Ricardo entre à Grévin Montréal

Montréal, le 16 octobre 2019 – Grévin Montréal a dévoilé aujourd’hui l’identité de la célébrité dont le personnage de cire s’ajoutera à la vaste collection du musée. Le 26 novembre prochain, nul autre que Ricardo Larrivée aura le privilège de se retrouver notamment aux côtés de David Bowie, Charles Aznavour, Céline Dion, Lady Gaga, John Lennon, Charlie Chaplin et Dominique Michel.
« Quelle expérience j’ai vécue! Aller à Paris et fouler le sol des ateliers Grévin, passer des heures avec des artistes de talent, tous plus fascinants les uns que les autres : des spécialistes des yeux, des cheveux et des dents, des peintres, des sculpteurs, et je ne sais combien d’autres créateurs. Quel honneur! C’est étrange de les voir tous s’activer pour me reproduire en cire. Le 26 novembre, j’aurai un jumeau! », s’exclame Ricardo.
« J’estime sincèrement le travail de ce grand chef, artiste, créateur et homme d’affaires dont l’œuvre se retrouve dans les foyers de nos familles à chaque repas. C’est avec une grande fierté que nous accueillons la star culinaire Ricardo dans la belle famille de Grévin Montréal », révèle Kathleen Payette, directrice générale de Grévin Montréal.
« Le jury a vite exprimé son enthousiasme unanime pour choisir Ricardo », affirme Marc Laurendeau, président de l’Académie Grévin Montréal. « Ce cuisinier rassembleur et communicateur prodigieux, formé aux meilleures écoles de chez nous, rayonne au Québec, dans l’ensemble du Canada et dans plusieurs pays. Une notoriété bien méritée et qu’il fallait consacrer. »
Chef réputé, auteur, entrepreneur et personnalité de la télévision, Ricardo est reconnu partout au Québec et au Canada. Il représente une marque qui incarne la vision contemporaine de l’art de vivre en famille. Sa mission est de promouvoir l’importance de cuisiner et de manger ensemble.
À propos de Grévin Montréal
Sous l’impulsion de la Compagnie des Alpes, un des plus importants groupes de loisirs dans le monde dont Grévin fait partie, Grévin Montréal est la première déclinaison de la marque à l’international. De Dominique Michel à Diane Dufresne, de Maurice Richard à Gary Carter ou encore de Jacques Cartier à Charlie Chaplin, chacun donne vie à la magie de rencontres improbables, entre rêve et réalité… Venez explorer le musée le plus divertissant de Montréal pour votre plus grand plaisir. Une visite dont vous vous souviendrez assurément! www.grevinmontreal.com #grevinmtl
               (André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Le Bal Viennois de Montréal célèbre « Les 150 ans de l’Opéra national de Vienne »

Bal-viennois-de-montreal-logo

Bal Viennois de Montréal –Viennese Ball of Montreal – Wiener Ball von Montreal
octobre 2019 – Société Autrichienne / Austrian Society / Österreichische Gesellschaft:
Chaque automne depuis maintenant plus de 60 ans, la Société Autrichienne de Montréal célèbre la splendeur de la tradition du Bal viennois lors d’une élégante soirée gala où musique, danse et fine cuisine se rencontrent. Lors de cette splendide soirée, il y aura une prestation d’opéra, de ballet et de valse, casino, grand prix de présence, encan silencieux et un jardin de vin viennois avec musique(le Heuriger). Le point culminant de la soirée reste toujours la valse des 16 débutantes et leurs cavaliers, ainsi que leur présentation à l’Ambassadeur et dignitaires.

005_181117

Les 150 ans de l’Opéra national de Vienne
Solennellement inauguré le 25 mai 1869 avec le Don Juan de Mozart, le théâtre lyrique de la grandiose avenue du Ringstrasse célèbre en 2019 son cent-cinquantième anniversaire. L’empereur François-Joseph 1er d’Autriche et
son épouse, Élisabeth de Bavière, faisaient l’honneur de leur présence en cette première soirée gala. Comptant 60 opéras et ballets différents et pas moins de 150 représentations par année (plus de 300 en 2019), l’Opéra national de Vienne offre le plus grand répertoire du monde. Il compte aussi le seul orchestre de renommée internationale qui se produit au quotidien pendant sa saison du 30 septembre au 1 er juin – l’Orchestre de l’Opéra national de Vienne. Au fil des ans, la salle de l’Opéra national de Vienne s’est animée face à d’innombrables représentations d’opéras, de ballets, de premières mondiales, de chefs d’orchestre et de metteurs en scène célèbres, sans oublier le spectaculaire bal de l’Opéra qui conclut la mythique saison de bals de Vienne. L’Opéra national de Vienne demeure aujourd’hui au cœur de la vie culturelle de Vienne et de l’Autriche. Il porte en lui le souffle de la musique et de l’art à travers le monde.
Bal Viennois de Montréal
Le Bal aura lieu le samedi 16 novembre 2019 à 19h à l’Hôtel Marriott Château Champlain sous le patronage et en présence de l’Ambassadeur d’Autriche Stefan Pehringer et Madame Debra Jean Pehringer, ainsi que de l’invité d’honneur Patrick Corrigan, Directeur général de l’Opéra de Montréal. A la suite d’une réception au champagne avec sérénade de violons, les invités d’honneur feront leur entrée dans la salle de bal au timbre de la « Marche de Radetzky » de Johann Strauss père où le dîner gala les attend. C’est alors que la soprano d’Opéra McGill, Élisabeth Boudreault et le baryton Jean-Philippe McLish de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, chanteront les hymnes nationaux et présenteront ensuite un air du même opéra qui a été chanté a l’ouverture de la maison il y a 150 ans – Don Giovanni de Mozart.

 

!cid_ii_k0vr3guc2

Suivra la prestation de ballets chorégraphiés par la danseuse professionnelle Sandra Muhlbauer dansés par les étudiants de son école de danse Tutu Deluxe. Plus tard, un deuxième groupe –Studio Viva Danse se joindra au premier pour présenter des cancans et autres danses animées dans l’ambiance décontractée du cabaret Caf’ Conc que le Bal viennois occupera pour la première fois. Dans la salle de bal les 16 débutantes en robes blanches identiques feront la révérence aux dignitaires, pour ensuite entamer avec leurs cavaliers, l’ouverture du bal au son de la valse de La Veuve joyeuse par Franz Lehar. Sans oublier l’appel traditionnel de “Alles Walzer” – à tous de valser – au timbre du « Beau Danube Bleu » de Strauss fils. Trois ensembles musicaux de SophistOccasion: le Showband, en alternance avec le String Quartet et le SophistOccasion Pop Trio  joueront des airs traditionnels et modernes jusqu’à 2h30 du matin. Le Grand prix de la soirée sera tiré à minuit et comprenant deux billets d’avion, aller-retour Montréal – Vienne, gracieuseté d’Austrian Airlines. De beaux prix, y compris d’autres billets d’avion feront partie d’une vente aux enchères silencieuse et les invités pourront aussi tenter leur chance au Casino – tous deux au Caf’ Conc. Pour clore la soirée, une visite au jardin de vin viennois, le Heuriger musical, s’impose; ouvert de minuit à 3h30 on pourra y déguster une soupe au Goulasch autrichienne et saucisses traditionnelles, ainsi que bière et vins autrichiens. Le le tout accompagné de musique et chansons viennoises.
Danser pour les autres
Le Bal est un événement bénéfice au profit de différents organismes voués à la jeunesse. Le bénéficiaire principal est l’œuvre d’origine autrichienne SOS Villages d’Enfants qui fête son 50ième anniversaire en 2019 et qui détient 571 villages pour enfants sans parents dans plus de 130 pays. Autres bénéficiaires : l’École de Musique Schulich de McGill pour des bourses d’études en Autriche, L.O.V.E (Vivre sans Violence) et l’École internationale allemande Alexander von Humboldt, ainsi que les DSQ (Écoles de lange allemande au Québec).
Renseignements
Billets : $275 par personne, (taxes incluses et reçu d’impôt partiel) ; $175 pour les 35 ans et moins.
Appels 1 800 304 0193. Les billets sont aussi disponibles sur le site web :
http://www.balviennoisdemontreal.org
et http://www.facebook.com/vienneseballofmontreal

Derrière les coulisses
La Société Autrichienne de Montréal, fondée en 1958, est un organisme à but non lucratif dont l’événement de bienfaisance principal est le Bal Viennois qui a lieu chaque mois de novembre. Monica Schirdewahn est la présidente actuelle de la Société.
Le Comité du Bal est composé d’une équipe de bénévoles enthousiastes de nationalités différentes avec une passion en commun: «La Tradition du Bal viennois», dirigés par la Présidente du Bal, Astri Prugger.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

(Collaboration: Élisabeth Canisius)

Photos: Bal Viennois de Montréal

 

69892666_2319653524738768_2043018846381539328_o

LE GP3R HONORÉ PAR LIEUTENANT-GOUVERNEUR DU QUÉBEC

En effet, lors d’une belle réception à l’hôtel de ville de Trois-Rivières, l’organisation du Grand Prix était honorée par le lieutenant-gouverneur du Québec l’Honorable J. Michel Doyon en recevant la médaille pour souligner ses 50 ans .

DSC02868

Pour la circonstance, plusieurs amis étaient présents avec en tête le maire trifluvien Jean Lamarche. Sans oublier le président du GP3R Joel St-Pierre et le directeur général depuis quelques années Dominic Fugère. (Sur la photo)

Médaille du Lieutenant-gouverneur

La Médaille du Lieutenant-gouverneur a pour objet la reconnaissance de l’engagement bénévole, de la détermination et du dépassement de soi de Québécois et de Québécoises qui exercent ou qui ont exercé une influence positive au sein de leur communauté ou de la nation québécoise.

(Photos: André Bouchard: albp@sympatico.ca)

ÉMISSION: VOYAGE VOYAGE TEL QUE DIFFUSÉE CE 6 octobre 2019 SUR CKVLFM 100 1  

ÉMISSION: VOYAGE VOYAGE TEL QUE DIFFUSÉE CE 6 OCT. 2019 SUR CKVLFM 100 1  

André-Bouchard_Big

CETTE ÉMISSION EST AUSSI DIFFUSÉE SUR LES STATIONS RADIOPHONIQUES SUIVANTES: VIA905FM, CIGN 96,7, CIAX 98,3, LE 103,1 ET CHOQFM 105,1. VOIR LE SITE INTERNET POUR L’HEURE DE DIFFUSION

((André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Nouvel album : Pulsations

Une violoniste et des compositeurs de notre temps
Angèle Dubeau etc..

Forte d’une carrière qui s’échelonne sur quatre décennies et d’une impressionnante discographie de plus quarante albums, Angèle Dubeau continue de marquer le paysage musical d’aujourd’hui. Sa virtuosité l’amène sur les scènes les plus prestigieuses du monde et elle continue de se voir décerner des prix internationaux pour ses enregistrements ainsi que des marques de reconnaissance pour sa carrière.

Pulsations, le nouvel album de la violoniste, rassemble des oeuvres évocatrices d’images fortes et d’une profonde intensité émotionnelle. En plus de l’excellence de son jeu, c’est son flair sans pareil pour dénicher et enregistrer des œuvres de compositeurs marquants qui la place au cœur du mouvement post-minimaliste, l’un des courants musicaux les plus pertinents de notre époque. L’engouement du public autour de ces compositeurs nous amène à constater que nous assistons à l’émergence d’un véritable âge d’or pour cette musique contemporaine.

« La pulsation marque le temps, lui insuffle son rythme et évoque également le coeur. Tout comme ces compositeurs qui m’ont interpelée et qui marquent, par leur signature unique, le temps, notre temps; Olafur Arnalds, Jean-Michel Blais, Ludovico Einaudi, Alex Baranowski, Craig Armstrong, Peter Gregson, Yann Tiersen, Abel Korzeniowski, Johan Johannsson, Max Richter et Dalal. »  

– Angèle Dubeau, O.C., C.Q., O.M.

Ici encore et depuis plus de 20 ans, Angèle Dubeau est accompagnée des excellentes musiciennes de son orchestre à cordes La Pietà. C’est avec elles qu’elle a dévoilé, en primeur, plusieurs pièces de ce nouvel album lors de la Fête de la Musique de Tremblant au tout début de septembre.

Ces pièces seront à nouveau présentées en concert à la Salle Bourgie à Montréal les 1er et 3 novembre, et au Palais Montcalm à Québec le 9 novembre. Il s’agira des seuls concerts en salle d’Angèle Dubeau & La Pietà au Québec cet automne.

Son album précédent, Ovation, paru l’an dernier, a  été sélectionné comme Album de la semaine par de prestigieuses stations radiophonique telles que Classic FM à Londres, KDFC à San Francisco et KUSC à Los Angeles. Angèle Dubeau est par ailleurs l’une des rares musiciennes classiques au monde à avoir reçu des Disques d’or. En carrière, elle a vendu plus de 600 000 albums. De plus, pour l’ensemble de son oeuvre, la violoniste a récolté à ce jour plus de 80 millions de streams répartis dans plus de 100 pays.

À propos d’Analekta

Fondée en 1987 par François Mario Labbé, Analekta est la plus importante maison de disques classiques indépendante au Canada. L’entreprise a réalisé plus de 500 albums, enregistré plus de 200 musiciens parmi les plus en vue au pays et a remporté de nombreux prix. En 2019, les œuvres au catalogue d’Analekta franchissaient le plateau des 130 millions d’écoutes sur les plateformes de diffusion en continu à l’échelle internationale.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

 

Pour une première fois aux Grands Explorateurs 

CORÉE DU SUD, PAYS DU MATIN CALME 
Avec François Picard

MONTRÉAL, septembre 2019 – Du 6 septembre au 10 novembre 2019, Les Grands Explorateurs vous invitent à découvrir la Corée du Sud, l’emblème du « pays au matin calme » en compagnie de votre guide François Picard.

unnamed (7)

À cheval entre tradition et modernité, la Corée du Sud a de quoi charmer les voyageurs où ses villes étourdissantes ornées de tours futuristes s’harmonisent au décor enchanteur des petites maisons typiques couvertes de tuiles d’argile. Passant de Séoul à Pusan, François Picard nous fait découvrir mille et une facettes de ce pays imprégné par son histoire et sa culture.

C’est à travers ces paysages montagneux que la culture sud-coréenne prend vie. Partie prenante de cette culture, l’art bouddhiste nous ouvre le bal grâce, entre autres, à ces chorégraphies magistrales des moines. Non loin de cette danse spirituelle se trouvent les arts martiaux grandement pratiqués dans ce pays. Les combattants de sabre ou adeptes d’hapkido offrent d’impressionnantes performances tout s’assurant de conserver la pureté de ce sport bien ancré en Corée du Sud depuis des centaines d’années.

En tant que gardiens du savoir-faire de leurs ancêtres, les Sud-Coréens se donnent comme mission d’enseigner les rudiments de certaines traditions tels que l’art de fabriquer des sabres ou même de cuisiner le kimchi, un mélange de chou et d’épices grandement reconnu pour ses vertus thérapeutiques. Outre ces traditions connues se trouvent également le chant traditionnel, l’art de nœud et la fabrication de papier. De génération en génération, ces traditions et valeurs se transmettent et perdurent, ce qui n’empêche pas les Sud-Coréens d’apporter une touche de modernité dans leur quotidien afin de se tourner vers l’avenir très bien représenté par notre conférencier François Picard.

LE CONFÉRENCIER

Initié dès son plus jeune âge au voyage, François Picard ne cesse d’explorer avec passion les routes du monde. Journaliste de formation, cet explorateur a parcouru les 4 coins de la planète afin de partir à la rencontre des autres peuples parfois inconnus du grand public. Que ce soit en vélo, à moto ou à pied, François organise ses voyages avec une légèreté et une discrétion incomparable. On lui doit de nombreux documentaires à la fois instructifs et touchants dont celui de la Corée du Sud, pays du matin calme.

Trois-Rivières, Salle Antonio-Thompson – 12 octobre 2019 

Renseignement et réservation : 514 521-1002 – 1 800 558-1002

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

LANCEMENT EN GRANDE POMPE DU 35IÈME FESTIVAL INTERNATIONAL DE POÉSIE DE TROIS-RIVIÈRES

C’est en grande pompe  que le 35ième Festival International de Poésie de Trois-Rivières, était lancé à la Maison de la Culture de Trois-Rivières.

Sur la photo: le ministre Jean Boulet, le maire Jean Lamarche et le président Gaston Bellemare

Pour l’occasion, tous les poètes internationaux, québécois et locaux étaient présents ainsi que les personnalités culturelles et politiques. Sans oublier les nombreux spectateurs pour cette occasion spéciale.

La soirée était animée par Marylie Laferté et le président fondateur Gaston Bellemare qui ont dévoilé les récipiendaires des différents prix de poésie dont le: PRIX INTERNATIONAL DE POÉSIE ANTONIO VICCARO 2019 décerné à LYONEL TROUILLOT, POÈTE D’HAÏTI.

À ce sujet, voici d’ailleurs le communiqué intégral de l’organisation du Festival:

Ce prix accueillait, en 2019, des candidatures provenant du Canada français, du
Québec ou des Caraïbes françaises. Les éditeurs de poésie membres du jury de ce prix ont proclamé comme lauréat Lyonel Trouillot, poète d’Haïti, pour son recueil-anthologie de trente ans d’écriture souvent secrète : C’est avec mains qu’on fait
chansons (Éditions Le temps des Cerises, 2015).
Il est sans cesse et partout, ce poète qui pige ses mots d’amour « dans son panier d’herbes folles… mains brûlées par le vent » et nous les donne dans une « langue d’aube, d’alcools et de lumière», « cœur sur la main frais comme un jardin d’enfants. » Il nous offre ses « hier et aujourd’hui », « ses démêlés »… et ses « questions humaines qui (le) traversent, (le) quittent et (lui) reviennent. ». Là où il nous partage ses peurs, ses blessures, ses songes, il se fait peur, en même temps, se re-blesse et s’interpelle. Car il sait fort bien, pour le vivre très souvent dans son pays « sans en-tête ni ancrage » où il veille sur « l’absence des mots », que la faim, la misère et la mort emportent, dans le silence de tous et le sien, le « bout de lune » rêvé, les mots d’amour non-dits. Il sait aussi fort bien que, dans son pays, tous sont « une aile rognée qui revient de la mer/Une chanson qui boite… » et que « le silence est la louange la plus pure. »
« Qui parlera d’amour/les yeux pleins de poussière » dans ce pays, « où (dit-il) nous sommes des villes disparues », sinon Lyonel Trouillot ?
« La nuit je rentre dormir dans tes mains / Tu m’apprends à parler yanvalou / à monter à vélo sur le dos des nuages / J’habite les mots de ta bouche / Toutes mes lampes éteintes s’allument dans tes mains ». « J’ai planté l’arbre dans nos cœurs», dira-t-il dans son poème « La petite fille au regard d’île ».
Lyonel Trouillot figure parmi la centaine de poètes invités au 35e Festival international de la poésie (4-13 octobre 2019) qui parraine ce prix international de poésie, depuis Trois-Rivières, au Québec.
Présenté par Québecor, le Festival international de la poésie est rendu possible grâce à la participation du ministère de la Culture et des Communications; de Tourisme Québec; du ministère du Patrimoine canadien; du Conseil des arts et des lettres du Québec; du Conseil des arts du Canada; de l’Organisation internationale de la francophonie et de la Ville de Trois-Rivières.

Les autres lauréats étant:
-Laurence BERTRAND, Prix de poésie Jean-Lafrenière/Zénob 2019
-Madeleine SAURIOL, Prix Piché de poésie de l’UQTR 2019
-Louis CÔTÉ, finaliste du Prix Piché de poésie de l’UQTR 2019
-Lyonel TROUILLOT, Prix international de poésie Antonio Viccaro 2019 (Haïti)
-Oscar OLIVA, Prix de poésie Jaime-Sabines/Gatien Lapointe 2019 (Mexique)
-Laurence Lola VEILLEUX, Prix Félix-Antoine-Savard de poésie 2019
-Andréane FRENETTE-VALLIÈRES, Prix Félix-Leclerc de poésie 2019
-Monique DELAND, Grand Prix Québécor du FIP 2019
-Virginie CHALOUX-GENDRON, Bourse Hector-de-Saint-Denys Garneau 2019

À leur coté, le ministre Jean Boulet et député de Trois-Rivières, Gaston Bellemare, président-fondateur, Jean Lamarche, maire de Trois-Rivières et Daniel McMmahon, recteur de l’UQTR
En somme, la cité trifluvienne battra au rythme de la poésie jusqu’au 13 octobre prochain au cours de cet événement poétique unique en son genre avec ses 300 activités culturelles variées: souper-poésie, expositions, rencontres avec les poètes et autres.

Pour plus d’informations voir le site: fiptr.com

(Photos: André Bouchard: albp@sympatico.ca)

 

ÉMISSION: VOYAGE VOYAGE TEL QUE DIFFUSÉE CE 6 OCTOBRE 2019 SUR LES ONDES DE CKVLFM 100 1

André-Bouchard_Big

CETTE ÉMISSION EST AUSSI DIFFUSÉE SUR LES STATIONS RADIOPHONIQUES SUIVANTES: VIA905FM, CIGN 96,7, CIAX 98,3, LE 103,1 ET CHOQFM 105,1. VOIR LE SITE INTERNET POUR L’HEURE DE DIFFUSION

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

LES BAHAMAS S’EN TIRENT RELATIVEMENT BIEN APRÈS DORIAN

C’est une bonne nouvelle qui attendait les représentants des médias lors d’une rencontre avec les autorités bahamiennes.
DSC02668
Écoutons l’entevue que nous accordait Guy Arcahamault de Sandals :

(Photos-Audios: André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Vienne la capitale de l’Autriche demeure la plus belle ville au monde

Les représentants du Bureau de Tourisme de Vienne et quelques partenaires, étaient de passage au chic Loews Hotel Vogue à Montréal, afin de renseigner le monde des médias concernant la cité viennoise pour l’année 2020 principalement. 

DSC02770.JPG
Sur la photo: le trio Beethoven
En effet, tout récemment, Vienne était considérée comme la plus belle ville au monde pour une deuxième année consécutive.
Ce n’est pas pour rien, car du côté musical, elle est très renommée, les plus grands compositeurs étant originaires aussi d’Autriche considérée comme la capitale musicale par excellence.
Sans oublier le pays de la valse, car à chaque année plus de 400 bals s’y déroulent à différentes époques de l’année au grand plaisir des amateurs du genre.
Aussi, la gastronomie y étant très renommée ainsi que ses bons vins.
À propos de la musique, il est intéressant de souligner que ce sera l’anniversaire des 250 années de l’illustre compositeur Beethvoven. Les célébrations ne devraient manquer pas pour souligner les grandes compositions musicales entre autres ses célèbres symphonies.
DSC02795
Sur la photo, nous pouvons distinguer: Ursula Push, (Aéroport de Vienne), Danielle Kaiser, (Austrian Air Lines) Armando Mendoca, (Bureau de Tourisme de Vienne à Toronto), Elke Bachner, (Bureau du Tourisme de Vienne à Vienne) et Karen Acs (Air Canada).

(Photos-Audio: André Bouchard: albp@sympatico.ca)