Premier ouvrage pour le Dr Daniel Cyr

La médecine esthétique sans chirurgie démystifiée

Aujourd’hui, la médecine esthétique jouit d’une grande popularité partout
dans le monde et le Québec ne fait pas exception à cette règle. Cet engouement se traduit notamment par l’invention récente de techniques sans chirurgie qui ont révolutionné la manière dont on peut lutter contre le vieillissement. Mais, une question se pose, sommes-nous bien informés sur le sujet et pouvons-nous savoir quels traitements sont vraiment efficaces? C’est, entre autres, à cette interrogation que répond le Dr Daniel Cyr dans son livre Guide des traitements en médecine esthétique sans chirurgie.
Épaulé par deux dermatologues, Dre Andrée Mathieu Serra, sommité en la
matière, ainsi que Dre Chantal Chiasson, le livre de Dr Cyr s’inscrit comme
une référence au Québec, car il s’agit du tout premier ouvrage écrit par un
médecin sur ce sujet. Magnifique travail de vulgarisation, très facile à lire
et clairement présenté, ce livre est distribué dans toutes les librairies.
« Ce guide servira à informer la population de façon véridique en abordant
les points forts et les points faibles des diverses techniques et plateformes
utilisées aujourd’hui en médecine esthétique. Il permettra aux
consommateurs de faire un choix éclairé sur cet enjeu de société devant la
multiplication des approches non invasives. Nous voulions faire un outil
précieux pour quiconque recherche des informations claires et justes sur ce
sujet très actuel », souligne le Dr Daniel Cyr.
Le Guide des traitements en médecine esthétique sans chirurgie,réalisé par
les Éditions Carte blanche, compte 240 pages et est abondamment illustré
en couleur. À noter que chaque chapitre est indépendant afin d’en faciliter
la lecture.
AU SUJET DU DOCTEUR DANIEL CYR

Dr Daniel Cyr, médecin de famille, a pratiqué en médecine d’urgence pendant
plus de 15 ans et travaille en médecine esthétique depuis 2003. Il a développé
ses connaissances dans ce domaine en participant à des formations partout dans
le monde. Par ses recherches, il s’est donné comme mission de vulgariser et de
démystifier le vaste domaine des nouvelles technologies et des différents types
d’interventions utilisés en médecine esthétique sans chirurgie.

img_0982

(Photo André Bouchard)
Le Dr Cyr a pratiqué dans plusieurs cliniques du Québec. Il consacre maintenant
l’essentiel de sa pratique à sa clinique de Trois-Rivières, la Clinique Esthétique et
Laser Dr Cyr.

Écoutons celui-ci lors de l’entrevue qu’il nous accordait lors du lancement de son ouvrage:

(ANDRÉ BOUCHARD)

Lancement grandiose à Grévin Montréal pour l’Immersion virtuelle 5D du film La Course des tuques

Il y avait foule à Grévin Montréal aujourd’hui pour le lancement officiel de l’Immersion 5D du film La Course des tuques! En place jusqu’au 31 mars, cette aventure pour toute la famille permet de retrouver François les Lunettes et ses compagnons pour un affrontement spectaculaire tenu à l’occasion de la désormais célèbre course de luge de La Course des tuques.
Kun Chang, Normand Thauvette, Marie-Claude Beauchamp et Kathleen Payette

(Photo: Musée Grévin)

Une production d’ici qui fascine les petits et les grands
En tout, plus de 75 professionnels et artisans ont pris part à la conception de cette expérience virtuelle singulière. Au terme de 18 mois de préparation, CarpeDiem Film & TV et Studio Singing Frog incont mis la main à la pâte pour développer cet univers immersif stéréoscopique. L’équipe de production de CarpeDiem Film & TV et celle de conception du Studio Singing Frog inc. sont particulièrement fières que ce projet soit entièrement réalisé au Québec!
 
Vivez une incroyable expérience en 5 dimensions
Place à une immersion multi sensorielle dans un univers fantastique! Installez-vous au volant de la luge de l’attachant personnage de François les Lunettes, et laissez la magie opérer.Tout au long du parcours, un système de mouvement D-Box, bien connu pour ses sièges dans les salles de cinéma, des lunettes 3D Oculus Rift, ainsi que des ventilateurs évoluent selon la vitesse « virtuelle » de la luge. D’une durée totale de 3 minutes 40, l’immersion est totale!
Le travail du réalisateur du film, le Montréalais Kun Chang, teinte inévitablement cette expérience. En plus d’avoir réalisé plusieurs films, documentaires et publicités ainsi que les cinématiques de jeux vidéo (Watch DogsAvatarPrince of PersiaAND1), ce détenteur d’une maîtrise en design pour le cinéma et la télévision a agi comme directeur artistique du jeu vidéo indépendant Osmos. Cinéaste primé, il a commencé sa carrière comme artiste conceptuel dans Star Wars: The Phantom Menace et The Fifth Element. C’est en tant que directeur artistique et designer qu’il a pris part entre autres aux productions de Lego et duCirque du Soleil, au jeu vidéo Splinter Cell: Chaos Theory, et aux longs métrages Across the Universe et Hellboy 2.
 
Pour réserver vos billets pour l’expérience virtuelle 5D du film La Course des tuques à Grévin Montréal, visitez le www.grevin-montreal.com
(André Bouchard)

DÉMEMBREMENT AU MUSÉE POP

Regard sur l’Incarcération au Féminin

Le Musée POP de Trois-Rivières présente l’installation vidéo documentaire Dénombrement portant sur le vécu des artistes communautaires du collectif Art Entr’Elles, jusqu’au 24 mars 2019.
« Nous sommes des ex-détenues. Nous partageons un passé criminel. Nous avons fait du tort et nous avons payé pour. Nous avons connu l’expérience de la détention. Nous avons toutes eu une enfance difficile. Nous avons connu la routine de la prison, le temps d’arrêt et de réflexion. Les dommages collatéraux subis par notre famille. Le sentiment d’impuissance, la peur, la noirceur dans l’âme. Nous avons survécu. Nous ne sommes pas le délit que nous avons commis. Nous avons un dossier criminel, mais nous sommes de bonnes personnes. Nous sommes des êtres sensibles, des femmes dans le besoin. Nous avons mal en dedans. Mal à la tête, mal au corps, aux émotions. Nous nous rassemblons, car nous nous ressemblons. Nous avons envie d’être entendues. »
Dénombrement naît de la volonté des artistes d’Art Entr’Elles à lever le voile sur la réalité des femmes ayant eu des démêlées avec la justice. Cette exposition propose aux spectateurs d’expérimenter de façon parallèle la lenteur d’un quotidien en cellule et les sensations intimes liées aux défis de la réintégration sociale. Leurs témoignages individuels, rassemblés dans cette œuvre collective, ouvrent une porte pour mieux saisir l’expérience de la judiciarisation telle que vécue par des femmes.
L’histoire du collectif Art Entr’Elles
L’aventure débute en 2007 lorsque l’organisme communautaire, la Société Elizabeth Fry du Québec (SEFQ) et l’organisme artistique, Engrenage Noir/LEVIER s’unissent pour déployer un projet d’art communautaire, sans précédent, dans deux centres de détention, un hôpital psychiatrique et une maison de transition au Québec. Cette initiative réunit, dans un processus collaboratif, des artistes professionnels et des femmes incarcérées pour donner naissance, en 2011, à une exposition présentée à la galerie montréalaise Eastern Bloc : AGIR | ART DES FEMMES EN PRISON, ainsi que la publication du livre Temps d’agir.
Quelques femmes ayant participé à AGIR décidèrent, à leur sortie de prison, de poursuivre l’exploration artistique qu’elles avaient entreprise entre les murs. De cette volonté est née, en 2009, le collectif Art Entr’Elles.
Art Entr’Elles est aujourd’hui un organisme à but non lucratif qui regroupe des femmes judiciarisées, le milieu artistique et communautaire. Il utilise l’art communautaire comme un levier de changement individuel et collectif permettant de favoriser la réintégration sociale de femmes ayant eu des démêlées avec la justice. Il s’identifie en tant que « collectif qui dit NON à la violence, à la pauvreté et à l’intolérance ». Par le biais de la collaboration artistique, il veut encourager les réflexions critiques, ainsi que favoriser l’exploration et l’expression sociopolitique de ses membres et des citoyens.
Depuis sa création, le collectif Art Entr’Elles a rassemblé une soixantaine de femmes judiciarisées et une vingtaine d’artistes professionnelles autour de huit (8) projets artistiques collaboratifs.

img_0959

Sur la photo, Valérie Therrien avec à ses côtés: Anne-Céline Genevois, porte-parole

(Photo:André Bouchard)

Une grosse brute sème la joie dans sa communauté…

Amateurs de justice sociale, levons nos verres !

tdd-logo-lagrossebrute
Le Trou du diable et Équijustice Centre-de-laMauricie/Mékinac, ont le plaisir de vous annoncer une grande nouvelle aujourd’hui.
Soucieuses de redonner à la communauté, ces deux organisations unissent leurs forces pour faire front commun contre l’intimidation et la violence. C’est par la création d’une bière unique, La Grosse Brute, que Le Trou du diable supportera Équijustice Centre-de-la-Mauricie/Mékinac dans la réalisation de sa mission,
et plus particulièrement dans ses activités de prévention de l’intimidation auprès de la communauté.
« Les fondateurs du Trou du diable ont transmis une notion bien importante aux
membres en place au Broue Pub et Restaurant, soit l’importance de s’engager dans la
communauté. C’est pourquoi, il nous fait plaisir de collaborer avec l’Équijustice de notre territoire afin de faire grandir l’esprit d’entraide dans la communauté shawiniganaise »
Jean-Mathieu Boisvert, Directeur Général au Trou du diable – Broue Pub & Restaurant.
La Grosse Brute : Brut IPA à 7,5 %
D’une transparence ultime, La Grosse Brute propose un bouquet de levures belges
épicées, d’ananas et de pommes vertes. En bouche, une impression sèche mais grasse, aux arômes de chardonnay, de raisins blancs et de bretts culmine sur une finale longue et exotique.
Telle la grosse brute de votre école, cette bière vous marquera à vie, mais sans toutefois vous offrir qu’amertume. Et telle la multitude de personnalités des gens qui nous entourent, l’amalgame des arômes vous portera à apprécier grandement votre
environnement. Sans perdre le contrôle, apprivoisez ce despote flanqué de ses
houblons. De ce pressureur enfin mis sous pression, l’envie de tisser de nouveaux liens d’amitié jaillira. Forts du pouvoir de la déguster à répétition, dénoncez la disponibilité de cette potion à tous les amateurs de justice sociale.
Le principe est fort simple, à chaque verre versé de La Grosse Brute, au Broue Pub du Tdd, 1 $ sera remis à Équijustice Centre-de-la-Mauricie/Mékinac.
Équijustice Centre-de-la-Mauricie/Mékinac
« Cette collaboration signifie qu’ensemble, nous pouvons créer un mouvement social, une mobilisation citoyenne autour de la lutte contre l’intimidation », mentionne Annie Girard, directrice à Équijustice.
Rappelons d’ailleurs qu’Équijustice Centre-de-la-Mauricie/Mékinac est le nouveau nom de l’organisme de justice alternative Volteface, dont la mission est de développer une justice équitable et accessible à tous en invitant les personnes à s’engager dans la gestion des difficultés qu’elles vivent en collectivité et en les accompagnant dans le respect de leurs droits et de leurs différences. Venez apprécier une bière unique qui satisfera vos papilles dans un lieu rassembleur, Le Broue Pub & Restaurant – Le Trou du diable. Entrez dans la légende !(Photos: trou du Diable)

 

Photo 1, de gauche à droite :Emmanuel Blondin, Équijustice; Stéphane Thibodeau, brasseur au TDD; Annie Girard, directrice à Équijustice; Jean-Mathieu Boisvert, directeur général au TDD Broue Pub & Restaurant; Frédérique Géhin, Équijustice.

Photo 2, de gauche à droite :Mylène Trudel, Équijustice; Frédérique Géhin, Équijustice; Emmanuel Blondin, Équijustice; Annie Girard, directrice à Équijustice; Jean-Mathieu Boisvert, directeur général au TDD Broue Pub & Restaurant.

(ANDRÉ BOUCHARD)

 

Bienvenue au nouveau restaurant Jérôme Ferrer – Europea

Une mise en scène signée René Richard Cyr 

C’est officiel, le célèbre restaurant Europea revit dans un tout nouveau complexe du centre-ville. Le grand chef Relais & Château dévoile avec beaucoup d’enthousiasme les détails de son nouveau concept unique au monde : la rencontre d’un chef de cuisine et d’un metteur en scène.

La philosophie du nouvel établissement, qui porte désormais le nom de Restaurant Jérôme Ferrer – Europea, est axée plus que jamais sur la découverte, la créativité et l’émotion. Pour ce nouveau défi, le chef a voulu approfondir sa signature culinaire. Dans l’intention de faire vivre à ses convives une expérience avant-gardiste et interactive, alliant le plaisir d’une grande table gastronomique et le dépaysement, le chef Jérôme Ferrer a senti le désir d’incorporer un ingrédient nouveau en restauration : la mise en scène. 

« Le déménagement du Europea était un excellent prétexte pour recommencer à zéro. Comme cuisinier, j’ai ressenti le désir d’aller plus loin, d’oser m’amuser,

de pousser le côté ludique et surprenant. L’idée de la mise en scène sera une première

mondiale et pour réaliser ce rêve, j’ai tout de suite pensé à René Richard Cyr.

La sortie au restaurant s’élèvera désormais au rang d’une véritable soirée de spectacle. »

Jérôme Ferrer 

Émouvoir – Toucher – Surprendre

C’est le très talentueux René Richard Cyr qui a été approché pour accompagner Jérôme Ferrer dans l’élaboration de cette expérience inédite. Ses compétences et sa sensibilité dans le milieu théâtral, auprès de Céline Dion ou du Cirque du Soleil, ont fait leurs preuves. L’homme de théâtre promet de toucher notre imaginaire en bonifiant magistralement le repas tout en maintenant la gastronomie au premier plan. Le menu a des allures d’un programme de spectacle et pour ajouter à l’expérience multisensorielle, on a prévu jusqu’à l’utilisation de réalité virtuelle.

« Un repas d’exception, c’est comme un bon spectacle :

on y repense avec bonheur, le lendemain. Et avec tout ce qu’on met en place,

Jérôme devrait pouvoir continuer à offrir un méchant bon show. »

René Richard Cyr 

De plus, dans l’intention de créer un univers à l’image de ce nouveau projet, la direction a retenu les services de la prestigieuse firme d’architectes designers Provencher Roy pour ériger la scène de sa nouvelle adresse. Le complexe comprend une brasserie de luxe qui propose des plats à partager, le midi comme le soir, inspirés des quatre coins du monde. Cet espace détente accueillera tous les jours un chaleureux Afternoon Tea ainsi qu’un bar à cocktails, le JP Bar, en fin de soirée. Sur la rue René-Lévesque, une porte donne accès au Comptoir cuisine, où les clients peuvent, à toute heure de la journée, venir se procurer des mains de la brigade, de succulentes boîtes à lunch et boites-repas au cœur même de l’atelier cuisine. Les lieux, le menu et l’ambiance ont été réfléchis pour créer de purs moments d’extase.

Nouvelle adresse :

Restaurant Jérôme Ferrer – Europea

1065 rue De la Montagne, Montréal, à l’angle du boulevard René-Lévesque

Tél: (514) 398-9229

Pour découvrir le menu :jeromeferrer.ca

(ANDRÉ BOUCHARD)

Mes musées, mes lieux, mes découvertes !

Intérieur de la maison d’Osias Leduc

La campagne d’adhésion 2019 des Muséales de Mont-Saint-Hilaire est lancée ! Regroupant La Maison amérindienne, le Musée des Beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire, le Domaine Ozias-Leduc ainsi que la maison Paul-Émile-Borduas, les Muséales invitent la population à devenir ambassadeur de notre culture en devenant dès maintenant membre de ce réseau unique d’institutions.

Regroupement d’organismes phares dans la Vallée du Richelieu, Les Muséales de Mont-Saint-Hilaire sont des institutions permanentes au service de la société et de son développement qui acquièrent, conservent, étudient, exposent et transmettent un patrimoine matériel et immatériel. Composées de 2 sites historiques, de 3 édifices patrimoniales et d’un lieu de commémoration d’importance historique national, elles proposent à l’année des programmations d’activités éducatives et socioculturelles ainsi qu’une diversité d’expositions, d’ateliers et de cours.

Devenir membre des Muséales de Mont-Saint-Hilaire c’est non seulement soutenir la muséologie en région et le patrimoine bâti, c’est aussi un large éventail de privilèges comme l’admission gratuite dans nos institutions, des rabais sur les activités, les articles en boutique, au Musée des beaux-arts de Montréal et au Musée national des beaux-arts du Québec, et de nombreux commerces locaux.

Toutes les informations relatives à la campagne d’adhésion et aux différentes programmations sont disponibles sur les sites Internet suivants : www.maisonamerindienne.com / www.mbamsh.com.

(ANDRÉ BOUCHARD)

Écoutez l’émission: VOYAGE VOYAGE LE DIMANCHE MATIN SUR LES ONDES DU CKVL, 100,1, DIFFUSÉE À 11 HRES AVEC ANDRÉ BOUCHARD

 

Le Ellensborg est le premier navire océanique à atteindre le Port de Trois-Rivières en 2019

Le Ellensborg est le premier navire océanique en provenance d’un port étranger à accoster sans escale au Port de Trois-Rivières en 2019. Il a atteint le port le 7 janvier à 14 h 24 après une traversée de 25 jours sur l’Atlantique. Le navire, avec sa quinzaine de membres d’équipage de nationalité thaïlandaise, a quitté le port de
Lüderitz en Namibie le 14 décembre 2018 avec à son bord une cargaison de 11 000 tonnes métriques de zinc, qui est déchargée par Somavrac et destinée à l’entreprise CEZinc.
Madame Danielle St-Amand, présidente du conseil d’administration de l’Administration portuaire de Trois-Rivières (APTR) précise : « Pour remporter le titre du 1er navire, celui-ci doit provenir d’un port étranger, il doit avoir effectué sa traversée sans avoir fait d’escale avant d’arriver à Trois-Rivières et venir effectuer une opération de chargement ou de déchargement au port ».
Lors de la 53ième cérémonie soulignant l’arrivée du premier navire de l’année au Port de Trois-Rivières, le capitaine, Monsieur Meemongkhon Choorith et le chef ingénieur Monsieur Singh-Sa Suthep, ont reçu une giclée du tableau Un port, une équipe, une œuvre de Madame Caroline St-Pierre, artiste-peintre de la Mauricie, ainsi qu’un panier de produits régionaux.
Monsieur Gaétan Boivin, président-directeur général de l’APTR a tenu à rappeler que Somavrac manutentionne des produits miniers pour différentes minières et usines de raffinement situées au Québec, en Ontario et aux États-Unis, et ce, à partir de ses installations au Port de Trois-Rivières.
À propos du Ellensborg

ellensborg_1er navire 2019 port trois-rivières
Le navire à cargaison générale Ellensborg a été construit en 2011 et navigue actuellement sous pavillon Panaméen. Il a une longueur hors tout de 138,5 m et 21,19 m de large. Le navire est amarré à la section 20 du Port de Trois-Rivières pour une période d’environ quatre jours.
Pendant son séjour à Trois-Rivières, il est représenté par l’agence maritime
Agences océaniques du Bas St-Laurent. Naviguer sur les eaux glaciales : un défi encore aujourd’hui
La cérémonie du premier navire de l’année souligne l’exploit qu’accomplissent les équipages en naviguant sur le fleuve Saint-Laurent l’hiver. Ce sont les efforts des nombreux acteurs du système fluvial qui rendent plus que jamais possible la navigation hivernale. Pensons entre autres à la Garde côtière canadienne, dont les brise-glace maintiennent l’ouverture du chenal entre Québec et Montréal pendant l’hiver.

cérémonie 1er navire 2019 port trois-rivières

Sur la Photo: Danielle St-Amant, présidente du CA, Meemongkthon Chovrith, capitaine, Caroline St-Pierre, artiste-peintre, Singh-Sa Suthep, chef ingénieur et Gaétan Boivin, pdg de l’APTR.  (Photo: Port de Trois-Rivières).                                                                                       (ANDRÉ BOUCHARD)

Succès Cocktail du Nouvel An CCI3R

Avec réseautage et un peu de gastronomie

Un beau succès de participation pour cet événement annuel depuis 46 ans, cette réception du Nouvel An de la Chambre de Commerce et d’Industries de Trois-Rivières.

En effet, plus de trois personnes membres et non membres étaient présentes pour l’occasion et qui ont profité de la circonstance pour réseauter et échanger leurs vœux de la nouvelle année.

D’ailleurs, c’est grâce à la générosité de plusieurs partenaires en grande partie de du monde de la restauration, vinicole et brassicole et même d’un supermarché comme IGA, qu’il fut possible de déguster de leurs excellents produits. (Photos: André Bouchard)

En somme, une autre réception du Nouvel An au Musée POP de Trois-Rivières, qui fut une réussite sur toute la ligne et aussi grâce à l’implication d’un comité de bénévoles. (Photos: André Bouchard)

2019-01-10 photo officielle

Sur la photo, nous pouvons distinguer: M. Marco Champagne, président du comité organisateur, Mme Geneviève Bergeron,  Formation continue et service aux entreprises du Cégep de Trois-Rivières, Gino Lessard, partenaire, représentant le Salon de Jeux de Trois-Rivières, Philippe Lacoursière, ainsi que la directrice générale de la Chambre Mme Marie-Pier Matteau. (Photo: Audélie Arel)

(ANDRÉ BOUCHARD)

HOMMAGE À VIENNE

LA TRADITION SE POURSUIT À QUÉBEC ET AILLEURS…

glatzbandeau

(Photo: Productions Attila Glatz)

IMG_0935

Les mélomanes et les passionnés de la musique viennoise, ont pu constater une fois de plus, que le concert : Hommage à Vienne, présenté au Grand Théâtre de Québec et ailleurs, était une tradition maintenant bien établie, alors qu’il en était à sa 9ième édition et à sa 25ième  au Canada et aussi aux États-Unis.

Pour la circonstance en effet, l’Orchestre Johann Strauss du Québec, était dirigé par l’éminent chef d’orchestre de réputation internationale Andreas Sporri, qui en était à sa deuxième visite dans la vielle capitale.

De leur côté, la soprano Patricia Nessy et le ténor Iurie Ciobanu n’ont pas déçu les amateurs d’opéra et d’opérette avec des interprétations dignes de leur réputation internationale, avec des œuvres des compositeurs viennois favoris Kalman et Lehar entre autres.

Sans oublier évidemment l’orchestre dirigé d’une main de maître par le chef Sporri ayant su capter les spectateurs à coup sûr, car chaque pièce avait été aussi bien sélectionnée incluant en grands partie des œuvres de l’illustre maître de la valse Johann Strauss et l’une de Josef.

Pour leur part, les Champions Internationaux de danse sociale et les danseurs de l’Europaballet St-Polten d’Autriche, ont pu transporter davantage les spectateurs avec de beaux tableaux démontrant leur grande versatilité!

IMG_0929

Évidemment, le tout s’est terminée en beauté avec la fameuse marche de Radetzky, alors que le chef d’orchestre dirigeait  simultanément ses musiciens et quelque peu l’auditoire comme le veut la tradition du jour de l’an à la viennoise.

En somme, ce n’est pas surprenant que ce magnifique concert ayant pour thème : Hommage à Vienne, semble établi et devienne maintenant la tradition favorite des Canadiens et aussi des Québécois, pour le Nouvel An.

Hommage à Vienne nous a donné l’exemple, grâce aux producteurs-fondateurs Attila et Marion Glatz, qu’il est possible de produire un concert unique en son genre autant pour les mélomanes que les nostalgiques de la belle Vienne autrichienne.

Pour plus d’information pour le concert 2019, voir : salutetovienna.com ou : 1-800-545-7807

(Texte et Photos :André Bouchard)

Lancement de la saison de pêche aux Petits Poissons des Chenaux!

PetitPoisson-Logo-FondRouge

Suite aux froids exceptionnels des dernières semaines, l’Association des pourvoyeurs de la rivière Ste-Anne est heureuse d’annoncer que la 81e
saison de pêche aux petits poissons des chenaux a débuté comme prévu
officiellement le 26 décembre prochain à Ste-Anne de la Pérade.

Ainsi, les chalets sont maintenant installés prêts à recevoir les visiteurs du temps de fêtes entre autres et après également.
À remarquer que deux grands classiques ponctuels de la programmation reviennent cette année à savoir :
* La Randonnée du pêcheur (motoneiges anciennes, 26 janvier 2019)
* Le Tournoi de volley-ball sur neige amateur (16 février 2019)
Sur la scène principale, une belle brochette d’artistes, en solo ou en duo, se relaieront pour mettre de l’ambiance sur la glace pendant trois week-ends.
Quant aux Place du Festival et Place Desjardins, elles offriront de quoi réjouir le public de tous âges : Mini-ferme, carrousel de poneys, jeux gonflables, mini-golf, soccer-billard, location de « fatbikes » et plus encore!
Sans oublier la pêche de nuit, toujours aussi populaire auprès de la clientèle adulte.
Ainsi donc, l’Association des Pourvoyeurs espère bien avoir le plaisir de voir sur la glace de nombreux visiteurs et pêcheurs en cette période hivernale!

IMG_0915

Sur la photo: Steve Massicote avec à ses côtés:  Sonia Lebel, ministre de la Justice du Québec.

Écoutons les commentaire de monsieur Massicotte:                                                                                                                                           (Photo-Audio: André Bouchard)

Pour découvrir la programmation complète, il faut visiter le site officiel: http://www.lespetitspoissons.ca