Visiter Israël en 2023 – Demande accrue, opportunités incroyables et expériences uniques

Le ministère israélien du Tourisme accueille un premier événement à Montréal depuis la pandémie

Montréal, 6 décembre 2022 – Le ministère israélien du Tourisme (IMOT) a organisé un événement pour la première fois à Montréal depuis le début de la pandémie et le premier en plus de 5 ans. Le 6 décembre, le ministère israélien du Tourisme a présenté de nouvelles expériences passionnantes qu’offre Israël, aux nombreux intervenants de l’industrie du voyage, notamment des représentants de compagnies aériennes, de voyagistes, d’agences de voyages et des médias. « Je suis ravi d’accueillir notre premier événement au Québec.

Bien que je sois arrivé en 2019 au Canada, je n’avais jamais eu l’occasion d’accueillir le merveilleux marché québécois en Israël auparavant », a déclaré Gal Hana, consul du tourisme d’Israël au Canada. « Nous avons de grandes attentes à l’égard du Québec, car les voyageurs d’ici sont sophistiqués, expérimentés et recherchent des destinations de voyage uniques comme Israël. Israël est l’endroit idéal pour ce marché car il combine la culture, l’histoire, l’art, les plages, la gastronomie sur un territoire de petite dimension, qui permet en un seul séjour de profiter de tout ce que la destination a à offrir. »

Israël a rouvert ses frontières en 2022, accueillant à nouveau les voyageurs internationaux, et la reprise a été rapide pour ceux qui ont attendu patiemment pour visiter le pays. Israël a maintenant atteint environ 80 % du volume de visiteurs canadiens qui sont venus en 2019 et on remarque une forte demande pour 2023. De plus, Israël célébrera son 75e anniversaire l’année prochaine, et l’intérêt pour visiter le pays est plus élevé que jamais grâce aux événements spéciaux qui auront lieu dans tout le pays, tout au long de l’année.

2023 sera une année importante pour la reprise des voyages en Israël et le ministère du Tourisme prévoit des voyages de familiarisation, des campagnes publicitaires et des partenariats de mise en marché en collaboration avec de nombreux intervenants de l’industrie du tourisme. « Nous ne sommes pas ici pour le court terme. Nous pensons stratégiquement et nous recherchons des partenariats significatifs afin de promouvoir le tourisme en Israël et créer des opportunités. Nous serons heureux de soutenir ces partenaires », a déclaré Fiona Kosmin, directrice du marketing et des partenariats de l’IMOT.

Alors que le tourisme est sur le point de revenir à la normale et que le nombre de visiteurs dépassera possiblement celui de 2019, le pays a fait plusieurs annonces en soulignant comment Israël reste concentré sur le secteur du tourisme, notamment :

  • De nombreux hôtels ont ouvert leurs portes au cours des six derniers mois et d’autres prévoient ouvrir en 2023, tels que le Six Senses Shaharut, le Brut Brown Hotel, The David Kempinski Tel Aviv, le Nobu Hotel Tel Aviv, l’Isrotel’s Port Tower, l’hôtel Alberto Tel Aviv et davantage.
  • Dans le secteur de la restauration, Israël continue de prospérer en tant que destination gastronomique de premier plan. Les visiteurs peuvent s’attendre à voir plus de 300 vignobles, de nouvelles brasseries et distilleries, entre autres la nouvelle distillerie Thinker’s de Jérusalem. Il y a plus de restaurants dans les marchés locaux qui proposent des produits frais de la région, offrent de multiples options végétaliennes et plus encore.
  • L’amélioration de l’infrastructure du Mur occidental est en cours. Le pays a approuvé un montant de 35 millions de dollars pour l’amélioration de l’infrastructure du Mur Occidental, un des sites les plus emblématiques et les plus visités d’Israël. Le plan vise à encourager davantage de visites sur le site en améliorant le transport en commun et son accessibilité. On élabore également de nouveaux programmes éducatifs tout en poursuivant les projets de développement existants.

Le ministère du Tourisme prévoit concentrer ses efforts auprès des médias. « De nos jours, les relations publiques sont l’outil le plus important à utiliser pour inspirer les gens à voyager. En novembre, nous avons eu un groupe de journalistes de haut niveau qui ont voyagé à travers Israël et ils ont été subjugués par la beauté, les gens et les paysages », a déclaré Jerry Adler, directeur des relations publiques.

« C’est excitant de rencontrer les membres de l’industrie du voyage et du tourisme du Québec, d’approfondir ma compréhension du marché et de présenter la merveilleuse opportunité qu’offre Israël », a conclu Gal Hana.

Pour plus d’information, veuillez consulter le site Israel.Travel, suivez-nous sur Facebook et Instagram pour recevoir les dernières mises à jour.

Voici l’entrevue que nous accordait Monsieur le Consul Hana:

(Photos-Audio: André Bouchard: albp@sympatico.ca)

ÉMISSION: VOYAGE VOYAGE TEL QUE DIFFUSÉE SUR CKVL 100 1 & LE RIAQ.CA CE 03 DÉC. 2022

                        

                                                            BONNE ÉCOUTE

                                            -(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

NB: Cette émission est aussi diffusée sur: CIAX 98 3, CIGN 96 7, CHOQ 105 1

RETOUR EN FORCE RÉUSSI DU FAMEUX BAL VIENNOIS DE MONTRÉAL!

Eh bien, LA SOCIÉTÉ AUTRICHIENNE de MONTRÉAL vient de gagner son pari, en reprenant de plus belle sa traditionnelle célébration de son fameux Bal Viennois de Montréal à l’Hôtel Windsor.

Encore une fois et pour le plaisir des nombreux participants avec élégance, la musique, la danse et la fin cuisine y ont fait bonne ménage dans les circonstances, tout en gardant sa vocation et sa splendeur du Bal Viennois, soit un événement bénéfice important bien sûr!

C’est ainsi, au cours de cette autre soirée merveilleuse et mémorable, les 320 invités ont pu assister à une belle prestation d’opéra, de ballet, de valse, un casino, des prix de présence, un encan silencieux.

Sans oublier  le jardin typique viennois appelé l‘HEURIGEN en Autriche qui ont ravi les amateurs du genre à cette soirée inoubliable!

Évidemment, encore une fois, le clou de la soirée jusqu’à un certain point, fut sans doute lors de cette soirée magique, la valse des débutantes qui ne laisse personne indifférent lors de ce baptême de l’air, si l’on peut dire. En effet, en compagnie de leur cavalier, les débutantes y sont allées d’une présentation protocolaire devant les dignitaires invités de circonstance.

DIGNITAIRES ET INVITÉS

Incidemment, dans le cadre de ce BAL VIENNOIS  qui se déroulait le 19 novembre dans les  salles de Bal du même hôtel, sous le haut patronage de l’Ambassadrice d’Autriche Madame Sylvia Meier-Kajic ainsi que du Conseiller municipal Omar Al Rawi qui représentait d’ailleurs la cité viennoise et les dignitaires autrichiens et québécois.

L’invité d’honneur de cette année, était nul autre que l’Honorable Russell Brown, Juge de la Cour Suprême du Canada.

À PROPOS DES DÉBUTANTES

Évidemment, sous la direction de Birgit Klema Erdan, les débutantes suite à une réception musicale de violons, les invités ont eu le plaisir d’assister au spectacle de danse des dix-huit débutantes accompagnées de leur cavalier et les diadèmes parvenus spécialement de Vienne, tout en faisant leur révérence protocolaire aux dignitaires présents. Pour leur  part, les jeunes gens portaient l’habit traditionnel avec cravate blanche.

Puis, arrivés à leurs tables, et avant le grand dîner, les invités ont pu écouter les hymnes nationaux suivis des airs d’opéra présentés par des chanteurs d’Opéra McGill.

Par la suite, ce fut la représentation de ballet chorégraphié par la danseuse professionnelle Sandra Muhlbauer et présentée par les étudiants de son école de danse Tutu Deluxe et l’Académie de ballet Mont Royal. De son côté, l’ensemble musical SophistOccasion a interprété des airs traditionnels et aussi modernes pour le plaisir, alors que la danse s’est poursuivie  jusqu’à 2h30 du matin.

PRIX ET TIRAGE

Quant au grand prix de la soirée qui fut tiré à minuit, il s’agissait  cette année d’un superbe bracelet en diamant créé par les joailliers Kaufmann de Suisse.

Sans oublier également de nombreux prix de qualité ayant fait partie d’une vente aux enchères silencieuse, alors que les invités pouvaient aussi tenter leur chance au Casino amusant.

Enfin, pour conclure de minuit heures à 3 heures, il ne fallait pas oublier aussi la visite au jardin de vin viennois, le Heuriger musical, alors qu’il était possible de goûter à la une soupe typique autrichienne au goulasch et aux saucisses traditionnelles, ainsi que bière et vins naturellement et ce, dans une ambiance de musique et chansons viennoises.

DANSER POUR LES AUTRES

Comme c’est la tradition depuis des années, le Bal est un événement bénéfice au profit de différents organismes voués à la jeunesse. C’est pourquoi, comme les bals précédents, toutes les recettes de la soirée seront versées à des initiatives pour les jeunes, cette année au projet LOVE – Vivre sans Violence, avec siège à Montréal, dont la mission est de mettre sur pied des programmes viables pour les jeunes afin de promouvoir aussi bien leur santé mentale et émotionnelle, que sociale.

Pour sa part,  l’École de musique Schulich de l’Université McGill demeure aussi un important bénéficiaire pour la création de bourses d’études en musique en Autriche.

Il est intéressant de savoir que La Société Autrichienne de Montréal, fondée en 1958, est un organisme à but non lucratif dont l’événement de bienfaisance principal est le Bal Viennois qui se déroule habituellement au mois de novembre.

Me Monica Schirdewahn de Lette & Associés en étant la présidente actuelle de la Société. Le Comité du Bal étant composé d’une équipe de bénévoles enthousiastes de nationalités différentes poursuivant avec une passion commune depuis maintenant 60 ans: «La Tradition du Bal viennois», dirigée cette année par la Présidente du Bal, Aviva Vetter.

En somme, même après deux années d’arrêt, à cause de la pandémie, à n’en pas douter, le  Bal Viennois  61ième édition est certes revenu en force l’événement mondain, culturel et touristique et humanitaire par excellence qu’il était auparavant. Il va sans dire que c’est tout à l’honneur de La  Société Autrichienne de Montréal qui n’a rien ménagé pour en faire un succès sans équivoque. Tout semble donc bien aligné pour le prochain BAL VIENNOIS  62ième édition, tout en poursuivant  cette tradition viennoise inoubliable!

(Photos-Texte: André Bouchard: alp@sympatico.ca)

The Viennese Ball of Montreal celebrates once again!


Bal Viennois de Montréal –Viennese Ball of Montreal – Wiener Ball von Montreal


Société Autrichienne / Austrian Society / Österreichische Gesellschaft:
After an absence of three years, The Austrian Society of Montreal’s signature event, the elegant and
joyful Viennese Ball of Montreal, took place again on November 19, 2022. For close to 65 years, the
Ball has been celebrating the splendor of the Viennese ball tradition with a glorious evening of lively
music and dance, elegant atmosphere and a magical debutante performance.

A night full of excitement, including dancing till dawn, good food and drink, prizes to be won at a silent auction and casino, ballet and opera offerings, and of course, all for great youth causes! The Viennese Ball is the Austrian Society’s premier annual fundraising event and receives support every year from the City of Vienna.
The Ball combines two centuries of tradition with our modern world and is the only one of its kind in
Montreal whereas during the ball season in Vienna, there are about 400 balls to choose from.


Viennese Ball of Montreal
This year, just as it was 60 years ago, the Ball was held at the elegant, old world Le Windsor Ballrooms
under the distinguished patronage and in the presence of the Austrian Ambassador to Canada, Sylvia
Meier-Kajbic. Special guest from the Vienna City Hall was Omar Al-Rawi, Member of the Vienna
Provincial Parliament and Vienna Municipal Counsellor. Guest of Honour was the Honorable Russell
Brown, Justice of the Supreme Court of Canada.

The Ball opened with a reception featuring a special
Viennese Ball signature cocktail among other drinks and an assortment of delicious hors d’oeuvres, with arriving guests treated to the music of strolling violinists playing Austrian melodies.

At the appointed time, the 320 guests were invited to attend the debutante presentation and dance in the Versailles ballroom. One couple at a time, the 18 debutantes in identical long white gowns and glittering Austrian Swarovski coronets, and their formally attired partners were officially presented to the Ambassador and Ball President Aviva Vetter before performing their specially choreographed waltz to the tune of Johann Strauss Jr.’s “Tales from the Vienna Woods.” Guests were then escorted by the debutantes to the Windsor ballroom which had been set up for the elegant dinner.


Gifts for Ball guests, courtesy of the City of Vienna, were lovely musical note bracelets and Austrian
chocolates, as well as samples of Austrian Red Bull drinks. Dignitaries and Head Table guests entered the ballroom to the tune of the Radetzky March by Johann Strauss Sr. Opera McGill soloists: winner of the 2022 Wirth Vocal Prize soprano Elisabeth Saint-Gelais and mezzo-soprano Ilana Starr performed the national anthems Viennese operatic arias accompanied at the piano by Patrick Hansen – Head of Opera McGill. Ball guests were treated to an enchanting ballet performance by members of the Mont Royal Ballet Academy to the tune of Strauss Sr.’s Fruehlingswalzer and choreographed by owners and dancers Sandra Castro-Muhlbauer and Diego Castro. Following the Austrian Ambassador’s opening waltz, came the M.C.s traditional call of “Alles Walzer” (Everyone Waltz) which had the dance floor full of couples whirling to Strauss’ “Blue Danube” waltz. The SophistOccasion Showband played continuous music for non-stop traditional and modern ballroom dancing until 3.00 a.m.

The Viennese Ball of Montreal

Bal Viennois de Montréal –Viennese Ball of Montreal – Wiener Ball von Montreal

Head Table guests

Aviva Vetter, Viennese Ball President and spouse Hector Rayo

Astri Prugger, Past Viennese Ball President and spouse John McGaughey

Monica Schirdewahn, President of the Austrian Society and Honorary Austrian Vice Consul,

Me Esther Krauze, Lette & Associés

Omar Al-Rawi, Member of Vienna’s Provincial Parliament and Vienna Municipal Counsellor

Marc Bissell, Honorary Consul General of Austria

Sylvia Meier-Kajbić, Austrian Ambassador to Canada

The Honorable Russell Brown, Justice of the Supreme Court of Canada

Other Dignitaries and guests

Christian Schleifer, Representative, Austria, International Civil Aviation Organization (ICAO) and Verena Heingärtner

Eileen Poh, Permanent representative, Singapore, ICAO Council

Valdis Adalsteinsdottir, Permanent representative, Iceland, ICAO Council

Ambassador Laurent Pic, permanent representative, France, ICAO Council

Frizo Vormer, ICAO Air Navigation Commissioner nominated by Australia and Vanessa Murphy 

Alain Vandenabeele Alternate Representative of Austria, ICAO Council

Michael Gill, Director, Legal Bureau, ICAO and Laetitia Motte Gill

Robyn Dalton, Executive Director L.O.V.E. Leave out Violence

Naomi Kramer, President, Holocaust Education and Genocide Prevention Foundation and Robins Rose

Alfred Wirth & Anne Marie Sweeney Wirth

Diana Wall & Luc Paquette

Claudette Dagenais and Lionel Collins

A large contingent from McGill and the Schulich School of Music with friends

Susan Fortier, Principal Emerita McGill University and spouse Douglas Babington

Sean Ferguson, Dean, McGill’s Schulich School of Music

Anja Geitmann, Dean, MacDonald College of McGill & Herman Bijl

Elizabeth Wirth, Ball President Emerita, Chair of McGill’s School of Music Faculty Advisory Board

Patrick Corrigan, General Director of Opéra de Montréal

Patrick Hansen, Director of Opera McGill and spouse Elizabeth Koch

Élisabeth St-Gelais, Opera McGill & Winner of the 2022 Wirth Vocal Prize

Ilanna Starr, Opera McGill

  • The draw for the Grand Door Prize – a superb diamond bracelet created by Kaufmann de Suisse jewelers took place at midnight. Throughout the evening, the large and tempting silent auction in the Peacock Alley was packed with bidders, and the very popular charity Casino was buzzing all night with players who could choose from a multitude of prizes as their winnings. The Heuriger wine tavern, open from midnight on, featured a musical duo playing lively Viennese music. This popular venue typically has guests and singers serenading until the wee hours. Typical Austrian Goulash soup, sausages, beer and wine, as well as Austrian plum cake were available to keep everyone going strong!
  • Dance for others
  • As with previous Balls, all proceeds go to deserving causes focused on helping needy children and other
  • youth initiatives. There were two primary beneficiaries this year: LOVE, Leave out Violence – the leading youth violence prevention organization in Canada which is based in Montreal and aims to build
  • innovative and sustainable programs that promote the emotional and social health of youth. This year, funds will be directed to the Media Arts Program. McGill’s Schulich School of Music is also an important recipient of proceeds to cover bursaries for its students to pursue the study of music in Austria.

(Collaboration medias: Élisabeth Canisius) (Photos: Kate Fellerah)

Nouvelle campagne d’achat local

GEDSC DIGITAL CAMERA

Nouvelle campagne pour l’achat local
Bien placé pour tout trouver

Depuis l’été dernier, plusieurs affiches ornent les vitrines de certains commerces de rues commerciales à Shawinigan. Également, des oriflammes embellissent ces mêmes rues avec le thème : Bien placés pour tout trouver. Vous l’aurez compris, la Ville, en collaboration avec la SADC Shawinigan, les regroupements de gens d’affaires du centre-ville et du secteur Shawinigan-Sud et la Chambre de commerce et d’industrie de Shawinigan a déployé la nouvelle image de marque de l’achat local.

Des couleurs vives sont associées à chacune des zones (artères commerciales des secteurs Grand-Mère et Shawinigan-Sud et 5e rue de la Pointe), et au cœur de cette campagne, on retrouve les commerces et les entrepreneurs de Shawinigan.

« Bien placés pour tout trouver, c’est une façon de rappeler aux citoyens qu’à Shawinigan, il y a tout ce dont on a besoin », explique Frédéric Beaulieu, conseiller en développement économique – volet commerce pour le Service de développement économique de la Ville. « Il y a trois secteurs commerciaux bien placés géographiquement. Il y a des commerçants bien placés pour répondre aux besoins des consommateurs. Et finalement, il y a des consommateurs à la bonne place pour faire des trouvailles. »

La campagne, c’est quoi ?

Chacune des publicités met de l’avant un entrepreneur de Shawinigan et la raison pour laquelle nous devrions fréquenter son commerce. Par exemple, au centre-ville, Vincenzo du Joker du jeu est bien placé pour vous amuser. Denis Jr. Bédard, de Atelier Vélo Expert du secteur Shawinigan-Sud est bien placé pour vous faire bouger. De son côté, Kassandra de la clinique vétérinaire Passionimo Grand-Mère est bien placée pour chouchouter vos petits compagnons poilus. Neuf commerçants sont ainsi mis de l’avant dans la campagne. Et qu’ils soient bien placés pour vous enchanter, vous donner un style de qualité, vous inspirer, vous choyer, votre santé ou pour vous émerveiller ce sont tous des commerçants impliqués et dévoués, qui sont toujours très heureux de vous voir passer la porte de leur commerce.

« Avant que je déménage à Shawinigan en 2006, je ne voyais pas tant l’importance de l’achat local. Depuis, et encore plus maintenant que j’opère un commerce, l’achat local revêt un aspect très important pour moi. C’est non seulement le cœur économique de la ville, mais ça contribue à rendre notre ville belle, attrayante et dynamique. Avec du recul, je réalise que je n’ai presque plus besoin d’aller à l’extérieur pour mes achats. J’ai aussi développé des liens avec les gens que je rencontre et ça rend mon expérience de magasinage vraiment plus agréable. Une expérience personnalisée qu’on retrouve peu dans les grands centres », raconte Antoine Champoux, propriétaire de Sensée, épicerie spécialisée et président du Regroupement des gens d’affaires de Shawinigan-Sud.
Connaissez-vous bien votre Shawinigan commercial ?

Que vous soyez citoyen, travailleur ou visiteur, pourquoi ne pas vous laisser prendre au jeu et partir, vous aussi, à la découverte des trésors cachés de Shawinigan ? Produits, services et commerçants… Shawinigan est la place pour dénicher ce dont vous avez besoin, du pratico-pratique à l’inusité : librairie, commerce de bonsaïs, spécialiste du sans gluten, boutique de Noël à l’année, boutique de création de vêtements personnalisés, rembourrage, boulangerie française et bien d’autres !

À Shawinigan, on est tout simplement bien placé pour tout trouver ! Et vous, quelles sont vos trouvailles ?

Un geste qui a de l’impact

« Acheter local, c’est plus qu’un simple geste économique, c’est permettre à des gens de chez nous de réaliser leur rêve d’être en affaires, c’est contribuer à la création d’emplois, c’est aussi un exemple pour nos jeunes qui voient qu’être entrepreneur, dans leur ville, c’est possible », explique Simon Charlebois, directeur général de la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) de Shawinigan. « C’est pour cette raison et plusieurs autres que la SADC s’est impliquée avec la Ville dans cette campagne. Nous souhaitons redonner le goût aux citoyens de fréquenter les commerces de nos artères commerciales. »

« L’achat local, c’est primordial dans une ville comme Shawinigan. C’est une roue qui tourne : plus les gens vont consommer localement, plus il y aura de commerces et plus notre Ville se développera », indique le maire de Shawinigan, Michel Angers. « On souhaite que les citoyens découvrent ou redécouvrent leur ville commerciale ! C’est un thème qui est toujours d’actualité, surtout en 2022, après deux ans de pandémie. Nous devons continuer à encourager notre milieu économique et l’achat local est une belle façon de le faire. Je vous invite donc à prendre le réflexe tout au long de l’année, et particulièrement maintenant pour la période des Fêtes. »

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

ÉMISSION: VOYAGE VOYAGE TEL QUE DIFFUSÉE SUR SUR CKVL 100 1 & LE RIAQ.CA CE 27 NOV. 2022

                         SUJETS VOYAGE  VOYAGE  DU 27 NOV. 2022

-Le Temps des Fêtes au Musée d’Histoire de Sherbrooke avec David Locoste

-CAMPING & CARAVANING avec Paul Laquerez campeur nomade et rédacteur en chef de Camping Caravaning

-LE MONDE VINICOLE ITALIEN avec Nick Hamilton

-Un grand champion coureur marathonien et grand voyageur Patrick Charlebois

-HOMMAGE à GUY LAFLEUR du Cirque du Soleil avec Stéphane Lefebvre président

-Au 61ième BAL VIENNOIS de MONTRÉAL avec   Me Monica Schirdewhan de Lette & Associés

                                                            BONNE ÉCOUTE

                                            -(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

NB: Cette émission est aussi diffusée sur: CIAX 98 3, CIGN 96 7, CHOQ 105 1

Divya Mehra remporte le prestigieux Prix Sobey pour les arts 2022 de 100 000 $ destiné aux artistes visuels du Canada 

Divya Mehra, gagnante du Prix Sobey pour les arts 2022, entourée de, (de gauche à droite), Bernard Doucet, directeur général, Fondation Sobey pour les arts; Jonathan Shaughnessy, directeur, initiatives en conservation, Musée des beaux-arts du Canada; Rob Sobey, président du conseil, Fondation Sobey pour les arts; et Angela Cassie, directrice générale par intérim, Musée des beaux-arts du Canada. Photo: MBAC

OTTAWA, le jeudi 17 novembre 2022 —  Le nom de la lauréate du Prix Sobey pour les arts 2022, l’un des prix les plus prestigieux dans le domaine des arts visuels au Canada et dans le monde, a été annoncé hier soir lors d’une cérémonie au Musée des beaux-arts du Canada. Divya Mehra a remporté le prix de 100 000 dollars canadiens, tandis que les quatre autres finalistes — Krystle Silverfox, Azza El Siddique, Stanley Février, et Tyshan Wright — ont reçu des prix de 25 000 dollars chacun. Le prix bénéficie du généreux soutien de la Fondation Sobey pour les arts.

« Au nom du conseil d’administration de la Fondation Sobey pour les arts, je félicite Divya Mehra, la gagnante de cette année, ainsi que les 25 artistes de la longue liste qui ont participé au Prix Sobey pour les arts 2022 », s’est réjoui Bernard Doucet, directeur général de la Fondation Sobey pour les arts. « C’est pour nous un honneur de célébrer le travail, la démarche et la créativité d’un groupe d’artistes aussi dynamique, et j’espère que ce prix contribuera à créer des liens entre leurs visions créatrices et les publics du Canada et du monde. »

« Nous nous joignons à notre partenaire, la Fondation Sobey pour les arts, pour célébrer Divya Mehra, gagnante du Prix Sobey pour les arts 2022 », a déclaré Angela Cassie, directrice générale par intérim du Musée des beaux-arts du Canada. « Nous remercions tous les artistes incroyables qui ont créé des expériences dynamiques et permis de nouvelles façons de nous voir et de voir nos diverses histoires. Je remercie les jurés pour leur délibération réfléchie et pour avoir apporté leur expertise à ce processus. »

« Le jury a trouvé que le travail de Divya Mehra était tout à fait opportun et sophistiqué dans sa façon d’aborder les systèmes de représentation, de production et d’autorité culturelles. Indépendamment de tout support spécifique, l’impact de la pratique de Mehra va au-delà des concepts établis de l’art. Son approche se définit par un esprit vif, une allure ludique désarmante et une attention particulière au langage et à l’esthétique. Ses explorations les plus récentes se tournent vers les questions de rapatriement, de propriété et de modes de consommation culturelle qui impliquent fondamentalement les institutions et leurs publics », a indiqué Jonathan Shaughnessy, directeur des initiatives en conservation au MBAC et président du jury du Prix Sobey pour les arts 2022.

« C’est vraiment surréaliste d’exposer au Musée des beaux-arts du Canada aux côtés de quatre praticiens culturels exceptionnels et inspirants de tout le pays. C’est un honneur de recevoir ce prix et je suis très reconnaissante que ma pratique soit reconnue de cette façon », a déclaré Divya Mehra.

Représentant la région des Prairies et du Nord, Divya Mehra, gagnante du Prix Sobey pour les arts 2022 a été choisie par un jury composé de conservatrices et conservateurs d’expérience de tout le pays, complété par un homologue de l’étranger, qui ont présélectionné 25 artistes à raison de cinq pour chacune des régions désignées du Canada. Un(e) artiste de chaque région a ensuite été choisi(e) comme finaliste, afin d’assurer une représentation des pratiques artistiques contemporaines de l’ensemble du pays.

Divya Mehra incorpore des artéfacts trouvés et des objets prêts à l’emploi comme signifiants actifs de la résistance dans une multitude de formes, dont la photo, la vidéo, le cinéma, la sculpture, l’estampe, le dessin, la performance, l’installation et la publicité. Ses œuvres servent de rappels des réalités difficiles du déplacement, de la perte, de la neutralité et de l’oppression.

Parmi ses projets récents, mentionnons From India to Canada and back to India (There is nothing I can possess which you cannot take away) [De l’Inde au Canada et de retour en Inde (Je ne peux rien posséder que vous ne puissiez pas m’enlever)], 2020, où la recherche de Mme Mehra pour l’exposition a donné lieu au rapatriement et à l’aliénation institutionnelle d’un artéfact pillé en Inde. Mme Mehra est titulaire d’une maîtrise en beaux-arts de la Columbia University.

Le jury du Prix Sobey pour les arts 2022 réunissait les personnes suivantes :

  • Rui Mateus Amaral, Conservateur adjoint, Museum of Comptemporary Art Toronto
  • John Hampton, Directeur général de la Mackenzie Art Gallery
  • Elliott Ramsey, Conservateur, The Polygon Gallery
  • Laura Ritchie, Directrice, MSVU Art Gallery
  • Cheryl Sim, Directrice générale et commissaire, Fondation PHI Foundation pour l’art contemporain
  • Franklin Sirmans, Directeur, Pérez Art Museum Miami

Les œuvres des cinq artistes finalistes au Prix Sobey pour les arts 2022 — y compris la gagnante — font actuellement l’objet d’une vibrante exposition au Musée des beaux-arts du Canada, qu’on peut visiter jusqu’au 12 mars 2023.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)



Le spectacle sera présenté exclusivement à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières du 19 juillet au 19 août 2023.
Trois-Rivières, 16 novembre 2022 – La Corporation des Évènements de Trois-Rivières et le Cirque du Soleil sont heureux et fébriles de dévoiler aujourd’hui la thématique du septième spectacle de la Série hommage du Cirque du Soleil qui sera présenté lors de la prochaine saison estivale. La nouvelle production du Cirque du Soleil, célèbrera le prodige de la glace, joueur d’exception et mythique numéro 10, le légendaire Guy Lafleur.
 
« Nous sommes très fiers de nous associer à nouveau à l’Amphithéâtre Cogeco pour une septième année. Au fil des ans, le public trifluvien et ses visiteurs sont devenus fidèles à notre proposition de marier les arts du cirque et le patrimoine culturel québécois. Une fois de plus, nous aurons la chance d’approfondir et d’explorer la plateforme créative de la Série hommage, mais sous un nouvel angle. Rassembleur, inspirant et persévérant, Guy Lafleur, devenu l’idole d’un peuple, fait partie de notre histoire, et nous sommes honorés de pouvoir lui rendre hommage à travers cette nouvelle création », affirme Stéphane Lefebvre, président et chef de la direction du Groupe Cirque du Soleil.
 
« Depuis maintenant six ans, les spectacles de la Série hommage du Cirque du Soleil sont la fondation de la programmation estivale de l’Amphithéâtre Cogeco. Il s’agit d’un rendez-vous, une tradition bien ancrée dans le cœur des Québécois. Nous sommes ravis de pouvoir offrir cette année un vent nouveau à la Série hommage avec une thématique qui sort de nos créneaux habituels », témoigne Roger Picard, président de la Corporation des Évènements de Trois-Rivières.
 
En effet, après six belles éditions qui ont salué des grands noms de la musique québécoise et près de 334 000 spectateurs, la plateforme créative de la Série hommage s’enrichit avec le choix de Guy Lafleur.
« C’est une évolution naturelle », ajoute Marie-Josée Adam, vice-présidente et directrice générale de la division Événements & Expériences du Cirque du Soleil. « Nous célébrons avant tout des figures québécoises, qui par leur œuvre musicale, leur génie sportif ou leur personnalité plus grande que nature ont marqué et marquent toujours le cœur des Québécois.es. Source d’inspiration pour plusieurs, c’est donc l’homme, son immense talent et son leg qu’on célèbrera dans l’enceinte de l’Amphithéâtre Cogeco l’été prochain. » 
 
Surnommé le Démon blond ou Flower par ses coéquipiers et nombreux fans durant sa carrière, Guy Lafleur a fait vibrer plusieurs générations au Québec par ses fulgurances de jeu, sa grande générosité et son sens inné du spectacle sportif. Il a fait résonner le Colisée de Québec puis le Forum de Montréal avec des scènes de liesse collective, où la foule scandait « Guy, Guy, Guy » dans un même élan glorieux. Cumulant plus de 1 125 matchs joués et pas moins de 560 buts en carrière, Guy Lafleur s’est hissé au sommet avec détermination, persévérance et humilité.

 
« Mon père était un artiste de la glace. Il savait faire preuve d’une grande imagination pour être le meilleur dans sa discipline. Il avait aussi coutume de dire que le hockey n’est pas un one-man show, mais plutôt un travail d’équipe », ajoute Martin Lafleur, fils de Guy Lafleur « Cette créativité et ce sens du collectif sont très forts et très présents dans les spectacles du Cirque du Soleil. Je suis fier de savoir que mon père sera mis à l’honneur à Trois-Rivières l’été prochain. »
Crédit
Créé et produit par Cirque du Soleil
 
BilletsLa septième édition de la Série hommage du Cirque du Soleil sera présentée à l’Amphithéâtre Cogeco à compter du 19 juillet 2023 jusqu’au 19 août 2023. Offerts à partir de 55,83$ (taxes en sus), les billets seront mis en vente le mercredi 16 novembre à compter de 10 h 30 sur amphitheatrecogeco.com, à la billetterie de la salle J.-Antonio Thompson et au 819 380-9797 ou au 1 866 416-9797 du mardi au samedi, de 11h à 18h. D’ici le 24 novembre 2022 23h59, la Corporation des Évènements de Trois-Rivières remettra 1$ pour chaque billet vendu à l’organisme le Noël du Pauvre. 
Amphithéâtre Cogeco
Situé au confluent de la rivière Saint-Maurice et du fleuve Saint-Laurent, l’Amphithéâtre Cogeco est un lieu culturel exceptionnel de diffusion de spectacles se distinguant par son acoustique remarquable et son décor enchanteur. Pouvant recevoir jusqu’à 3 500 personnes dans ses gradins et 5 500 personnes additionnelles dans son esplanade gazonnée, il comprend des équipements scéniques extérieurs de premier plan pouvant accueillir les plus grandes productions locales, nationales et internationales de mai à septembre, dont un spectacle exclusif du Cirque du Soleil. Le reste de l’année, la scène de l’amphithéâtre se convertit en cabaret, une salle intérieure accueillant jusqu’à 600 personnes. Détails de la programmation sur amphitheatrecogeco.com.
 
À propos du Groupe Cirque du Soleil 
Le Groupe Cirque du Soleil est un chef de file de l’industrie du divertissement live. En plus de produire des spectacles d’art circassien de renommée internationale, l’entreprise d’origine canadienne met son approche créative au service d’une grande variété de formes de divertissement, notamment les productions multimédias, les expériences immersives, les parcs thématiques et les événements spéciaux. Au-delà de ses diverses créations, le Groupe Cirque du Soleil vise à exercer une influence positive sur les gens, les collectivités et la planète au moyen de ses outils les plus importants : la créativité et l’art. Pour de plus amples renseignements sur le Groupe Cirque du Soleil, rendez-vous sur le site cirquedusoleil.com.

Photos-Audio: André Bouchard: albp@sympatico.ca)

LA GRANDE DÉGUSTATION DES VINS D’AUTRICHE À MONTRÉAL BIEN RÉUSSIE

En collaboration avec Advantage Austria, la Grande dégustation des Vins d’Autriche se déroulait récemment au Centre des Sciences de Montréal, avec la participation d’une soixantaine d’exposants et vignerons autrichiens.

Ainsi, les invités de circonstances ont pu apprécier une fois de plus les différents vins blancs, rouges et même quelque peu rosés du pays de Strauss et de Mozart.

Incidemment, les vins autrichiens bénéficient d’une reconnaissance mondiale : de plus en plus de spécialistes et d’amateurs les choisissent et les apprécient.  Austrian Wine (Österreich Wein) étant une société de services, créée pour soutenir et coordonner les efforts stratégiques de l’industrie vinicole autrichienne, en se concentrant sur la qualité des produits et les ventes. Sa devise est « L’art du vin. Les pieds sur terre » (The Art of Wine. Down to Earth.)

D’ailleurs, les vignobles présents pour cette belle dégustation, se retrouvent dans les régions suivantes:

Weintour Weinviertel,  La viticulture en AutricheWeintour Weinviertel, Weinstraße Weinviertel, Vinea Wachau – Basse Autriche, Weinviertel – Basse Autriche, Vin de Vienne, Vin de Burgenland, Styrie.

Il est intéressant de remarquer que le vin le plus corsé d’Autriche vient du Weinviertel et est issu d’un cépage typique de la région du nord-est de Vienne : le Grüner Veltliner. On le reconnaît à sa robe claire au jaune teinté de vert et à son goût corsé, poivré et délicatement fruité : un vin blanc qui fleure bon les collines du Weinviertel, le soleil et le terroir.

De son côté, le Schilcher est un vin rosé unique au monde à la robe chatoyante, au bouquet fruité et pétillant et à l’appellation strictement protégée.

Voici quelques photos prises (ci-haut) lors de cette belle dégustation montréalaise lors de la visite des professionnels du vin et des médias et la presse vinicole qui a fait le bonheur des dégustateurs à n’en pas douter!

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)