UNE DÉGUSTATION DE VINS D’ITALIE MC /


UNE DÉGUSTATION DE VINS D’ITALIE MC /
Toronto (octobre 31) et Montréal (novembre 2) 2022
L’événement annuel « Une dégustation de vins d’Italie », qui en est à sa 27e édition, ouvre de nouveau
ses portes, après une pause de deux ans, le 31 octobre pour l’édition de Toronto et deux jours plus
tard avec celle de Montréal. Cette initiative est devenue un événement commercial de référence pour
les professionnels canadiens.Elle se déroule au Royal Thomson Hall à Toronto et au Marché Bonsecours
dans le Vieux Montréal. Elle se déroule à la fois au Royal Thomson Hall pour l’édition de Toronto et au
Marché Bonsecours pour la version montréalaise.
Cette année, pas moins de 100 producteurs italiens participent à la dégustation itinérante, en
provenance de 15 régions et avec 500 références à présenter. Entre Toronto et Montréal, ils seront
accueillis par plus de 2 000 spécialistes de l’industrie, dont des agents, des représentants des
monopoles provinciaux, des hôtels et des restaurants, des journalistes spécialisés, de grands
sommeliers, des commentateurs et des amateurs de vin.
Cette année, l’événement comprend une masterclass sur les vins italiens biologiques, ainsi qu’une
avant-première de la dégustation réservée aux représentants des monopoles provinciaux et à la
presse spécialisée. Par la suite, la dégustation sera ouverte aux professionnels. En après-midi, une
deuxième masterclass consacrée à une catégorie de vin italien spécifique aura lieu.
Le vin italien sur le marché canadien se porte à merveille. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : la
valeur des importations au cours des 10 dernières années a augmenté très rapidement, passant de
301 millions à 540 millions de dollars, avec une croissance de 71%.
L’Italie est le premier exportateur de vin au Canada en termes de quantité, avec 55 millions de litres
expédiés au cours des huit premiers mois de 2022 et une augmentation de 12 % par rapport à la
même période de l’année précédente (source : Statistique Canada). En termes de valeur, au cours

M
de la même période, le vin italien a dépassé les 422 millions de dollars canadiens, devenant ainsi le
quatrième marché de destination mondial pour le vin italien ; il était le cinquième en 2021.
Le secteur du vin est l’un des piliers fondamentaux du “Made in Italy” au Canada. En effet, le vin
italien représente un cinquième des ventes issues des monopoles provinciaux, grâce aux 467 millions
de litres vendus pour une valeur de 8,5 milliards de dollars canadiens. Les provinces du Québec et
de l’Ontario représentent respectivement le 45% et le 33% des ventes de vin italien qui, au cours des
huit premiers mois de 2022, ont atteint 69 millions de litres pour une valeur de 1,4 milliard de dollars
canadiens.
 » Les vignerons italiens se placent de plus en plus comme leaders au Canada : dans le paysage
viticole canadien, le vin italien est désormais une référence incontournable. Nous sommes fiers de
pouvoir contribuer, avec “Une dégustation de vins d’Italie” à consolider la position de l’Italie sur le
marché. Grâce à la demande croissante de vin italien de la part des consommateurs et aux
investissements publics et privés dans la promotion des vins, nos bureaux au Canada travaillent
presque continuellement dans le secteur, tout au long de l’année », au dire de Marco Saladini,
responsable des bureaux de la Délégation commerciale d’Italie (ITA) au Canada.  » Il est également
juste de dire que la connaissance du territoire se propage en même temps que la qualité des vins
italiens. L’opportunité de présenter à la fois les vins et le territoire italien aux professionnels
canadiens est offerte, en plus des dégustations comme celle organisée aujourd’hui – Une dégustation
de vins d’Italie, par des séminaires, des missions commerciales dans le cadre par exemple des
salons professionnels, en partenariat avec divers organismes en Italie, organisés par nos bureaux
(ITA). ITA collabore également avec les monopoles provinciaux, notamment en soutenant des
campagnes de promotion du produit italien dans plusieurs centaines de magasins, ainsi que sur
Internet », conclut M. Saladini.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s