La Cabane à Sucre Handfield célèbre ses 50 ans à vous sucrer le bec

phpThumb_generated_thumbnailjpg

L’une des meilleures cabanes àa sucre au Québec et peut-être  au pays, est  la Cabane à sucre Handfield située à St-Marc-sur-Richelieu, en Montérégie.

Incidemment, c’est le 50ième  anniversaire d’existence cette année que celle-ci est en opération maintenant très en demande et pratiquement même à guichet fernée, lors de la saison printanière, au grand plaisir des amateurs du genre, avec son repas traditionnel mais adapté à sa clientèle fidèle.

dscn1799

Elle est d’ailleurs menée par deux mains de maître en l’occurence Louis-Robert Handfield (à droite sur la photo) et son frère Pierre (sucrier) qui continuent la tradition familiale avec le doigté qui s’impose dans les circonstances.

Incidemment, la Cabane à Sucre Handfield célèbre ses 50 ans à vous sucrer le bec !

IMG_1274

D’ailleurs, voici un historique condensée de cette belle aventure familiale:

En effet, c’est à l’hiver 1968 que Conrad Handfield, dans sa vision d’annexer une érablière à son Auberge afin de créer de l’engouement avant la saison estivale, saisit l’opportunité d’acquérir l’érablière de la famille Pepin de Saint-Marc-sur-Richelieu. Dès lors, Conrad l’aménage pour recevoir les invités de son auberge au printemps 1968. Les espaces sont alors très limités. La table familiale est coincée entre l’évaporateur et la cuisine ne peut recevoir qu’une douzaine de personnes à la fois. On prépare les plats dans l’ancien entrepôt converti en cuisine de fortune.
Découlant de l’enthousiasme des convives et de leur désir de faire découvrir ce site unique à leurs familles et leurs amis, une salle est ajoutée la saison suivante pouvant accueillir 30 personnes et une cuisine fut aussi aménagée. Au cours des années, la popularité est telle que le besoin d’agrandir les espaces est devient incontournable. Dans un souci de conserver le caractère authentique des lieux, de vieilles granges sont démolies afin de récupérer les vieilles poutres, le bois de grange, les portes et les châssis pour construire de nouvelles annexes. La Cabane Handfield devient si prisée pour son caractère, qu’elle est le site du tournage de l’émission La soirée canadienne dans les années 1970 et 1980. Aujourd’hui, la cabane peut accueillir jusqu’à 350 personnes dans quatre espaces distincts tous aussi rustiques et chaleureux que dans les premières années.
À l’époque, la récolte de l’eau se fait avec une tonne tirée par un cheval. Aujourd’hui, la récolte est faite avec un système de tubes qui amasse l’eau d’érable provenant de plus de 2 500 entailles. Encore aujourd’hui, l’alimentation des poêles, des foyers ainsi que de l’évaporateur est toujours faite avec le bois récolté en forêt.
Fidèle à sa mission de faire découvrir le Québec à travers la gastronomie et l’hospitalité typique de la région, Conrad recrée des recettes traditionnelles représentatives de la région en utilisant les produits des producteurs locaux, tout en s’assurant que le sirop servi aux tables soit exclusivement celui produit sur l’érablière même. Sa passion pour l’art de recevoir fait en sorte qu’il insiste pour recevoir ses clients en personne à la porte de la cabane. Aujourd’hui, les frères Handfield sont toujours présents afin de perpétuer cette tradition. Quant aux recettes, elles demeurent représentatives des traditions culinaires de l’époque tout en suivant les tendances alimentaires d’aujourd’hui en réduisant par exemple les apports en sodium et en gras. En plus du menu traditionnel, la direction offre maintenant un menu alternatif pour les végétariens, les demandes sans gluten, sans lactose ou sans porc. Ces options sont disponibles afin de faire profiter pleinement à tous de cette expérience magique qu’est le temps des sucres. Bien évidemment, la tire à volonté demeure au menu pour tous, petits et grands.

Cette année, les repas à la cabane sont offerts jusqu’au 11 mai prochain.


La Cabane Handfield : 50 ans à vous sucrer le bec!

Le site internet est: aubergehandfield.com/fr/la-cabane

(Photos: André Bouchard)

 

Forum mondial de tourisme et de gastronomie en Espagne

Le Forum mondial de tourisme de gastronomie analysera le potentiel du secteur comme source d’emploi, d’entrepreneuriat et d’innovation

  • Des experts internationaux seront réunis pour ce forum où alterneront exposés et conférences magistrales avec des échanges de connaissances et de bonnes pratiques
  • On connaîtra la start-up gagnante du premier concours mondial de start-up de tourisme de gastronomie à l’issue de la finale programmée pendant le Forum

Madrid/Saint-Sébastien (Espagne), le 16 avril 2019 – Le compte à rebours a commencé pour le cinquième Forum mondial de tourisme de gastronomie qui se tiendra les 2 et 3 mai à Donostia/Saint-Sébastien, à l’initiative de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et du Basque Culinary Center (BCC). Des experts internationaux s’y livreront à une analyse et à la discussion de l’influence du tourisme de gastronomie et de sa capacité à créer des emplois et à promouvoir l’entrepreneuriat, dans l’optique d’en renforcer le potentiel à l’avenir. Il est encore possible de s’inscrire au Forum ici.  

Stimuler l’emploi

Le Forum examinera comment créer les cadres les plus « porteurs » à l’appui de la création d’emplois et de l’entrepreneuriat tout le long de la chaîne de valeur du tourisme de gastronomie. En outre, les conférenciers passeront en revue les compétences voulues pour ce type de tourisme, qui doit favoriser les synergies entre entreprises émergentes, permettre l’intégration des groupes défavorisés ou encore tenir compte de la numérisation. La rencontre réunira des intervenants et des experts de toutes les régions du monde et des chefs cuisiniers basques faisant autorité à l’échelle internationale, comme Elena Arzak, ambassadrice de l’OMT pour le tourisme responsable et codirectrice du restaurant Arzak, ou Andoni Luis Aduriz.

Par ailleurs, le guide préparé par l’OMT et le Basque Culinary Center pour développer le tourisme de gastronomie sera présenté dans le cadre du Forum.

Séances de débat et start-up

Le Forum s’ouvrira par une table ronde de haut niveau réunissant les ministres et les secrétaires d’État de pays ayant fait une place au tourisme de gastronomie dans leurs stratégies, comme Chypre, l’Espagne ou la Slovénie, entre autres. Avec pour titre « Les politiques publiques, ingrédients clé de la promotion du tourisme de gastronomie », les débats porteront sur le cadre politique nécessaire pour développer le tourisme de gastronomie et sur sa capacité à créer des emplois et à encourager l’entrepreneuriat.

En plus d’apporter un éclairage sur les compétences requises pour répondre aux attentes du touriste gastronome, les séances seront axées sur la création de conditions propices à l’entrepreneuriat, mettant en contact les entreprises émergentes et assurant une meilleure intégration des groupes défavorisés sur le marché du travail. D’autres aspects seront aussi traités, comme la problématique des populations locales ou celle des groupes sous-représentés, tels que les femmes, les jeunes et les personnes handicapées. Le programme couvrira par ailleurs des sujets tels que la numérisation du secteur afin d’analyser les nouvelles perspectives pour les entreprises. Enfin, seront présentées au Forum les dernières avancées pour mettre en place le cadre nécessaire à la promotion de l’entrepreneuriat, en connectant les différents écosystèmes avec les start-up intégrant la chaîne de valeur du tourisme de gastronomie.

Dans ce contexte, les cinq start-up finalistes du premier concours mondial de start-up de tourisme de gastronomie organisé par l’OMT et le BCC présenteront les projets les plus innovants cadrant avec la stratégie de l’OMT et avec la contribution du tourisme de gastronomie aux objectifs de développement durable.

Le programme du Forum sera complété par neuf visites, pour permettre aux participants de vivre différentes expériences liées à la gastronomie au Pays basque.

  • Des experts internationaux seront réunis pour ce forum où alterneront exposés et conférences magistrales avec des échanges de connaissances et de bonnes pratiques
  • On connaîtra la start-up gagnante du premier concours mondial de start-up de tourisme de gastronomie à l’issue de la finale programmée pendant le Forum

Le compte à rebours a commencé pour le cinquième Forum mondial de tourisme de gastronomie qui se tiendra les 2 et 3 mai à Donostia/Saint-Sébastien, à l’initiative de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et du Basque Culinary Center (BCC). Des experts internationaux s’y livreront à une analyse et à la discussion de l’influence du tourisme de gastronomie et de sa capacité à créer des emplois et à promouvoir l’entrepreneuriat, dans l’optique d’en renforcer le potentiel à l’avenir. Il est encore possible de s’inscrire au Forum ici.  

Stimuler l’emploi

Le Forum examinera comment créer les cadres les plus « porteurs » à l’appui de la création d’emplois et de l’entrepreneuriat tout le long de la chaîne de valeur du tourisme de gastronomie. En outre, les conférenciers passeront en revue les compétences voulues pour ce type de tourisme, qui doit favoriser les synergies entre entreprises émergentes, permettre l’intégration des groupes défavorisés ou encore tenir compte de la numérisation. La rencontre réunira des intervenants et des experts de toutes les régions du monde et des chefs cuisiniers basques faisant autorité à l’échelle internationale, comme Elena Arzak, ambassadrice de l’OMT pour le tourisme responsable et codirectrice du restaurant Arzak, ou Andoni Luis Aduriz.

Par ailleurs, le guide préparé par l’OMT et le Basque Culinary Center pour développer le tourisme de gastronomie sera présenté dans le cadre du Forum.

Séances de débat et start-up

Le Forum s’ouvrira par une table ronde de haut niveau réunissant les ministres et les secrétaires d’État de pays ayant fait une place au tourisme de gastronomie dans leurs stratégies, comme Chypre, l’Espagne ou la Slovénie, entre autres. Avec pour titre « Les politiques publiques, ingrédients clé de la promotion du tourisme de gastronomie », les débats porteront sur le cadre politique nécessaire pour développer le tourisme de gastronomie et sur sa capacité à créer des emplois et à encourager l’entrepreneuriat.

En plus d’apporter un éclairage sur les compétences requises pour répondre aux attentes du touriste gastronome, les séances seront axées sur la création de conditions propices à l’entrepreneuriat, mettant en contact les entreprises émergentes et assurant une meilleure intégration des groupes défavorisés sur le marché du travail. D’autres aspects seront aussi traités, comme la problématique des populations locales ou celle des groupes sous-représentés, tels que les femmes, les jeunes et les personnes handicapées. Le programme couvrira par ailleurs des sujets tels que la numérisation du secteur afin d’analyser les nouvelles perspectives pour les entreprises. Enfin, seront présentées au Forum les dernières avancées pour mettre en place le cadre nécessaire à la promotion de l’entrepreneuriat, en connectant les différents écosystèmes avec les start-up intégrant la chaîne de valeur du tourisme de gastronomie.

Dans ce contexte, les cinq start-up finalistes du premier concours mondial de start-up de tourisme de gastronomie organisé par l’OMT et le BCC, présenteront les projets les plus innovants cadrant avec la stratégie de l’OMT et avec la contribution du tourisme de gastronomie aux objectifs de développement durable.

Le programme du Forum sera complété par neuf visites, pour permettre aux participants de vivre différentes expériences liées à la gastronomie au Pays basque.          (Source: OMT)

(André Bouchard)

Le premier Salon des Vins de Drummondville, un succès à coup sûr

En effet, les visiteurs et amateurs de vins étaient nombreux à ce premier rendez-vous vinicole au Centrexpro Cogeco de Drummondville présenté en collaboration avec la SAQ et Tourisme Drummond.

D’ailleurs, pas moins de 70 kiosques totalisant 400 des meilleurs vins et cépages on pu satisfaire les mateurs de bons vins et bière, champagnes et liqueurs, tout en découvrant les petits trucs et conseils de sommeliers comme Martin Ruel et Philippe Lapeyrie, le porte-parole.

VERS UNE 2IÈME ÉDITION

Évidement, les organisateurs avec en tête Martin Dupont directeur de la SDED et le maire Alexandre Cusson ,  semblaient très positifs à la possibilité d’une deuxième édition pour 2020. Ce qui ne serait pas surprenant considérant le bel achalandage dans les circonstances!

Incidemment, Monsieur Cusson n’a pas manqué de souligner le travail des organisateurs de cette belle première édition vraiment concluante.

Voici donc quelques photos souvenirs de ce bel événement vinicole tout à l’honneur des drummondvillois.

De son côté, Philippe Lapeyrie a commenté de la façon suivant lors de l’entrevue qu’il nous accordait, même s’il était accaparée et en demande:

IMG_1270

(Photos+Audio: André Bouchard)

 

Message de Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris

Suite à l’incendie de Notre-Dame de Paris

Voici le message:

« Notre-Dame, notre chère cathédrale, témoin de tant d’événements majeurs de notre pays, a été détruite par un incendie effrayant après avoir résisté si longtemps aux péripéties de son histoire. La France pleure et avec elle tous ses amis du monde entier. Elle est touchée au cœur car ses pierres sont le témoignage d’une espérance invincible qui, par le talent, le courage, le génie et la foi des bâtisseurs, a élevé cette dentelle lumineuse de pierres, de bois et de verre. Cette foi demeure la nôtre. C’est elle qui déplace les montagnes et nous permettra de rebâtir ce chef-d’œuvre. » a expliqué Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, dans un message du mardi 16 avril 2019.                       (Photo: Site Notre-Dame de Paris)e7fdbf88ce4bd1e819d826179c2da8

On sait que cette attraction religieuse et touristique a été érigée à partir de l’année 1163 et très courue  par le plus grand nombre de touristes en France.

(André Bouchard)

 

En marge de cet événement survenu qui a frappé Notre-Dame de Paris

  • Do_2mkSXkAA_1J6_block-socialnetworkTOURS NOTRE DAME DE PARIS

    NB: Nous reproduisons tel quel le communiqué de presse que nous faisait parvenir le service des communications d’Air France-KLM à propos de ce joyau touristique, religieux, culturel et historique, patrimoine mondial reconnu par L’UNESCO:  

    Avec l’incendie dramatique qui a frappé Notre-Dame de Paris, c’est un symbole de l’histoire de la France, connu dans le monde entier, qui est aujourd’hui atteint. 

    L’ensemble des équipes d’Air France et d’Air France-KLM partout dans le monde sont depuis hier profondément affectées et attristées. 

    C’est pourquoi Benjamin Smith, directeur général d’Air France-KLM, a pris la décision avec Anne-Marie Couderc, présidente d’Air France-KLM, et Anne Rigail, directrice générale d’Air France, qu’Air France assurera le transport gratuit de tous les acteurs officiels qui participeront à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris. 

    Par ailleurs, le Groupe Air France-KLM va mettre en place dans les prochains jours un système de collecte volontaire auprès de ses clients pour participer au financement des travaux de reconstruction.

                          (Photo: Site web de Tours Notre-Dame de Paris)

    (André Bouchard)

     

Un succès sur toute la ligne pour Coco3R au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap!

Coco 3R 2019_1 (1)

(Photo: Communications: SND)

Ce sont plus de 500 enfants qui ont participé à la chasse aux œufs de Pâques tenue dans le cadre du traditionnel Coco3R, présenté dimanche au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap.
Les jeunes de 0 à 12 ans étaient invités à partir à la recherche des 4 000 cocos dissimulés dans les quatre coins des majestueux jardins du Sanctuaire.
En plus des œufs, les enfants étaient invités à se faire maquiller, à en apprendre davantage sur le sens de Pâques, à glisser sur les impressionnantes montagnes de neige du Sanctuaire et à passer un agréable moment en famille et avec leurs amis.
«Nous sommes très heureux de la participation des nombreuses familles à cet événement qui se veut rassembleur et parfaitement imprégné dans la volonté du Sanctuaire de se rapprocher des Trifluviens. Le plaisir et les sourires étaient très nombreux, ce qui fait toujours chaud au cœur», mentionne Christa-Joy Morse, coordonnatrice à la mission jeunesse et à l’innovation pastorale du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap.
«C’est une très belle édition pour notre quatrième année. Nous sommes très heureux de l’affluence avec plus de 1 200 personnes au total et de la participation des familles à l’événement. De plus, les enfants étaient invités à partager les œufs entre eux, ce qui s’inscrit directement dans le sens que nous voulons donner à Coco3R», a souligné le recteur du Sanctuaire, Mgr Pierre-Olivier Tremblay.
Grâce à la généreuse contribution des Pharmarcies Jean Coutu Jean-François Gauthier et Alexandre Rivard de la rue Fusey et du boulevard Sainte-Madeleine respectivement, ainsi que grâce à la précieuse collaboration du Centre d’action bénévole du Rivage, du Centre Jean-Noël Trudel et de la Paroisse du Père-Frédéric, cette activité a pu être offerte gratuitement aux familles.

(André Bouchard)

Joyeux Calvaire, Hommage aux Cowboys Fringants en supplémentaires

9c596d49-49b2-48e3-974f-ebe8ecfa5fc4
En réponse à la forte demande des billets pour le cinquième opus de la Série hommage du Cirque du Soleil, la Corporation des Événements de Trois-Rivières est heureuse d’annoncer que l’Amphithéâtre Cogeco présentera deux supplémentaires pour le spectacle Joyeux Calvaire, Hommage aux Cowboys Fringants. Ces représentations auront lieu les mardis 23 et 30 juillet 2019.
« Dès le dévoilement de la thématique des Cowboys Fringants à l’automne dernier, nous avons senti le fort engouement pour ce cinquième opus. La Série hommage a su se faire une place de choix dans le cœur des amateurs de culture. Combiné à la notoriété exceptionnelle des Cowboys Fringants, tous les éléments étaient présents pour que cette saison soit très achalandée. Il nous apparaît alors essentiel d’ajouter des représentations pour répondre à la demande. », témoignait le président du conseil d’administration de la Corporation des Événements, Roger Picard.
Synopsis
Au cœur d’une somnolente banlieue riveraine, alors que jaillissent les premières lueurs colorées de l’automne, une jeune fille s’évade dans son univers fantasmé, portée par les paroles résonnantes des Cowboys Fringants. Prisonnière d’un monde cerclé de maisonnettes de toutes tailles, elle se balance librement sur une balançoire suspendue aux poutrelles d’un vieux quai aux abords du fleuve.
Dans ce lieu rassurant, la réalité se transforme au gré de son imagination, de ses préoccupations et de ses ambitions. Lucide et rêveuse, elle y refait le monde tableau par tableau, une histoire à la fois, construisant doucement un univers où la nature reprend son dû et où ce qui est vrai ne l’est pas tout à fait. Les maisonnettes y flottent sur l’eau et virevoltent entre ciel et terre. Les arbres sont en papier mâché et les gens vêtus de papier.
Marqué par la poésie, la fougue et l’humour des Cowboys Fringants, cet imaginaire enfoui deviendra réalité.
Crédits du spectacle
Créé et produit par 45 DEGREES, la division des événements et des projets spéciaux du Cirque du Soleil.
Sous la production exécutive de Yasmine Khalil et la direction créative de Daniel Fortin, l’équipe de Joyeux Calvaire réunit le talent créateur de :
·      Jean-Guy Legault – Metteur en scène
·      Jean-Phi Goncalves – Directeur musical et arrangements
·      Emilie Therrien – Conceptrice de la performance acrobatique et chorégraphe acrobatique
·      Yves St-Pierre – Assistant metteur en scène
·      Simon Guilbault – Scénographe
·      Vincent Desjardins – Chorégraphe
·      Alain Jenkins – Concepteur des accessoires
·      Florence Cornet – Conceptrice des maquillages
·      Eric Champoux – Concepteur des éclairages
·      Sébastien Dionne – Concepteur des costumes
Billets
Le spectacle du Cirque du Soleil – Joyeux Calvaire, Hommage aux Cowboys Fringants, sera présenté à l’Amphithéâtre Cogeco à compter du 17 juillet 2019 pour vingt-deux représentations.Les billets pour les supplémentaires du 23 et 30 juillet 2019, à partir de 49 $, seront mis en vente le vendredi 19 avril à 11h au www.amphitheatrecogeco.com et à la billetterie de la salle J.-Antonio-Thompson au 819 380-9797 ou au 1-866 416-9797.
(André Bouchard)

Chopin: Concertos Nos 1 & 2   Charles Richard-Hamelin Orchestre symphonique de Montréal  Kent Nagano   Album de la semaine à CLASSIC FM

 

i7V1zefA (1)
Classic FM, l’importante station radio de musique classique de Londres au Royaume-Uni, a sélectionné Chopin : Concertos n° 1 et 2 du pianiste Charles Richard-Hamelin et l’Orchestre symphonique de Montréal, sous la direction de Kent Nagano, comme Album de la semaine! Débutant aujourd’hui, des pièces de l’album seront diffusées quotidiennement sur les ondes de la station qui compte 5,3 millions d’auditeurs sur une base hebdomadaire, selon la firme Radio Joint Audience Research au Royaume-Uni.
Charles Richard-Hamelin, lauréat de la médaille d’argent et du prix Krystian Zimerman lors du Concours international de piano Frédéric-Chopin à Varsovie en 2015, impressionne par son jeu extrêmement raffiné et sa musicalité absolue.  L’OSM et maestro Nagano, en parfaite harmonie avec le soliste, offrent une performance de grande envergure chargée d’une émotion contagieuse.
«C’est avec cœur et rigueur que chaque musicien et chaque artisan a entrepris cet audacieux projet. Je salue le travail extraordinaire du pianiste soliste Charles Richard-Hamelin qui a livré avec brio deux concertos, lors d’un seul concert. Ce fut une collaboration artistique et humaine unique. Le résultat est d’une fluidité remarquable et d’une grande beauté» dit Kent Nagano, directeur musical de l’OSM.
À propos d’Analekta
Fondée en 1987 par François Mario Labbé, Analekta est la plus importante maison de disques classiques indépendante au Canada. L’entreprise a réalisé plus de 500 albums, enregistré plus de 200 musiciens parmi les plus en vue au pays et a remporté de nombreux prix. En 2019, les œuvres au catalogue d’Analekta atteignaient le plateau des 130 millions d’écoutes sur les plateformes de diffusion en continu à l’échelle internationale.
                                                    (André Bouchard)

BAUHAUS 100: comment, quand et où célébrer

Une belle ville architecturale et artistique à visiter et située entre Berlin et Dessau, en Allemagne, aussi très culturele et qui célèbre son centième anniversaire cette année. C’est ce que faisaient savoir Judith Kônig de SACHSEN-ANHALT et Julia Dywelski de L’ALLEMAGNE (Destination Voyage), aux chroniqueurs des médias touristiques réunis récemment à La Station de l’Île des Soeurs.

Incidemment, la façon normale de fêter un anniversaire est d’organiser une fête. Mais pour ses 100 ans, BauhausLand organise une série de fêtes jusqu’à la fin de 2019. La région touristique où tout a commencé en Allemagne il y a un siècle, marque le centenaire d’expositions, de spectacles, de musique, de danses et de fêtes imaginatives! Et tout le monde est invité à se joindre à la fête ( www.gobauhaus.com ).

BRAND NEW pour 2019

Deux innovations majeures fournissent des destinations incontournables.

Le nouvellement construit

Bauhaus-Museum – Weimar présente une exposition novatrice, avec des trésors jamais exposés auparavant, mettant en valeur les débuts de l’histoire, le développement et l’héritage du Bauhaus. Walter Gropius lui-même a jeté les bases de la collection dans les années 1920 (à partir du 6 avril; www.bauhausmuseumweimar.de/en/ ). À l’automne, un deuxième point fort s’ouvrira: le tout nouveau musée Bauhaus Dessau. Ici, vous pourrez visiter la précieuse collection de la Fondation. Avec 49 000 pièces, il s’agit de la deuxième plus grande collection d’œuvres du Bauhaus au monde. Mais le musée sera tourné vers l’avenir et examinera les thèmes du Bauhaus dans le contexte du 21e siècle (à partir du 8 septembre; www.bauhaus-dessau.de/opening-bauhaus-museum-dessau.html )

SUR LES TRACES DES MAÎTRES

À Gera, ville natale du peintre expressionniste Otto Dix, la Haus Schulenburg est une belle villa d’art nouveau transformée en galerie d’art. Cette année, des spectacles spéciaux sont consacrés au pionnier du Bauhaus Henry van de Velde, qui a conçu le bâtiment et l’intérieur (du 15 mars 2019 au 15 février 2020) et à Thilo Schoder, un des étudiants et amis de van de Velde (du 14 octobre au 15 janvier). 2020; www.haus-schulenburg-gera.de/years-of-bauhaus ). De 1929 à 1931, Lyonel Feininger, peintre germano-américain et maître du Bauhaus, fut chargé de peindre les monuments les plus importants de Halle (Saale). La nouvelle Feininger Audiowalk retrace ses pas artistiques. Procurez-vous l’audioguide / application de langue anglaise à l’office de tourisme. La promenade se termine au Moritzburg Art Museum, où sont exposés trois des onze tableaux de Feininger (Halle) (www.halle.de/fr/Culture-Tourism/Tourist-Information/ ).

 

FROLICS D’AUTOMNE

Les premiers professeurs et étudiants du Bauhaus étaient connus pour leurs fêtes et leurs idées débordantes. Dessau accueille Bühne TOTAL (11-15 septembre 2019), un festival de théâtre expérimental. Pendant les cinq jours de représentations, le spectacle phare est la première mondiale de Violet , l’un des «opéras couleur» créés par l’artiste et musicien du Bauhaus Wassily Kandinsky en 1926. Adoptez une musique d’avant-garde avec des fonds changeants de rouge, de bleu et de violet. Sauvage! www.bauhaus-dessau.de/bauhaus-dessau-festivals.html

HIT THE ROAD: EXPLORER LE BAUHAUSLAND

Comme Weimar et Dessau ne sont qu’à 250 km l’un de l’autre, il est facile de partir à la découverte de BauhausLand en voiture. Téléchargez la visite ultime du Bauhaus et des fans qui relie le Bauhaus à la fois anciens et nouveaux, y compris des hébergements et des conseils pour économiser de l’argent. Envolez-vous pour Francfort et pour sortir de Berlin; Arrêtez-vous à Iéna et Halle (Saale), ainsi qu’à Weimar et Dessau. Faites un tour à vélo pour voir les églises peintes par Lyonel Feininger, maître allemand du Bauhaus; visitez le bureau de Walter Gropius; dormir dans un hôtel Bauhaus (www.gobauhaus.com/travel/).

BAUHAUSLAND: OU TOUT CELA A COMMENCÉ

Comme en Thuringe et en Saxe-Anhalt, l’effet Bauhaus est visible dans le monde entier, du Seagram Building à New York au White City de Tel Aviv, au TD Centre de Toronto et au Crown Hall de Chicago. Mais alors que cet héritage célèbre son centenaire, dirigez-vous vers BauhausLand, où le mouvement a vu le jour. Une fois là-bas, plus vous creusez, plus vous en trouvez ( www.gobauhaus.com ).

Conseils pour gagner de l’argent et du temps

Utilisez les cartes Weimar et Thuringia pour bénéficier de réductions sur les principales attractions de la région, et la WelterbeCard pour explorer la région du patrimoine de Dessau. À Iéna, obtenez la JENA à la carte .

 

Sur la photo: Monsieur le Consul Cornel Barth (3ième) sur  avec ses côtés: Judith Kônig et Julia Dywelski en notre compagnie

(Photos: André Bouchard & GoBauhaus)

 

 

La psychiatrie la psychanalyse et l’art: l’oeuvre de feu R.Guy Pilon avec Dr. Mounir Samy

La psychiatrie la psychanalyse et l’art: l’oeuvre de feu R.Guy Pilon avec Dr. Mounir Samy

e299427866La Psychanalyse et
Joignez-vous chez Laoun optométriste, pour une discussion analytique sur l’oeuvre de feu R.Guy Pilon, dans le cadre d’une rencontre ‘Dialogique’, catalysée par le Professeur Norman Cornett, avec le Docteur Mounir Samy.

L’ouverture officielle aura lieu mardi le 16 avril prochain à compter de 16 hres pour se poursuivre jusqu’à 19 hres.

PROFESSEUR NORMAN CORNETT

Voir l’entrevue du Professeur Normand Cornett dans l’entrevue de l’émission Voyage Voyage  de CKVLFM ci-jointe.

(André Bouchard)