UN.DEUX.TROIS

 
UN.DEUX.TROIS. c’est Mani Soleymanlou qui entraîne à sa suite 40 artistes venu·e·s des quatre coins du Canada, allochtones, autochtones et métis, tous et toutes francophones.
 
Après la création de TROIS au Québec (2014) et en France (2017), Mani Soleymanlou revient donc avec une toute nouvelle mouture de cette création emblématique de la compagnie Orange Noyée. En s’associant à neuf théâtres d’un bout à l’autre du pays, l’auteur, metteur en scène et interprète réécrit et recréé ce spectacle dans une version pancanadienne, du jamais vu dans l’histoire du théâtre francophone d’ici.
 
Un spectacle pour entendre leurs aspirations et leurs frustrations, pour questionner ce qui nous constitue, nous divise et nous réunit. Un spectacle pour regarder la réalité et l’actualité en face. Un spectacle sans gants blancs pour dépasser les clichés identitaires toujours si prégnants et faire voler en éclats les pièges qui empêchent la discussion et la reconnaissance. Un spectacle pour dialoguer, sans discours ni pancarte, sans rhétorique ni phrases creuses. Un spectacle pour se retrouver, à travers une étourdissante tournée qui traversera neuf villes : de Vancouver à Moncton, en passant par Ottawa, Montréal, Québec, Toronto, Winnipeg, Caraquet et Sudbury.
 
D’un océan à l’autre.
D’un accent à l’autre.     REPRÉSENTATIONS
 
Théâtre français du Centre national des Arts (OTTAWA) / du 29 septembre au 1 octobre 2022
Théâtre du Nouvel-Ontario (SUDBURY) / du 5 au 8 octobre 2022
Théâtre français de Toronto (TORONTO) / du 13 au 16 octobre 2022
Duceppe (MONTRÉAL) / du 21 au 23 octobre 2022
Théâtre du Trident (QUÉBEC) / du 27 au 29 octobre 2022
Théâtre populaire d’Acadie (CARAQUET) / du 2 au 3 novembre 2022
Théâtre l’Escaouette (MONCTON) / du 5 au 6 novembre 2022
Théâtre la Seizième (VANCOUVER) / du 11 au 12 novembre 2022
Théâtre Cercle Molière (WINNIPEG) / du 17 au 20 novembre 2022     UN.DEUX.TROIS.
Texte et mise en scène 
Mani Soleymanlou avec la collaboration des interprètes
 
Interprétation
Mani Soleymanlou, Emmanuel Schwartz, Caroline Bélisle, Florence Brunet, Jean Marc Dalpé, Katrine Deniset, Ziad Ek, Nadia Girard Eddahia, Israël Gamache, Cory Haas, Marie-Ève Fontaine, France Huot, John Gislain Kibaga, Anna-Laure Koop, Danielle Le Saux-Farmer, Jean-Christophe Leblanc, Lionel Lehouillier, Meilie Ng, Dillon Orr, Anaïs Pellin, France Perras, Dominique Pétin, Chloé Petit, Eric Plamondon, Marco Poulin, Caroline Raynaud, Gabriel Robichaud, Marie-Madeleine Sarr, Manon St-Jules, Ines Talbi, Elkahna Talbi, Chloé Thériault, Xavier Yuvens, Jean-Charles Weka et Anais West
 
Assistance à la mise en scène et régie
Jean Gaudreau
 
Lumière
Erwann Bernard
Nancy Bussières
Conception sonore
Larsen Lupin 
Co-mise en scène de UN
Regard extérieur sur DEUX
Alice Ronfard 
Direction technique
Audrey Janelle
Chantal Labonté 
Direction de tournée
Charlotte Ménard 
Coordination de production
Laëtitia Fabaron 
Production exécutive
Xavier Inchauspé
      Mentions
UN. DEUX. TROIS. est une création d’Orange Noyée en partenariat avec le Théâtre français du Centre national des Arts, le Théâtre du Nouvel-Ontario, le Théâtre français de Toronto, Duceppe, Le Théâtre du Trident, Le Théâtre l’Escaouette, le Théâtre populaire d’Acadie, le Théâtre la Seizième, le Théâtre Cercle Molière.
 
UN. DEUX. TROIS. est soutenu par le Fonds national de création du CNA, la Fondation du CNA,  la Fondation Cole, le Conseil des arts et lettres du Québec, le Conseil des Arts du Canada, le Conseil des arts de Montréal et Power Corporation.
 
TROIS. a été créé à Montréal en 2014 par Orange Noyée en coproduction avec le Centre du Théâtre d’Aujourd’hui et le Festival TransAmériques.
(André Bouchard: albp@sympatico.ca)       

Soulignement des 200 ans de la PRISON DE TROIS-RIVIÈRES

Trois-Rivières, le 29 août 2022 – Le Musée POP souligne en 2022, le 200e anniversaire de la Vieille prison de Trois-Rivières avec une programmation culturelle diversifiée: exposition, cinéma et théâtre en plein air, conférences, journée portes ouvertes, illumination nocturne, concours avec le Festivoix, jeu d’évasion pour l’Halloween et radio-roman. La programmation se poursuivra jusqu’à la fin de l’année 2022.

Comme le mentionne la directrice générale du Musée POP, madame Valérie Therrien, « Nous ne pouvions passer sous silence le 200e anniversaire de la Vieille prison de Trois-Rivières. C’est un bâtiment historique classé qui fait partie du complexe muséal du Musée POP et un joueur important de l’offre touristique de la Mauricie depuis plusieurs années. Sa réputation dépasse d’ailleurs nos frontières. Nous voulions non seulement offrir aux Trifluviens une programmation originale et attractive mais également faire un legs important en procédant à l’illumination architecturale nocturne de l’édifice, qui sera remarquée par les touristes de passage. Toute l’équipe du Musée s’est investie dans cette programmation. » 
Voici les détails de la programmation culturelle offerte:
Exposition
L’art du crime – Drames et méfaits en Mauricie de 1822 à 1986 sera présentée à partir du 1er juillet et jusqu’au 5 septembre 2022. Cette exposition mettra en lumière le passé criminel de notre région avec images et documents d’archives. L’admission est gratuite. Un partenariat du Nouvelliste et de la BAnQ Trois-Rivières qui nous ont fourni matériel et images d’archives. Une captation numérique permettra de conserver l’exposition pour une présentation virtuelle accessible sur le site internet du Musée POP. Cette exposition est une idée et un concept de deux animateurs séniors du Musée, madame Élisabeth Mottard et Monsieur Olivier Auger, sous la supervision du responsable des expositions, monsieur Dominic Ouellet. 
Cinéma en plein air
Trois soirées cinéma, à thématique carcérale, seront offertes dans la cour de la prison, à 20h30. Au programme: le 28 juillet, À l’ombre de Shawshank, le 4 août, 15 février 1839 et le 11 août: L’Évadé d’Alcatraz. L’admission est gratuite et les cinéphiles doivent apporter leur chaise et réserver leur place. Une collaboration du Ciné-Campus de Trois-Rivières. Une idée de l’animateur sénior du Musée, M. Stéphane Bélanger. 
Théâtre en plein air
La pièce Le dernier jour d’un condamné, tirée du roman de Victor Hugo, publié en 1829 et qui constitue un plaidoyer politique pour l’abolition de la peine de mort, est adapté ici pour le théâtre par Patrick Lacombe. Présentée dans la cour de la prison les 18, 19, 20, 25, 26 et 27 août à 20h30, au coût de 5$. Les recettes seront divisées entre le chapitre trifluvien d’Amnistie internationale et la Fondation du Musée POP. Les spectateurs doivent apporter leur chaise et réserver leur place. En cas de pluie, les représentations auront lieu à l’intérieur du Musée. Une proposition de l’animateur sénior du Musée, M. Stéphane Bélanger.
Conférences
Deux conférences seront présentées. Le samedi, 10 septembre à 13h30: Mais que fait la police? Ordre, désordre et criminalité à Trois-Rivières entre 1912 et 1950. Une conférence de Jonas Campion, professeur d’histoire à l’UQTR. Le samedi, 12 novembre à 13h30: Punition et résistance: la vie quotidienne dans les premières prisons réformées du Québec, 1822-1870. Une conférence de M. Donald Fyson, historien et professeur Département des sciences historiques de l’Université Laval. Les deux conférences sont gratuites.
Journée portes ouvertes
Le 9 août prochain, c’est aussi le 20e anniversaire de la première journée d’ouverture de la visite guidée de la Vieille prison, qui a eu lieu en 2002. À cette occasion, le Musée POP offrira une journée entière de visites gratuites! Les inscriptions seront possibles, en ligne, à partir du 30 juin 2022 à 17h. 8 ans et plus.
Illumination nocturne
En soirée, les citoyens et touristes pourront admirer la beauté architecturale du bâtiment, classé bien patrimonial, grâce à un nouvel éclairage époustouflant de la Vieille prison! Un legs du 200e anniversaire pour les générations futures. À partir du 11 juillet. 
Concours avec le Festivoix
En partenariat avec le Festivoix de Trois-Rivières, le Musée a fait un concours sur sa page Facebook permettant à 10 heureux gagnants d’obtenir une paire de billets pour une visite de la Vieille prison, suivie d’une prestation musicale surprise dans le grenier et d’une paire de billets VIP pour assister à tous les spectacles du Festivoix du 30 juin. 
Radio-Roman
Cinq épisodes d’un radio-roman, seront présentés et mettrons en vedette un pan de l’histoire de la Vieille prison à partir d’anecdotes romancées. Dates à confirmer à l’automne 2022. Une création de l’animateur sénior, monsieur Stéphane Bélanger. 
Jeu d’évasion
En collaboration avec Défi-Évasion, un jeu d’évasion sera proposé pour la période de l’Halloween, les 21, 22, 28 et 29 octobre. Détails à venir.

Le Musée POP est fière de la programmation culturelle offerte pour le 200e anniversaire de la Vieille prison. La commémoration du 200e anniversaire de la Vieille prison est réalisée grâce au soutien financier du gouvernement du Québec.
(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

NB: Sur la photo, Valérie Therrien lors de la conférence de presse:

(Photos: André Bouchard: albp@sympatico.ca)

INAUGURATION DE TROIS EXPOSITIONS À LA PETITE PLACE DES ARTS

C’est en grande pompe en présence des tois artistes et des invités que la Petite Place des Arts de St-Mathieu du Parc, inaugurait récemment trois intéressantes expositions, tout en dévoilant sa programmation de la prochaine année 2022-2023.

D’abord, ce fut l’ouverture de l’exposition: S’arrêter pour regarder, de Françoise Legris.

Native de Saint-Élie-de-Caxton où elle vit présentement, Françoise Legris est diplômée en beaux-arts du Collège de Trois-Rivières et bachelière en design graphique de l’Université Laval à Québec. Après une carrière de directrice artistique en publicité à Montréal, elle retrouve ses crayons pour se consacrer au dessin.

Son atelier du Lac Plaisant l’accueille tous les matins, garni des objets du quotidien qui ont attiré son attention. Ce sont les traces de vivant au cœur de toute chose que l’artiste cherche à fixer sur le papier afin d’insuffler à ses natures mortes des lueurs de vie. Façonnés par l’humain ou par la nature, les objets se racontent.

Les séances de travail se transforment en périodes de méditation. Lentement, avec méthode et précision, l’œuvre émerge. Des couches successives de crayon, de poudre de graphite et l’aide précieuse de la gomme mie de pain permettent des progressions délicates de valeurs et de tonalités. Entre le noir et le blanc s’esquisse ainsi une réflexion sur la matière et l’obsolescence. Une série de dessins réalisés principalement avec la gamme de crayons Stadler Mars sur papier Canson, Arches et sur film Dura-Lar composent le corpus.

Puis,ce fut l’ouverture de l’exposition RUINES, de Guy Lapointe. jusuq’au 7 août 2022 dans l’Espace Café.

Amorcés au début des années 60, le déclin et les fermetures successives de nos monuments industriels ont laissé un paysage urbain morcelé et des bâtiments voués à de nouvelles fonctions. En 1987 et 1990 j’ai présenté deux documents photographiques illustrant cette période, « Shawinigan des années 80, vue par ses industries » et « Nos institutions en changement ».

Cet intérêt me vient sûrement du fait que dans mon histoire familiale mon grand-père, mon père et mes oncles ont été parmi ces bâtisseurs de cette page industrielle et que Shawinigan fut ce qu’elle est devenue. J’ai connu la fin de cette époque en travaillant comme étudiant à la Shawinigan Chemicals Ltd (Gulf) et BF GOODRICH par la suite.

Plus récemment mes errances photographiques m’amenèrent dans ce « no man’s land » qu’est devenu l’ancienne usine Belgo et me montrèrent la fin de quelque chose. L’urgence de capter photographiquement ce lieu, afin de témoigner de son existence, m’est apparue une évidence. Ainsi est né le projet RUINES.

Parfois je n’étais pas seul. Parmi mes rencontres, de simples curieux avides d’émotions, des pilleurs du temple à la recherche de trésors oubliés dans les confins de ces décombres ou encore ces artistes de l’éphémère qui, par leurs graffitis, apportent à notre regard, espoir et beauté sur ces murs abandonnés.

RUINES se veut, d’une certaine façon, un dernier hommage à cette époque industrielle et propose un regard nostalgique et critique sur la longue agonie du dernier bastion de cette ère. Inévitablement, une question sous jacente se pose au visionnement de ces images : « D’où vient-on et où va-t-on?

Ensuite,ce fut l’ouverture de l’exposition SUITE NORDIQUE, comme une musique, d’Hélène Goulet, jusqu’au 17 juillet dans la salle multifonctionnelle.

Née à Québec, Hélène Goulet poursuit son travail en création à Mont Saint-Hilaire. Elle a fait ses études àl ’École des Beaux-arts de Québec, a obtenu une licence d’enseignement des arts de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval et un baccalauréat en arts visuels de l’UQÀM. Boursière en peinture, volet soutien à la création, du Ministère des Affaires culturelles du Québec, en 1992, elle le fut également en peinture sur verre, en 1989. Elle présenta des expositions solos dans de nombreuses institutions et centres d’art au Québec, participa en 2019 à la 1ère édition du Festival d’art sacré, Le chant de la terre aux étoiles, à Senlis, en France et elle prit part à un grand nombre d’expositions collectives au Québec et en Ontario, en Europe et au Japon. Au mois d’août prochain, elle présentera une exposition solo à la Maison Paul-Émile Borduas, à Mont Saint Hilaire.

Honorée par quelques prix dont un Prix peinture du Musée des Beaux-arts de Mont Saint-Hilaire, en 2007, celui d’Excellence en arts visuels décerné par la Chambre de commerce et d’industrie de l’Est de l’Île de Montréal, en 2002. Elle reçut aussi celui d’Excellence en dessin à la 1ère édition de l’Exposition internationale d’art miniature de Ville-Marie, au Témiscamingue, en 1992. Ses œuvres font partie de collections publiques, corporatives et privées et elle est représentée par la Galerie d’Arts contemporains et la Galerie Cazeault, de Montréal.

Certes, une belle visite à faire à la Petite Place des Arts qui prséente les oeuvres d’artistes qui auraient davantage intérêt à se faire connaître parfois!

Site internet: lapetiteplacedesars.ca

(Photos: André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Les Prix du Festival 2022



Le Festival International de Jazz de Montréal honore

Stanley Péan, Colin James, China Forbes, Robert Glasper, Bebel Gilberto, Ranee Lee et Questlove 
Le Festival International de Jazz de Montréal, présenté par le Groupe Banque TD en collaboration avec Rio Tinto, souligne cette année l’exceptionnelle contribution à la musique de Stanley Péan, Colin James, China Forbes, Robert Glasper, Bebel Gilberto, Ranee Lee et Questlove. Ces lauréats se verront respectivement décerner, lors de la 42e édition du Festival, les prestigieux Prix Bruce-Lundvall, B.B.-King, Ella-Fitzgerald, Miles-DavisAntônio-Carlos-JobimOscar-Petersonet Montréal Jazz Festival Spirit Award.
PRIX BRUCE-LUNDVALL : STANLEY PÉAN
Quand le Jazz est là, animée par Stanley Péan
30 juin, 1er, 4 et 6 juillet dès 17h30
en direct du Studio TD
 Stanley Péan est le 11e lauréat du Prix Bruce-Lundvall. Le Prix lui a été remis par André Ménard hier lors de l’enregistrement de son émission, Quand le Jazz est là, en direct du Studio TD. Ce prix a été créé à l’occasion du 30e anniversaire du Festival et décerné chaque année à une personne non musicienne qui a marqué le monde du jazz ou contribué à son développement, que ce soit par son action dans l’industrie du spectacle, du disque ou dans les médias. Écrivain, journaliste, animateur de radio, Stanley Péan est un incontournable pour les amateurs de jazz au Québec.  Sa contribution à la scène jazz québécoise peut être observée entre autres à travers son rôle d’animateur de Quand le jazz est là, émission radiophonique quotidienne diffusée à l’antenne d’ICI Musique, la radio musicale de Radio-Canada, qu’il anime depuis plus de 10 ans, son rôle d’ambassadeur de l’Estival Jazz et Blues! qu’il endosse depuis plus de 10 ans également, ainsi que son rôle de collaborateur à la section Musique du journal Voir où il a exercé sa plume plusieurs années. Grand ami du Festival International de Jazz de Montréal où il enregistre son émission en direct depuis une décennie, Stanley Péan illumine le monde du Jazz. À titre de lauréat du Prix Bruce-Lundvall, Stanley Péan succède à Manfred Eicher (2019), Michael Bourne (2017), Jim West (2016), Bill Milkowski (2015), Jean-Philippe Allard (2014), Tommy LiPuma (2013), Michael Cuscuna (2012), George Wein (2011), Herman Leonard (2010) et à celui qui a donné son nom au prix, Bruce Lundvall (2009). 
PRIX B.B.-KING : COLIN JAMES
Colin James
Première partie : Ariel Posen
LES RYTHMES MOLSON EXPORT
3 juillet, 20 h 30
MTELUSColin James est le 7e lauréat du Prix B.B.-King. C’est à l’occasion de sa 35e édition, en 2014, que le Festival a créé cette nouvelle distinction afin d’honorer le talent exceptionnel d’un artiste s’étant illustré sur la scène du blues. C’est l’artiste Saskatchewanais Colin James, accueilli au Canadian Music Industry Hall of Fame en 2013, qui acceptera le Prix B.B.-King cet été. Avec plus de 30 ans de carrière dans sa poche et 20 albums à succès, Colin James ne cesse d’ébahir les adeptes de rock, de swing et de blues, que ce soit avec son savoir-faire à la guitare, sur scène ou en studio. Son dernier projet, Open Road, en est la preuve avec un amalgame de compositions et de reprises innovatrices d’artistes cultes tels que Bob Dylan et Albert King. Colin James succède à Buddy Guy (2019), George Thorogood (2018), Charlie Musselwhite (2017), Taj Mahal (2016), James Cotton (2015) et à celui qui a donné son nom au prix, B.B. King (2014).
PRIX ELLA-FITZGERALD : CHINA FORBES
Pink Martini featuring China Forbes
Première partie : Amanda Tosoff Feat. Emilie-Claire Barlow
ÉVÉNEMENT SPÉCIAUX TD
5 et 6 juillet, 19 h 30
Salle Wilfrid-Pelletier, Place des ArtsChina Forbes est la 22e lauréate du Prix Ella-Fitzgerald. À l’occasion de son 20e anniversaire, en 1999, le Festival a eu l’idée de créer ce prix pour récompenser une chanteuse ou un chanteur de jazz au talent remarquable qui a eu un impact et une influence majeurs sur la scène internationale. Ayant joint le groupe Pink Martini en 1995, aux côtés de son ami Thomas Lauderdale, l’incontournable China Forbes compose et interprète des chansons connues et aimées de tous, telles que Sympathique (je ne veux pas travailler) et Lilly. Au courant de sa carrière, China Forbes chante en plus de 20 langues, et sur une variété de scènes telles que l’Opéra de Sydney et l’Olympia de Paris. Après 8 albums auprès de Pink Martini, avec qui elle présente 20 concerts à guichets fermés au Festival International de Jazz de Montréal, et 3 albums solos, Forbes est une réelle étoile du monde de la musique. China Forbes succède à Melody Gardot (2019), Ben Harper (2018), Lizz Wright (2017), Gregory Porter (2016), Erykah Badu (2015), Diana Ross (2014), Holly Cole (2013), Liza Minnelli (2012), Sade (2011), The Manhattan Transfer (2010), John Pizzarelli (2009), Aretha Franklin (2008), Harry Connick, Jr. (2007), Etta James (2006), Al Jarreau (2005) Tony Bennett (2004), Bobby McFerrin (2003), Dianne Reeves (2002), Diana Krall (2001), Dee Dee Bridgewater (2000) et Diane Schuur (1999).
PRIX MILES-DAVIS : ROBERT GLASPER
Robert Glasper
LES GRANDS CONCERTS RIO TINTO
6 juillet, 20 h
Théâtre Maisonneuve, Place des Arts  Robert Glasper est le 27e récipiendaire du Prix Miles-Davis. Le prix a vu le jour en 1994, lors du 15e anniversaire du Festival, dans le but de rendre hommage à un artiste de jazz de renommée internationale, à son œuvre ainsi qu’à sa contribution au renouvellement du genre. Depuis la sortie de son premier album, Mood, en 2003, Robert Glasper a une carrière flamboyante qui ne s’arrête pas. Avec quatre prix Grammy à son nom, et des collaborations avec des artistes emblématiques comme Kendrick Lamar, Glasper se démarque par sa capacité à produire des chansons uniques et de tous styles, que ce soit en solo ou avec un de ses groupes, The Robert Glasper Trio et The Robert Glasper Experiment. Robert Glasper, en 11 albums, a su marquer le monde du Jazz et du R&B. Robert Glasper succède à Joshua Redman (2019), Béla Fleck and the Flecktones (2018), Jack DeJohnette (2017), Kenny Barron (2016), Al Di Meola (2015), Terence Blanchard (2014), Charles Lloyd (2013), Ron Carter (2012), Stanley Clarke (2011), Sonny Rollins (2010), Ornette Coleman (2009), McCoy Tyner (2008), Mike Stern (2007), Brad Mehldau (2006), Dave Holland (2005), Keith Jarrett (2004), Joe Zawinul (2003), Chick Corea (2002), Michael Brecker (2001), Charlie Haden (2000), Cassandra Wilson (1999), John Scofield (1998), Herbie Hancock (1997), Wayne Shorter (1996), Pat Metheny (1995) et John McLaughlin (1994).
PRIX ANTÔNIO-CARLOS-JOBIM :
BEBEL GILBERTO
Bebel Gilberto
Première partie : María José Llergo
LES GRANDS CONCERTS RIO TINTO
9 juillet, 20 h
Théâtre Maisonneuve, Place des ArtsBebel Gilberto est la 17e récipiendaire du Prix Antônio-Carlos-Jobim. Créé à l’occasion du 25e anniversaire du Festival en 2004, ce prix récompense un artiste qui s’est particulièrement démarqué dans le domaine des musiques du monde, dont les métissages culturels ont indéniablement influencé l’histoire du jazz. L’auteure-compositrice brésilienne Bebel Gilberto est une sensation de la scène du Jazz. Nommée pour de nombreux Prix Grammy, et reconnue aux quatre coins du monde depuis ses débuts en 1986, Bebel Gilberto enregistre 8 albums qui marient de nombreux styles musicaux et créent un son qui lui est véritablement unique. À titre de récipiendaire du Prix Antônio-Carlos-Jobim, Bebel Gilberto succède à Omara Portuondo du Buena Vista Social (2019), Zakir Hussain (2018), Buika (2017), Lila Downs (2016), King Sunny Ade (2015), Paco de Lucía (2014), Amadou & Mariam (2013), Emir Kusturica (2012), Youssou N’Dour (2011), Richard Bona (2010), Toots & The Maytals (2009), Gilberto Gil (2008), Angélique Kidjo (2007), Salif Keita (2006), Khaled (2005) et Ibrahim Ferrer (2004).
PRIX OSCAR-PETERSON : RANEE LEE
Ranee Lee
Because You Loved Me
Première partie : Ron Di Lauro Trio
JAZZ BEAT DOUBLETREE PAR HILTON MONTREALen collaboration avec CBC MUSIC
9 juillet, 20 h
Monument-National Ranee Lee est la 32e artiste à recevoir le Prix Oscar-Peterson. Ce prix, créé en 1989 pour les 10 ans du Festival, est attribué à un grand musicien de chez nous pour reconnaître sa contribution au jazz canadien et la qualité de son art. Véritable pionnière du Jazz canadien, Ranee Lee rassemble les amateurs de jazz comme de Broadway depuis le tout début de sa carrière il y a plus de 40 ans. Ranee a marqué le monde du Jazz avec plus d’une douzaine d’albums à succès et des collaborations avec les plus grands, notamment Oliver Jones et Clark Terry. Ranee Lee se démarque aussi par son travail exceptionnel en tant que professeure de jazz, ainsi que sa contribution à de nombreux programmes de musique dans les universités québécoises. En remportant le Prix Oscar-Peterson, Ranee Lee succède à Wray Downes (2019), Renee Rosnes (2018),Christine Jensen (2017), Karen Young (2016), Jim Galloway (2015), Ron Di Lauro (2014), Alain Caron (2013), Peter Appleyard (2012), Jean-Pierre Zanella (2011), Don Thompson (2010), Susie Arioli (2009), Dave Young (2008) François Bourassa (2007), Yannick Rieu (2006), Bernard Primeau (2005), Diana Krall (2004), Kenny Wheeler (2003), Lorraine Desmarais (2002), Moe Kofman (2001), Charles Biddle (2000), Maynard Ferguson (1999), Guy Nadon (1998), Rob McConnell (1997), Nelson Symonds (1996), Michel Donato (1995), Paul Bley (1994), Fraser MacPherson (1993), Vic Vogel (1992), UZEB (1991), Oliver Jones (1990) et, bien sûr, à Oscar Peterson (1989).
PRIX MONTRÉAL JAZZ FESTIVAL SPIRIT AWARD : QUESTLOVE
The Roots
Grand événement de clôture TD
LES PERFORMANCES TD
9 juillet, 21 h 30
Scène TD, Place des FestivalsQuestlove est le 12e récipiendaire du Prix Montréal Jazz Festival Spirit. Ce prix souligne la qualité et l’innovation de l’œuvre ainsi que l’influence déterminante d’un artiste sur l’ensemble de la musique populaire internationale. Ahmir “Questlove” Thompson, récipiendaire de trois GRAMMY’s aux côtés de son groupe The Roots, et de l’Oscar du meilleur film documentaire pour Summer of Soul, est une icône de la scène musicale mondiale. En plus de 12 albums à succès parus avec The Roots, Questlove se démarque par son travail à la télévision auprès de Jimmy Fallon et sur Broadway, à la production du phénomène mondial Hamilton. Depuis près de 30 ans, Questlove révolutionne la musique, la télévision, le cinéma, et ne cesse de conquérir le monde avec son art. À titre de récipiendaire du Montréal Jazz Festival Spirit, Questlove succède à Joni Mitchell (2019), Ry Cooder (2018), Brian Wilson (2016), Elvis Costello (2014), James Taylor (2012), Robert Plant (2011), Smokey Robinson (2010) Stevie Wonder (2009), Leonard Cohen (2008), Bob Dylan (2007) et Paul Simon (2006).
Rappelons également que Christina Beaudry-Cárdenas, récipiendaire duPrix Oliver-Jones, célébrera son prix le 9 juillet à 18h lors d’un spectacle présenté dans le cadre de la série Entrée Libre dans Le Studio TD.
La 42e édition du Festival International de Jazz de Montréal aura lieu
jusqu’au 9 juillet dans le Quartier des spectacles
REMERCIEMENTS
Merci au partenaire présentateur du Festival, le Groupe Banque TD et au coprésentateur Rio Tinto pour leur confiance renouvelée, ainsi qu’à Rogers, à Loto-Québec, à la Société des Alcools du Québec et à Molson Export.
 
Le Festival tient aussi à remercier chaleureusement pour leur soutien inestimable : le Gouvernement du Canada par le biais de Patrimoine canadien, Développement économique Canada, la Fondation Musicaction, le Gouvernement du Québec par le biais du ministère du Tourisme, le Secrétariat à la région métropolitaine et la SODEC, la Ville de MontréalTourisme Montréal et Montréal Centre-Ville.

Nous souhaitons également souligner la précieuse collaboration de nos partenaires média : Radio-Canada / CBCLa Presse et Montreal Gazette.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Photos: & Communiqué Festival de JAZZ

Nomination de Mgr Pierre-Olivier Tremblay

Trois-Rivières, le 28 juin 2022 – À 6 h du matin , le 24 juin (midi, heure de Rome), le pape François a nommé Monseigneur Pierre-Olivier Tremblay comme évêque du Diocèse de Hearst-Moosonee en Ontario.

Le Diocèse de Trois-Rivières tient à souligner le travail passionné et le dévouement de Mgr Tremblay tout au long de ses années de service au sein de notre Église en Mauricie. Son amour des gens, son désir d’une Église actuelle et sa passion pour l’annonce de l’Évangile au monde d’aujourd’hui sont des fruits que nous garderons de son passage parmi nous. Nous lui souhaitons une belle suite de mission dans son nouveau diocèse.

En lien avec cette nomination, Mgr Tremblay adresse quelques mots aux personnes du Diocèse de Trois-Rivières. Vous pouvez consulter sa lettre à l’adresse suivante : www.diocese-trois-rivieres.org.

NB: PUBLI REPORTAGE : Communiqué du Diocèse de Trois-Rivières

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Les évêques catholiques du Canada accueillent le dévoilement de la programmation de la visite papale au Canada – 24 au 29 juillet 2022

Le 27 juin 2022 – Les évêques catholiques du Canada accueillent favorablement l’annonce faite aujourd’hui par le Saint-Siège, qui présente plus en détail l’itinéraire de la visite historique du pape François au Canada, du 24 au 29 juillet 2022. Il s’agira de la quatrième visite papale au Canada et de la première depuis le voyage de saint Jean-Paul II en 2002.

Le pèlerinage du Saint-Père sera axé sur la guérison et la réconciliation avec les peuples autochtones, tout en offrant au pasteur des 1,2 milliard de catholiques dans le monde l’occasion de rencontrer les fidèles au Canada. En raison de son âge avancé et de ses limitations, on s’attend à ce que la participation du pape François aux événements publics soit limitée à environ une heure.

Le coordonnateur général de la visite papale au Canada, Mgr Richard Smith, a commenté la publication de la programmation : « Nous savons que le Saint-Père a été profondément touché par sa rencontre avec les peuples autochtones à Rome plus tôt cette année, et qu’il espère poursuivre l’important dialogue qui a eu lieu. Nous prions pour que ce pèlerinage soit une nouvelle étape significative dans le long processus de guérison, de réconciliation et d’espoir. »

La visite, qui a pour thème « Marcher ensemble », comprendra plusieurs événements publics et privés, l’accent étant mis sur la participation des Autochtones tout au long de la visite. Les billets (gratuits) pour participer aux événements publics seront disponibles dans les prochains jours. Un portail pour s’inscrire comme bénévole est déjà accessible sur visitepapale.ca ou papalvisit.ca, pour ceux et celles qui souhaitent partager leur temps et leurs talents dans le cadre de cette visite historique.

L’équipe qui organise la visite papale travaillera en étroite collaboration avec les partenaires autochtones ainsi qu’avec les gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux afin de dialoguer et de coordonner les importants défis logistiques associés à une visite de cette envergure. Le président de la Conférence des évêques catholiques du Canada, Mgr Raymond Poisson, a commenté ces efforts : « Tant de gens travaillent avec diligence pour organiser ce programme très rempli pour le Saint-Père et les participants. Nous prions pour la santé du pape François et aussi pour que sa visite pastorale au Canada apporte réconciliation et espoir à tous ceux et celles qui accompagneront notre pasteur dans ce voyage historique. »

Les personnes intéressées à en savoir plus sur la visite papale au Canada peuvent trouver les dernières informations aux adresses suivantes : http://www.visitepapale.ca (français) et http://www.papalvisit.ca (anglais).

Voici les grandes lignes du programme annoncé par le Vatican :

24 juillet 2022

Le Saint-Père arrivera à Edmonton, en Alberta, le 24 juillet. Après une brève cérémonie à l’aéroport, le pontife de 85 ans prendra le reste de la journée pour se reposer.

25 juillet 2022

Le 25 juillet, le pape François visitera Maskwacis, où se trouve l’ancien pensionnat Ermineskin, l’un des plus grands sites de pensionnat au Canada. Le Saint-Père se joindra à des anciens pensionnaires autochtones de tout le pays dans le cadre d’une activité qui leur sera consacrée. L’Alberta compte le plus grand nombre d’anciens pensionnats au Canada.

Plus tard dans la journée, le pontife se rendra à l’église Sacred Heart Church of the First Peoples, une église autochtone nationale située au centre-ville d’Edmonton. Après plusieurs années de restauration à la suite d’un incendie dévastateur, la paroisse rouvrira ses portes après avoir utilisé une école voisine ces dernières années pour offrir l’hébergement, des soins spirituels et des programmes de soutien à une communauté autochtone urbaine diversifiée. Il s’agit d’un événement sur invitation seulement.

26 juillet 2022

Le 26 juillet est la fête de sainte Anne, grand-mère de Jésus, un jour de recueillement particulier pour les catholiques autochtones et souvent l’occasion de pèlerinages dans diverses régions du pays. Lors d’un événement ouvert au grand public, le Saint-Père célébrera une messe en plein air au Commonwealth Stadium d’Edmonton. Ce site peut accueillir jusqu’à 65 000 personnes pour ce rassemblement qui intégrera des traditions autochtones.
En début de soirée, le Saint-Père se rendra au lac Sainte-Anne, site d’un pèlerinage annuel qui accueille chaque année des dizaines de milliers de participants autochtones venus de tout le Canada et des États-Unis. Des activités seront proposées tout au long de la journée, jusqu’à la participation du Saint-Père à un temps de prière.

27 juillet 2022

Le Saint-Père quittera Edmonton pour se rendre à Québec. À son arrivée, le Pontife visitera la Citadelle, où il prendra part à des rencontres privées. Le pape François, à la fois chef spirituel et chef d’État, prononcera également une allocution publique. Les 27 et 28 juillet, le grand public pourra se rassembler sur les plaines d’Abraham. Ce site deviendra pour l’occasion un carrefour axé sur la rencontre, qui mettra notamment à l’honneur des manifestations culturelles autochtones. Des écrans géants permettront aussi de regarder en direct les événements auxquels participera le Pape. Le programme détaillé des activités sur les Plaines est en cours d’élaboration avec des partenaires autochtones et locaux.

28 juillet 2022

Le pape François se rendra à Sainte-Anne-de-Beaupré, où il célébrera la messe sur l’un des sites de pèlerinage les plus anciens et les plus populaires d’Amérique du Nord, qui attire chaque année plus d’un million de visiteurs (y compris des pèlerinages autochtones annuels). Les organisateurs prévoient qu’entre 10 000 et 15 000 personnes pourront assister à la messe et qu’il y aura de l’espace pour les invités à l’intérieur et à l’extérieur de la basilique.
Plus tard dans la journée, le Saint-Père rencontrera des évêques, des prêtres, des séminaristes, des hommes et femmes consacrés, de même que même que des collaborateurs et collaboratrices laïques à la mission de l’Église, comme il le fait lors de la plupart des visites papales. Le Pape disposera du reste de la soirée pour se reposer tandis qu’un souper axé sur l’amitié et le dialogue en cours réunira des leaders autochtones de l’Est du Canada et des représentants des évêques catholiques du Canada.

29 juillet 2022

Après une rencontre privée avec des membres de sa propre congrégation religieuse (la Compagnie de Jésus), le pape François rencontrera des leaders autochtones de l’Est du pays, avant de quitter pour Iqaluit, où il passera l’après-midi. Celui-ci sera dédié à une rencontre privée avec des survivants et survivantes des pensionnats et à un événement communautaire public organisé par la communauté inuit.
Le Saint-Père quittera Iqaluit pour Rome en début de soirée.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

NB: Communiqué officiel de l’organisaion de la VISITE PAPALE

LES PREMIÈRES PHOTOS DE CHOUCHOU MAINTENANT DÉVOILÉES!

La série signée Simon Boulerice aborde l’histoire d’amour illicite entre une professeure et son élève 
Montréal, le 27 juin 2022. – Noovo dévoile aujourd’hui les premières photos de CHOUCHOU, sa prochaine fiction phare de l’automne signée Simon Boulerice! Mettant en vedette un solide quatuor d’acteurs composé d’Evelyne Brochu, de Lévi Doré, de Steve Laplante et de Sophie Cadieux, cette série dramatique promet de plonger les téléspectateurs au cœur d’un récit qui aborde des thèmes complexes avec nuance et sensibilité. 
Déclinée en huit épisodes de 60 minutes, la série rassemble également à l’écran Pascale Renaud-HébertPatrick Emmanuel AbellardJoey BélangerAgathe LedouxEvelyne LaferrièreAmbre JabraneMonique SpazianiKathleen FortinNora GuerchAriel IferganKarine Gonthier-HyndmanLise CastonguayJosée DeschênesJoëlle Paré-Beaulieu et Luc Senay. Les tournages ont commencé sur la couronne nord de Montréal à la fin d’avril et se poursuivent jusqu’à la fin de juillet. 
CHOUCHOU raconte l’histoire de Chanelle Chouinard, une enseignante de français âgée de 37 ans qui s’éprend de Sandrick, un élève de 17 ans pétri de confiance et de magnétisme, mais vulnérable. La série dresse le portrait nuancé de deux personnages qui perdent leurs repères et qui foncent tout droit dans un mur, cachés derrière l’illusion d’une grande histoire d’amour. 
Produite par Passez GO en collaboration avec Bell Média, la série CHOUCHOU est coréalisée par Marie-Claude Blouin et Félix Tétreault. Elle atterrira sur les ondes de Noovo dès l’automne, en plus d’être également disponible en direct et en rattrapage sur Noovo.ca.

(Photo: Lou Scamble)

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Les évêques catholiques accueillent favorablement l’annonce des dates et des villes retenues pour la visite papale au Canada

Récemment, le Vatican a officiellement annoncé que le pape François se rendra au Canada du 24 au 28 juillet 2022. Cette visite historique, axée sur la guérison et la réconciliation autochtones, sera le quatrième voyage papal au Canada et le premier depuis la visite de saint Jean-Paul II en 2002.

Mgr Raymond Poisson, président de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), a salué la confirmation officielle de la visite au nom des évêques catholiques du Canada :

PopeFrancis smiling

(Photo: Wikicommons_Korea.net)

« Nous sommes immensément reconnaissants envers le Saint-Père qu’il ait accepté notre invitation à poursuivre le chemin de la guérison et de la réconciliation avec les peuples autochtones de ce pays. À la fin du mois de juillet, le pape François aura l’occasion de rendre visite aux peuples autochtones ici, dans leur patrie, comme il l’a promis lorsqu’il les a rencontrés récemment à Rome. Nous prions pour la santé du Saint-Père alors que nous entreprenons la planification intensive de cette visite historique. »

« Le 1er avril 2022, le pape François s’est excusé pour le rôle joué par l’Église catholique dans le système des pensionnats autochtones du Canada. Le Saint-Père a exprimé sa « tristesse et sa honte » pour les abus et le manque de respect à l’égard des identités, de la culture et des valeurs spirituelles autochtones dans le système des pensionnats autochtones.

Les excuses du Saint-Père s’appuyaient sur les propos recueillis lors des rencontres privées tenues entre le 28 mars et le 1er avril avec 32 aînés autochtones, gardiens du savoir, survivants des pensionnats autochtones et les jeunes représentant l’Assemblée des Premières Nations (APN), le Conseil national métis (CNM) et l’Inuit Tapiriit Kanatami (ITK).

Compte tenu de l’étendue du Canada, du peu de temps disponible pour la visite et vu l’état de santé du Pontife âgé de 85 ans, le Vatican a annoncé que le pape François ne fera que trois arrêts lors de sa visite canadienne, soit : Edmonton, Québec et Iqaluit. Ces lieux permettent de limiter les déplacements du Saint-Père tout en lui offrant l’occasion de faire des rencontres individuelles et publiques, tenant ainsi compte de la participation de toutes les régions du pays.
Edmonton abrite le 2e plus grand nombre en importance d’Autochtones vivant dans les centres urbains canadiens. De plus, 25 pensionnats autochtones étaient situés en Alberta, soit le plus grand nombre parmi toutes les provinces et les territoires du Canada.

Iqaluit, avec une population de 8 000 personnes, regroupe le plus grand nombre d’Inuits au Canada (environ 3 900). Le pape François a été personnellement invité par les délégués Inuits à visiter le Nord lors de leur rencontre en mars à Rome.

La ville de Québec s’avère une destination accessible pour les personnes qui souhaitent voyager afin de voir le pape François, en particulier les peuples autochtones de l’Est du pays. La région abrite également la basilique Sainte-Anne-de-Beaupré, l’un des lieux de pèlerinage les plus anciens et les plus populaires en Amérique du Nord, attirant chaque année des peuples autochtones et d’autres personnes de partout au Canada et du monde entier.

Bien que les dates et les lieux aient été annoncés par le Vatican, les sites précis et les programmes officiels seront convenus en étroite collaboration avec les partenaires autochtones aux niveaux local et national. Compte tenu de l’accent mis sur la guérison et la réconciliation avec les Autochtones, le Saint-Père pourrait vouloir visiter le site d’un ancien pensionnat et d’autres endroits d’une importance particulière.

En règle générale, six à huit semaines avant une visite papale, un programme complet et un itinéraire précis sont publiés par le Vatican. À ce moment-là, le public aura l’occasion d’en apprendre davantage sur la façon dont il pourra participer aux nombreux événements et aux activités prévus lors de la visite papale, préparer la mise en œuvre du bénévolat et autres détails pertinents.
La CECC a nommé Mgr Richard Smith coordonnateur général de la visite papale afin de guider cette immense entreprise au nom des évêques canadiens. En tant qu’archevêque d’Edmonton, Mgr Smith a également accompagné des délégués autochtones au Vatican plus tôt cette année et il entretient des relations de longue date avec les dirigeants autochtones.

Mgr Smith a émis le commentaire suivant sur sa nomination : « Je suis honoré de servir en tant que coordonnateur général pour cette visite historique du pape François. J’ai hâte de travailler avec les peuples autochtones de partout au pays ainsi qu’avec des partenaires locaux, provinciaux et fédéraux alors que nous nous préparons à accueillir le Saint-Père et à continuer de marcher ensemble sur cet important chemin de guérison et de réconciliation.»

Les personnes qui souhaitent avoir davantage d’informations sur la visite papale au Canada peuvent trouver les dernières mises à jour à l’adresse suivante :www.visitepapale.ca / http://www.papalvisit.ca.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Source: PAPALVISIT.CA

Voici l’horaire du TAPIS ROUGE pour la semaine cinéma du vendredi 24 au jeudi 30 juin inclusivement.

10 films, dont 3 films québécois !

Avec les vacances scolaires, le Cinéma propose également 3 films familiaux en primeur pour nos enfants et ados !

La direction en profite pour remercier la fidèle clientèle, puisque le Cinéma le Tapis Rouge a enregistré le meilleur box-office de tout le Québec pour le premier week-end d’exploitation du film québécois ARSENAULT ET FILS !

En nouveauté:

-COMPÉTITION OFFICIELLE, comédie avec Pénélope Cruz, Antonio Banderas, Oscar Martinez (VO Espagnole avec sous-titres français)

-LA BRIGADE, comédie avec François Cluzet et Audrey Lamy

-MAISON DE RETRAITE, comédie avec Gérard Depardieu

Toujours à l’affiche:

-ARSENAULT ET FILS, un grand suspense de Rafaël Ouellet, avec Luc Picard, Karine Vanasse, Guillaume Cyr, Pierre-Paul Alain, Micheline Lanctôt et Julien Poulin !

-DOWNTON ABBEY: UNE NOUVELLE ÈRE, avec Maggie Smith,
-BABYSITTER de Monia Chokri,

-CODA, LA VIE EN MUSIQUE, de Claude Lalonde et Louis Godbout, 

Et pour toute la famille:

-PAS D’CHICANE DANS MA CABANE, film québécois familial de Sandrine Brodeur-Desrosiers, avec Charlotte St-Martin, Isabelle Blais et Pierre-Luc Brillant,

-VAILLANTE, nouveau film d’animation pour toute la famille,

-PIL, magnifique film d’animation,

Le gérant Joël Côté en profite pour souhaiter une bonne semaine aux cinéphiles

Le numéro de téléphone du Cinéma le Tapis Rouge: 819-840-2540, poste 2

(PUBLI REPORTAGE: André Bouchard: albp@sympatico.ca)