos de Attila Glatz Concert Productions Attila Glatz Concert Productions produit, promeut et gère des concerts classiques, jazz, folk, country, ainsi que de musique de films et de jeux vidéo dans le monde entier. Le spectacle-signature de la compagnie est le bien-aimé Hommage à Vienne — concert du Nouvel An, présenté chaque année pendant la période des fêtes dans plus de 20 villes en Amérique du Nord. Parmi leurs productions à succès, on compte également les tournées mondiales de 2016 de l’Orchestre MOZART de Vienne et de l’orchestre KlangVerwaltung ainsi qu’une série de concerts cinématographiques où un orchestre joue en direct les musiques de Harry PotterAmadeusE.T., GladiateurLe parrain et bien d’autres. Pour plus d’informations, visitez glatzconcerts.com
Billets en vente à l’adresse grandtheatre.qc.ca ou au 418 643-8131

(André Bouchard: albp@sympatico.ca) (Photos: STV)

« LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE PLUS QUE JAMAIS DANS LE CHOIX DE VACANCES DES QUÉBÉCOIS ET DES CANADIENS »

A AFFIRMÉ LE MINISTRE DU TOURISME DAVID COLLADO
LORS DE SON PASSAGE MARDI À MONTRÉAL.


Montréal, mardi 20 décembre 2022 –


Prenant la parole devant 300 conseillers en voyages récemment à l’hôtel Four Seasons de Montréal, le ministre du Tourisme de la République dominicaine, David Collado, et sa vice-ministre, Jacqueline Mora ont souligné que depuis le début de l’année, ce sont plus de 600 000 Canadiens, dont plus de 40% de Québécois, qui ont fait de la République dominicaine leur destination favorite.

Une destination en pleine croissance. En décembre, près de 3000 voyageurs partiront de l’aéroport de Montréal et 4000 en janvier, dont de nombreux vols directs.


Le souhait du Ministre du Tourisme de la République dominicaine est de devenir la destination numéro 1 des Canadiens. Monsieur Collado a souligné que le secteur touristique emploie près de 180 000 personnes en République dominicaine et représente environ 15 % du PIB.


De son côté Madame Mora a souligné la fidélité des touristes pour la République dominicaine alors que 9 voyageurs sur 10 reviennent sur l’île du au fait de leur grande satisfaction de l’offre hôtelière, de ses plages paradisiaques et de la qualité de sa gastronomie.


Si le secteur de Punta Cana continue d’être le plus populaire, on constate de nouveaux coups
de cœur pour les régions de Samanà, Puerto Plata ou encore de Bayaibe où de nouvelles initiatives notamment en écotourisme ont été développées.


Enfin le ministre David Collado a tenu a rappelé que « la République dominicaine est la destination la plus sécuritaire des Caraïbes, et que sur le plan sanitaire, l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) avait cité la République dominicaine en exemple pour sa gestion de la pandémie.


À propos de la République dominicaine
Entourée par la mer des Caraïbes au sud et l’océan Atlantique au nord, la République Dominicaine propose une variété d’activités sportives, de loisirs et de divertissement, des expériences culturelles exclusives comme la danse, les fêtes du carnaval, ainsi que des spécialités dominicaines comme les cigares, le rhum, le chocolat et le café ou encore les pierres précieuses de l’ambre et du larimar.


En plus de ses expériences inexplorées d’un océan à l’autre, le pays a également acquis une réputation Mondiale pour son peuple chaleureux et hospitalier. Avec huit aéroports internationaux et neuf zones écologiques distinctes, il n’a jamais été aussi facile d’accéder à la République dominicaine.


Pour en savoir plus et commencer à planifier votre voyage, visitez le site Web officiel du
Ministère du Tourisme de la République dominicaine à l’adresse:
http://www.godominicanrepublic.com

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

ÉMISSION: VOYAGE VOYAGE TEL QUE DIFFUSÉE SUR CKVL 100 1 & LE RIAQ.CA CE 18 DÉC. 2022

                                                            BONNE ÉCOUTE & BONNE SAISON DES FÊTES

                                            -(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

NB: Cette émission est aussi diffusée sur: CIAX 98 3, CIGN 96 7, CHOQ 105 1

Plein Sud annonce sa programmation hiver-printemps 2023

Juste à temps pour les achats des Fêtes…et l’ouverture de la billetterie!

Bécancour, le vendredi 15 décembre 2022 –

Dans le cadre d’une conférence de presse à l’église St-Grégoire, la direction Plein Sud, fier vecteur de rencontres entre les artistes et les amateurs de culture des environs, lançait sa programmation Hiver-printemps 2023, qui comprend sept spectacles (huit représentations) tout en offrant un large éventail de choix aux spectateurs.

Par la même occasion, Plein Sud donnait le coup d’envoi de la vente des billets pour la programmation hiver-printemps dès aujourd’hui pour tous lesspectacles : une idée cadeau originale qui arrive juste à temps pour les Fêtes ! : pleinsud.tuxedobillet.com
La programmation
De la chanson, des musiciens de la nouvelle génération et en grande nouveauté de l’humour, c’est une
variété surprenante d’artistes que Plein Sud propose de découvrir ou de venir – enfin! – entendre en
personne dans l’ambiance feutrée et chaleureuse qui caractérise la salle ‘’Chaussegros de Léry’’ du Moulin
Michel de Gentilly. Certains provenant de la relève, d’autres bien établis dans le milieu culturel québécois,
les artistes qui se produiront sur scène ont de quoi ravir tous les types d’amateurs de culture.
Étoiles montantes
Fidèle à son habitude, Plein Sud mettra en lumière quelques étoiles montantes de la scène culturelle
québécoise : parmi nos découvertes se trouvant la formation Wooden Shapes (4 mars), un sextuor à cordes
trifluvien qui se distingue par l’arrangement de chansons populaires et par la composition de ses propres
pièces musicales inspirées des styles classiques, de musiques de film et de la musique populaire dans un
style rock.
Nous accueillerons également la demi-finaliste du Festival de la chanson de Granby en 2020 et participante
aux Francouvertes en 2021, Sandrine St-Laurent (14 avril). Accompagnée sur scène par ses musiciens,
l’auteure-compositrice-interprète diplômée de l’École nationale de la chanson en 2016 dévoilera ses
compositions dans un folk-alternatif qu’on dit « solaire et délicat ».
Chanson québécoise
L’auteur-compositeur-interprète Alexandre Poulin, dont les albums ont successivement été nominés à
L’ADISQ et pour le Félix de l’album Folk de l’année nous rendra visite pour deux soirs, soit les 24 et 25
février prochains. Il présentera en solo Nature Humaine, un spectacle tiré de son 5e album, ponctué de
monologues, intime et fidèle à sa signature artistique à la fois folk et moderne. Pour sa part, le groupe
Comme dans un film, formé par les artistes aux multiples talents Isabelle Blais et Pierre-Luc Brillant et
leurs musiciens, présentera le spectacle Flashback dont la tournée a débuté en février 2022. À travers sa
prestation, la formation revisitera pour nous les classiques de la chanson francophone des années 60-70-
80 et 90 sur des sonorités folks aux accents rock et country.

De grands noms du rock
Certains artistes très connus du grand public viendront également faire vibrer les spectateurs. Plein Sud
présentera le spectacle acoustique Soulshine de Martin Deschamps le 29 avril, une rencontre presque
amicale où l’on découvre l’homme derrière le Rocker. Accompagné d’un guitariste, le rocker nous
présentera ses chansons aux arrangements acoustiques accompagnées d’anecdotes et d’humour. Tout en
gardant son esprit festif et son authenticité, il nous livrera des pièces qui ont marqué sa vie et son parcours.
Depuis plus de 25 ans sur la scène musicale, France D’Amour est sans contredit devenue une superstar au
Québec, après avoir enregistré plus d’une douzaine d’albums à succès. Elle nous présentera, le 13 mai
prochain, ses chansons les plus populaires dans un spectacle intime et sans artifices où on chante à
l’unisson, parfois « à tue-tête ».
30 ans et une vision élargie de la culture
Alors que l’organisme célèbrera ses 30 ans d’existence en 2023, l’occasion est parfaite pour intégrer à
l’offre de Plein Sud une variété encore plus grande de spectacles. C’est donc en humour que Pascal
Cameron ouvrira le bal le 11 février, présentant son spectacle Décevant, dont le titre est tout l’opposé de
son humour et de sa présence sur scène! Dans son one-man-show, l’humoriste gagnant du Roast Battle,
le grand du duel 2021 incarne les incohérences déstabilisantes de notre société. Un spectacle à ne pas
manquer!
À propos de Plein Sud
Depuis sa création en 1993, l’organisme à but non lucratif Plein Sud œuvre à la diffusion de spectacles
professionnels d’artistes de réputation nationale et internationale. Une vingtaine de spectacles sont ainsi
présentés annuellement dans diverses disciplines artistiques telles que les contes, l’humour et la musique
aux styles aussi variés que la chanson, le blues, le jazz, la musique classique et la musique du monde. Au
fil des ans, Plein Sud est devenu un vecteur incontournable pour la culture au Centre-du-Québec.

(Photo: André Bouchard: albp@sympatico.ca)