Vivre ensemble : 150 ans de multiculturalisme sur le comté de Maskinongé

À la suite des célébrations entourant le 150e anniversaire de la Confédération, le Service d’accueil des nouveaux arrivants (SANA) de la MRC de Maskinongé, en partenariat avec le Musée québécois de culture populaire, est fier de présenter l’exposition Vivre ensemble : 150 ans de multiculturalisme sur le comté de Maskinongé, du 18 janvier au 25 mars 2018.

Photographier et mettre en exposition les réussites en intégration
Le concept de base du projet s’appuie sur le jumelage« natif-nouvel arrivant » : les personnes photographiées sont issues des dix-sept municipalités de la MRC de Maskinongé. Chaque parcours de vie est ainsi mis en scène et reflète l’importance de la richesse socioculturelle des collectivités de la MRC de Maskinongé et du Canada.

Un événement rassembleur
Le 19 octobre 2017, le dévoilement de l’œuvre « Vivre ensemble : 150 ans de multiculturalisme sur le Comté de Maskinongé » s’est déroulé en présence de près de trois-cents personnes : élus, citoyens et citoyennes de la MRC de Maskinongé, familles photographiées et leurs proches, membres du milieu, etc. Cet évènement s’est tenu à la Ferme Nouvelle-France à Sainte-Angèle-de-Prémont sous la coprésidence d’honneur de Marc H. Plante, Député de Maskinongé et de Ruth Ellen Brosseau, Députée de Berthier-Maskinongé. Chacun des dix-huit éléments formant l’œuvre a ensuite été exposé pendant deux mois, de la mi-novembre 2017 à la mi-janvier 2018, dans les dix-sept municipalités du comté. Environ cinq mille personnes ont déjà profité de l’expérience.

Bienvenue à l’atelier le Gant d’Art à Nicolet

La mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois, salue l’arrivée du tout nouvel atelier de peinture « le Gant d’Art » situé en plein centre-ville sur la rue Notre-Dame. Voisin de l’épicerie Lafond, au 284, rue Notre-Dame, le commerce de la propriétaire artiste, Dany Drolet, propose des cours de peinture personnalisés, l’organisation d’ateliers pour les anniversaires en plus d’offrir différentes toiles ou fresques. Des portes ouvertes auront d’ailleurs lieu demain (vendredi), 19 janvier, de 9 h à 20 h et samedi, 20 janvier, de 9 h à 16 h.
« C’est toujours une excellente nouvelle que des commerçants, dans ce cas-ci une artiste, s’installe au centre-ville. Mme Drolet est tombé sous le charme de cette bâtisse qu’elle occupe à merveille. Le développement du centre-ville passe aussi par des gestes individuels de gens qui souhaitent en faire leur milieu de travail et qui croient au potentiel de cet espace. Je souhaite beaucoup de succès au Gant d’Art et je suis convaincue que cette talentueuse artiste obtiendra beaucoup de succès avec son atelier et son offre de services» a souligné la mairesse qui a eu le plaisir de visiter les lieux avant l’ouverture officielle de demain.
Dany Drolet est une artiste peintre passionnée qui enseigne la peinture depuis maintenant 20 ans et qui est propriétaire d’une école de peinture depuis plus de 15 ans. Elle publie également régulièrement des chroniques et des patrons de peinture décorative dans des magazines spécialisés, tels que Coup de pinceau, publié au Canada et en Europe.           (Coll: Ville de Nicolet: Communications)

(André Bouchard)

LA FONDATION DES CANADIENS POUR L’ENFANCE INAUGURE SA 10IÈME PATINOIRE BLEU BLANC BOUGE À TROIS-RIVIÈRES

La Fondation des Canadiens pour l’enfance vient de procéder à l’inauguration d’une 10e patinoire extérieure, réfrigérée et multisports, au parc Cardinal-Roy à Trois-Rivières, dans le cadre de son programme BLEU BLANC BOUGE, présenté par la Fondation Bon départ de Canadian Tire. Afin de commémorer l’événement, plusieurs anciens joueurs des Canadiens originaires de la Mauricie ou ayant joué au hockey à Trois-Rivières étaient sur place pour patiner avec les jeunes Trifluviens et Trifluviennes.
« Cette 10ième patinoire BLEU BLANC BOUGE, soit la quatrième à être construite en dehors de l’île de Montréal, est significative autant pour la Fondation que pour les citoyens de la région, car elle représente notre première implantation de telles infrastructures multisports de qualité en Mauricie. De plus, nous sommes très fiers que le pavillon des patineurs ait été baptisé en l’honneur de l’un de nos anciens joueurs des Canadiens, Steve Bégin, qui a grandi et donné ses premiers coups de patin dans ce quartier défavorisé de Trois-Rivières. Nous sommes convaincus qu’il saura inspirer de nombreux jeunes Trifluviens à adopter de meilleures habitudes de vie en s’initiant aux multiples sports qui peuvent être pratiqués sur ce nouveau plateau d’activité physique tout au long de l’année », a dit Geoff Molson, ropriétaire, président et chef de la direction du Club de hockey Canadien.
Depuis la saison 2014-2015, la Fondation Bon départ de Canadian Tire est le commanditaire présentateur du programme BLEU BLANC BOUGE de la Fondation des Canadiens pour l’enfance. Impliqué depuis longtemps auprès des jeunes moins bien nantis qui désirent faire du sport, Bon Départ offre une contribution financière annuelle de 230 000 $ pour ce programme dont l’objectif premier est de faire bouger les jeunes dans les communautés défavorisées.
« À Bon départ, nous comprenons l’impact profond que le sport peut avoir sur les communautés; il rassemble des gens et contribue à renforcer la vitalité des quartiers, a déclaré Scott Fraser, président de la Fondation Bon départ de Canadian
Tire. Nous sommes fiers d’appuyer la Fondation des Canadiens pour l’enfance et son programme BLEU BLANC BOUGE pour donner aux enfants la possibilité de sauter sur la glace, de jouer, d’apprendre et surtout, de s’amuser. »
Trois-Rivières se distingue par son regroupement multisectoriel travaillant sur les enjeux entourant le développement de saines habitudes de vie chez les jeunes. Le projet de patinoire BLEU BLANC BOUGE s’intègre donc naturellement à la politique de l’activité physique, du sport et du plein air mise en place par la ville. Trois-Rivières compte également un important bassin d’enfants et d’écoles défavorisées avec un grand besoin d’infrastructures sportives extérieures de qualité.
Projet phare de la Fondation des Canadiens pour l’enfance, le programme BLEU BLANC BOUGE compte maintenant 10 patinoires extérieures, réfrigérées et multisports à son actif. En plus de cette nouvelle patinoire en Maurice, six patinoires
sont situées dans des quartiers défavorisés de la Ville de Montréal, une est à Longueuil, une à Laval et une à Sherbrooke.
Soucieuse d’offrir des infrastructures de grande qualité, la Fondation s’est assurée d’avoir la collaboration d’experts en
matière de réfrigération en Cimco et compte également sur la précieuse collaboration d’entrepreneurs de la région.
Ces patinoires se veulent des lieux de rassemblement, d’animation, de rencontre et d’activité physique qui permettent aux
enfants de ces milieux de découvrir les avantages d’un mode de vie sain et physiquement actif. Afin d’assurer le succès de
ce programme tant au niveau de l’activation que de l’appropriation par la communauté, la Fondation bénéficie de la collaboration de Québec en Forme pour former un partenariat dynamique visant un objectif ultime et commun d’améliorer
la santé des enfants en milieu défavorisé. L’organisme accompagne la Fondation dans la sélection du milieu et des partenaires communautaires et pour le développement d’une activation efficace des lieux et la mesure de l’impact du
programme.
« Québec en Forme tient à souligner cette 10e initiative de la Fondation des Canadiens pour l’enfance. L’arrivée d’une
nouvelle patinoire permettra aux jeunes de bouger chaque jour. Je suis fier que notre expertise de même que notre réseau
de partenaires mobilisés, forts et engagés, puissent être mis à contribution pour faciliter la réalisation de projets aussi
fabuleux », a dit Eric Lamothe, directeur général de Québec en Forme.
Des représentants de Valeurs mobilières Desjardins étaient également présents sur place lors de l’inauguration de cette dixième patinoire. Partenaire de première ligne de la Fondation des Canadiens pour l’enfance depuis 2001, Valeurs  mobilières Desjardins contribue financièrement depuis de nombreuses années à la cause des enfants dans le besoin et a remis plus de 6 millions $ à la Fondation afin de l’aider à réaliser sa mission et ses objectifs.
« Depuis 16 ans, Valeurs mobilières Desjardins est heureuse de faire équipe avec la Fondation des Canadiens pour l’enfance afin de contribuer aux différentes initiatives mises en œuvre pour les jeunes dans le besoin aux quatre coins de la province, a affirmé M. Vincent Hogue, premier vice-président et chef des services aux particuliers. La patinoire BLEU BLANC BOUGE de Trois-Rivières est une des réalisations à laquelle nous sommes très fiers d’être associés. »
À propos du programme BLEU BLANC BOUGE
Construites selon les normes d’une patinoire réglementaire de la Ligue nationale de hockey (200 pieds x 85 pieds), les patinoires BLEU BLANC BOUGE offrent une qualité de glace qui rejoint les standards professionnels et la polyvalence nécessaire pour la pratique d’autres disciplines au gré des saisons. Alors que la période de glace s’étend de la fin novembre à la mi-mars, différents autres sports comme le Basketball, le soccer et le hockey-balle, ainsi que plusieurs activités sportives y sont pratiqués du printemps à l’automne. Le don de cette infrastructure est accompagné de 100 paires de patins, de 100 casques et de 100 bâtons de hockey que les jeunes pourront emprunter pour utiliser la patinoire.
À propos de la Fondation des Canadiens pour l’enfance
La Fondation des Canadiens pour l’enfance encourage l’activité physique ainsi que l’adoption et le maintien de saines habitudes de vie chez les jeunes défavorisés âgés de 4 à 17 ans.
Depuis sa création en août 2000, elle a investi plus de 27 millions de dollars dans la
communauté, avec le programme BLEU BLANC BOUGE et des dons à plus de 755 organismes œuvrant pour le bien-être des enfants les plus vulnérables à travers le Québec.

Écoutons le maire de Trois-Rivières Yves Lévesque et le président des Canadiens et de Molson interrogés lors de l’inauguration officielle en grande pompe:.

(André Bouchard)

Ne manquez pas l’action de haut vol ce week-end à Lake Placid! 

Putnam Investments Lake Placid Freestyle Cup
Attrapez toute l'action haute vol
Joignez-vous ce vendredi et samedi (19-20 janvier) pour deux nuits de compétition aérienne sous les lumières du complexe olympique de saut à Lake Placid! La compétition commence à 18h45 les deux soirs, avec des récompenses et un feu d’artifice le samedi soir.

La prévision ressemble à des sommets dans les années 30 supérieurs et à des creux dans les années 20 – un temps idéal en hiver pour encourager vos athlètes préférés juste à côté de la colline! Nous aurons le camion de nourriture Cheesy Does It à l’occasion de servir leur fameux fromage grillé «pas vos grands-parents», vin chaud et rhum beurré, sangria de récolte, et Hot Toddy de canneberges. Faut-il en dire plus?                                                   (André Bouchard)

THE GRYPHON TRIO Clarke – Ravel : The End of Flowers : Un album marquant pour le 25ième anniversaire de ce grand trio

trio gryphon

Le Gryphon Trio célèbre son 25ième anniversaire en offrant The End of Flowers, un 20ième album et sans aucun doute leur meilleur enregistrement en carrière. Ce nouvel album comprend les trios avec piano des compositeurs Rebecca Clarke et Maurice Ravel, des œuvres marquées par le drame de la Première Guerre mondiale.
« La Première Guerre mondiale a amené avec elle une perte de vies, de jeunesse et d’espoir sans précédent. C’était la fin des fleurs. En Europe, les terres ont été foudroyés et ravagés au-delà de toute reconnaissance. Naissant du désastre tel un phénix surgissant de ses cendres, les coquelicots ont fleuri là où les corps sont tombés et se sont dressés avec fierté en leur mémoire. La tourmente de la guerre a amené Ravel et Clarke à composer deux remarquables trios avec piano. Complétées au début de la frénésie et suivant la fin de ce sombre chapitre de l’Histoire humaine, l’intention de ces magnifiques œuvres n’était pas celle de commémorer, mais bien de témoigner du pouvoir perpétuel de la vie et de l’art » explique Roman Borys, violoncelliste de l’ensemble.
The End of Flowers justifie la place de cet ensemble dans les rangs des grands trios avec piano de notre époque. Gryphon Trio est d’ailleurs décrit par le Los Angeles Times comme étant : « un trio avec piano qui joue avec force et cohésion […] de grandes performances audacieuses, presque orchestrales ».
Ambitieux et intime
Le Trio avec piano de Clarke est assurément l’œuvre la plus ambitieuse et reconnue de la compositrice. Formé de trois mouvements unis par un motif musical répété, le trio alterne entre sensibilité et fougue, nostalgie et espoir, réconfort et désolation.Un pilier du répertoire de trio avec piano, le Trio avec piano en la mineur de Maurice Ravel est l’une des grandes œuvres de musique de chambre du XXe siècle. Terminé à la hâte par un Ravel impatient de s’engager dans l’armée française, le trio, à la fois grandiose et intime, est composé de quatre mouvements conjuguant tourments de l’âme, rythmes folkloriques et énergie débridée.
À propos du Gryphon Trio
L’ensemble, composé d’Annalee Patipatanakoon au violon, Roman Borys au violoncelle etJames Parker au piano, séduit les auditoires grâce à ses interprétations raffinées et captivantes et, avec un répertoire allant du traditionnel au contemporain et du classique européen au multimédia moderne, il se dévoue à redéfinir la musique de chambre du 21ème siècle. Gagnant de deux prix Juno pour l’Album classique de l’année, le Gryphon Trio ont également reçu le prestigieux prix Walter-Carsen d’excellence en arts de la scène 2013.
À propos d’Analekta
Fondée en 1987 par François Mario Labbé, Analekta est la plus importante maison de disques classiques indépendante au Canada. L’entreprise a réalisé plus de 500 albums, enregistré plus de 200 musiciens parmi les plus en vue au pays et a remporté de nombreux prix. En mai 2017, les œuvres au catalogue d’Analekta atteignaient le plateau des 100 millions d’écoutes sur les plateformes de diffusion en continu à l’échelle internationale.                         (André Bouchard)

LA TROMPETTE ET SES CORDES

Dimanche 21 janvier 2018 à 11 h / Foyer Gilles-Beaudoin
Série Matinées en musique présentée par Canimex
La musique des films Le Pirate des Caraïbes, Le Parrain, Aladdin, La Mission
et Il était une fois dans l’Ouest, ponctuée d’œuvres sud-américaines et
classiques, seront interprété avec une étonnante fraîcheur par la trompettiste
Marie-Pier Descôteaux, accompagnée d’un quatuor à cordes.
Porte d’entrée pour découvrir la musique classique, cette série s’adresse aux
familles et aux amoureux de la musique, toutes générations confondues.
Les jeunes de 12 ans et moins y sont admis gratuitement.
Muffins, jus et café seront servis à la fin de la représentation.
Le premier rendez-vous de l’année 2018 de la série Matinées en musique de l’OSTR, présentée par Canimex, réservera au public des œuvres connues et aimées, allant de la musique de film, au classique et à la musique sud américaine.
Entre éclat, rythmes entraînants et douceur, les envoûtantes sonorités de la
trompette de Marie-Pier Descôteaux, appuyée d’un quatuor à cordes, résonneront au
foyer Gilles-Beaudoin de la salle J.-A.-Thompson le dimanche 21 janvier prochain à 11 h.

L’ensemble La trompette et ses cordes rassemble cinq talentueux collègues du
Conservatoire de musique de Montréal : Marie-Pier Descôteaux (trompette), Abby
Walsh (violon), Marie-Claire Vaillancourt (violon), Dillon Hatcher (alto) et Guillaume
Veillet (violoncelle). Marie-Pier et Guillaume ont tous deux étudié au Conservatoire de musique de Trois-Rivières.
Véritable coup de cœur de Natalie Rousseau, directrice générale de l’OSTR, le
programme proposera la musique des films Le Pirate des Caraïbes, Le Parrain, Aladdin, La Mission, Il était une fois dans l’Ouest et Le bon, la brute et le truand, de même la chaleur des rythmes sud-américains, un extrait des Quatre Saisons de Vivaldi, l’Ave Maria de Vavilov et Amazing Grace.
Dans une ambiance conviviale, la série Matinées en musique regroupe cette saison six représentations d’une durée de 60 minutes mettant en lumière le talent des musiciens de l’OSTR et de la relève. Rendez-vous familial et intergénérationnel, cette série se veut le prétexte idéal pour s’initier à la musique classique. Muffins, jus et café sont servis à la fin des représentations, et les jeunes de 12 ans et moins y sont admis gratuitement.
La série Matinées en musique se poursuivra avec Les Barocudas (18 février 2018) et
Histoires naturelles (6 mai 2018).
La série Matinées en musique est présentée par Canimex avec la collaboration avec la Corporation de développement culturel de Trois-Rivières. Le Panetier et Café Morgane sont également partenaires.
GRATUIT POUR LES 12 ANS ET MOINS
12 ans et moins : gratuit (réservation de billet obligatoire)
Étudiant : 12,50 $ (taxes en sus)
Adulte : 22,12 $ (taxes en sus)
Réservations : 819 380-9797 • 1 866 416-9797 • Réseau Ovation

(Coll. Julie Leblanc: OSTR)

(André Bouchard)

Une première exposition pour Roxanne Tremblay

La journaliste et artiste-peintre présente sa première collection

Elle se fait connaître depuis vingt ans en multipliant les collaborations auprès de médias québécois à titre de D.A, journaliste, chroniqueuse et auteure. C’est maintenant l’artiste-peintre que Roxanne Tremblay dévoile au grand public à travers plus de 50 tableaux qu’elle nous invite à découvrir dès le 29 janvier à la Galerie 203 dans le Vieux-Montréal.

Créer, c’est observer, écouter, ressentir, voyager, aimer… Et travailler.

Attirée depuis ses débuts par l’expressionnisme abstrait, que ce soit l’action painting et le colorfield painting, admirative des œuvres de Jean-Paul Riopelle et de Paul-Émile Borduas, touchée par la sensibilité tourmentée de Jean-Michel Basquiat et par les couleurs de David Hockney, fan aussi des bandes dessinées belges, sa démarche artistique s’inscrit comme une continuité dans sa réflexion d’artiste où tout concept nait d’un souci d’équilibre entre proportions, trames, couleurs, mouvements, textures, lumières, et du geste unique de l’artiste et de son émotion véhiculée.

2018 marque sans conteste une étape importante dans la carrière de Roxanne Tremblay. Loin de délaisser son désir de communiquer et d’évoluer dans le domaine médiatique, elle répond à cet appel d’exposer le fruit de son travail en collaboration avec Corinne Asseraf, galériste et propriétaire de la Galerie 203, véritable incubateur de découvertes, de rencontres et d’échanges.​

Roxanne Tremblay : Après un passage en sociologie, la soif de la création mène l’artiste peintre Roxanne Tremblay au baccalauréat en Design de l’Environnement de l’Université du Québec à Montréal. De 1997 à 1999, elle assure la direction artistique et la conception de décors de publicités et des auto-promotions saisonnières et des habillages télévisuels de Canal vie. Elle signe, par la suite, le design de restaurants montréalais. C’est d’ailleurs au célèbre Café Cherrier qu’elle fait la rencontre de plusieurs figures en arts visuels québécois. Le designer et peintre Pierre Duperré devient rapidement une figure importante dans son parcours agissant envers elle à titre de conseiller. Journaliste et chroniqueuse depuis 2001 pour les médias écrits québécois, notamment au magazine 7 Jours, elle se taille une place privilégiée auprès de la faune artistique et du showbizz québécois. De façon parallèle, Roxanne Tremblay agit à titre de chroniqueuse télévision et de chroniqueuse culturelle sur les ondes de plusieurs radios nationales en plus de collaborer scénario de la série Les jeunes loups 1 diffusée sur les ondes de TVA en 2014. Depuis 2016, elle est sous contrat comme auteure et directrice artistique avec les éditions Edito, propriété de la maison d’édition française Gallimard.

Roxanne Tremblay expose jusqu’au 16 février 2018

Vernissage 29 janvier 2018

Galerie 203

227 Notre-Dame Ouest, Montréal

Galerie203.com

(André Bouchard)

 

À propos de l’Hôtel Dauphin Montréal Longueuil

L’Hôtel le Dauphin dispose de 80 chambres et suites modernes et spacieuses, toutes équipées des accessoires nécessaires pour répondre à vos exigences de confort. Cet hôtel de six étages offre une vue sur le fleuve Saint-Laurent et la région métropolitaine. Sa situation privilégiée permet aux clients, d’accéder facilement à la station de métro et aux attractions suivantes: Centre des congrès, Stade olympique, Centre Bell, centre-ville, Vieux-Montréal, La Ronde, plage municipale et Casino. De l’hôtel, ceux-ci permet regarder le « Concours international d’art pyrotechnique de Montréal » (International Fireworks Competition). Il est également possible de participer à plusieurs événements sportifs et culturels de la ville: Grand Prix de Formule 1, Festival de jazz, Festival Juste pour rire et bien d’autres. L’hôtel peut aussi offrir également divers forfaits tels que: La Ronde, Park Safari et le Casino Cabaret Show.

Les meilleurs équipements

WiFi in lobby

  • WiFi in the rooms
  • Pool
  • Spa
  • Parking
  • Pets
  • A/C
  • Restaurant
  • Hotel bar
  • Gym

Toutes les commodités

Aménagements hôteliers
  • Réception ouverte 24h / 24
  • Ascenseur
  • Gym
  • Service de blanchisserie
  • Chambres non fumeur
  • Terrain de stationnement
  • PC avec internet
  • Machine à laver
  • WiFi dans le hall
Équipements de la chambre
  • Climatisation
  • Salle de bain avec baignoire
  • Salle de bain avec douche
  • Télévision par câble
  • Chauffage central
  • Bureau
  • Bouilloire électrique
  • Sèche-cheveux
  • l’Internet
  • Planche a repasser
  • Réfrigérateur
  • Coffre-fort
  • Téléphone
  • Télévision
  • WiFi dans les chambre
  • Sans compter que l’accueil est des plus sympathique et qui fait la renommée de cet hôtel ayant fait ses preuves. D’ailleurs, les appréciations de nombreux clients en sont la preuve à coup sûr!  En somme, l’Hôtel Le Dauphin est en mesure d’offrir le maximum à prix abordable.
  •  219002010_lHÔTEL LE DAUPHIN DE LONGUEUIL
  • 1055, rue Saint-Laurent Ouest , J4K 1E1 , Longueuil , Canada
  • SITE INTERNET:  https:www. hotelsdauphin.ca/hotels/montreal-longueuil
  • TÉL:  450-646-0110
  • (André Bouchard)

Le Lowlands Opal est le premier navire océanique à atteindre le Port de Trois-Rivières en 2018

Le Lowlands Opal est le premier navire océanique en provenance d’un port étranger à accoster au Port de Trois-Rivières en 2018. Il a atteint le port le jeudi 4 janvier à 13 h 10 après une traversée de 16 jours sur l’Atlantique, et ce, sans escale. Le navire, avec sa vingtaine de membres d’équipage de nationalité indienne et philippine, a quitté le port de Sao Luis au Brésil le 19 décembre 2017 avec à son bord ne cargaison de 42 500 tonnes métriques d’alumine, destiné à l’aluminerie Alcoa de Deschambault.
M. Luc Arvisais, vice-président du conseil d’administration de l’Administration portuaire de Trois-Rivières (APTR), explique : « Pour remporter le titre, le navire doit provenir d’un port étranger, il doit avoir effectué sa traversée sans avoir fait d’escale avant d’arriver à TroisRivières et il doit venir effectuer une opération de chargement ou de déchargement au port.»
Lors de la 52e cérémonie soulignant l’arrivée du premier navire de l’année au Port de TroisRivières le capitaine ainsi que le chef ingénieur du Lowlands Opal, MM. Sanjay Pharasi et Pardeep Singh ont reçu une giclée du tableau À bon port, une œuvre de Mme Caroline StPierre, artiste-peintre de la Mauricie. M. Gaétan Boivin, président-directeur général de l’APTR a tenu à rappeler que 2017 marquait 25 ans de partenariat entre G3 Canada ltée, qui opère le terminal, l’APTR et Alcoa, afin d’approvisionner l’usine de Deschambault. « La cérémonie d’aujourd’hui est une belle occasion de souligner que le Lowlands Opal en est à sa 22ième traversée avec de l’alumine. Il s’agit également de la deuxième fois qu’il réalise l’exploit d’être le premier navire au Port de Trois-Rivières, alors qu’en 2009 il était arrivé le 7 janvier » mentionne M. Boivin.
À propos du Lowlands Opal
Le vraquier Lowlands Opal a été construit en 2007 et navigue actuellement sous pavillon Singapourien. Il a une longueur hors tout de 190 m et 32 m de large (Panamax). Le navire est amarré à la section 17 du port de Trois-Rivières pour une période d’environ quatre jours.
Pendant son séjour à Trois-Rivières, il est représenté par l’agence maritime
Agences océaniques du Bas St-Laurent. G3 Canada assure le déchargement de la cargaison pour son client, Alcoa.  (Coll: Port de Trois-Rivières)

Écoutons le PDG de l’APTR lors de l’entrevue qu’il nous accordait: 

De son côté, le capitaine du navire Sanjay Pharasi a commenté de la façon suivante:

(André Bouchard)

CUBA AUX GRANDS EXPLORATEURS AVEC JEAN-LOUIS MATHON

SYNOPSIS

Véritable perle du Sud, cette bande de terre, enserrée langoureusement par la Mer des Caraïbes et le Golfe du Mexique, s’étale sur plus de 1200 kilomètres. Balayée par le vent tropical, Cuba est à prime abord l’endroit tout indiqué pour se laisser aller au farniente sur ses plages de cartes postales. Mais «la plus belle des îles», selon les dires de Christophe Colomb qui y débarqua en 1492, a tant de trésors à déployer à celui qui prend le temps de l’apprivoiser. À commencer par son histoire passionnante, éclaboussée par le sang des conquistadors et des pirates, et autour de laquelle flotte toujours le parfum tenace de la Révolution. Sa musique omniprésente et son architecture distinctive en font un repère artistique euphorisant, malgré sa situation économique qui demeure inquiétante. C’est dans un esprit de redécouverte que l’on vous invite à arpenter cet archipel qui sait encore tenir tête au formatage universel de la mondialisation, pour notre plus grand bonheur. Mais pour combien de temps?

SUR SCÈNE… L’EXPLORATEUR VOUS RACONTE

Jean-Louis Mathon

JEAN-LOUIS MATHON

Passionnel. Voilà comment ce cinéaste-voyageur se définit. Sans doute parce qu’à travers chacun de ses périples, desquels ils ramènent d’élégantes images et de fascinantes histoires, il réussit avec finesse à transmettre toute la palette des émotions humaines. À la fin des années 70, après six années passées sur les navires à apprendre la langue de la mer, le jeune Jean-Louis revient sur la terre ferme pour entreprendre ses premiers voyages en solo. Depuis, il les enchaîne avec ferveur. Après vous avoir dévoilé si généreusement le cœur de la Louisiane, en 2013, il vous revient cette fois avec une valise pleine de souvenirs de Cuba, aux relents entêtants de mojito et de mariposa.  Voir le site:  « les grandsexplorateurs.com » pour plus d’informations.                                 (Coll: LES GRANDS EXPLORATEURS)

(André Bouchard)