LE PARC MARIE-VICTORIN UNE MERVEILLE À DÉCOURIR À KINGSEY FALLS AU CENTRE DU QUÉBEC

 LE PARC MARIE-VICTORIN UNE MERVEILLE À DÉCOUVRIR À KINGSEY FALLS AU CENTRE DU QUÉBEC

Tout récemment, nous avions l’occasion de visiter le PARC Marie-Victorien de Kingsey Falls grâce à l’amabilité de Tourisme Centre-du-Québec. Le guide Olivier Normandin nous a fait découvrir  principalement à cet endroit magique  que la toute première mosaïculture y a été créée! C’est même  l’endroit dans la province où l’on peut admirer le plus de ces impressionnantes sculptures végétales en permanence, 12 au total, composées de 60 000 plants! Une vraie fierté qui attire des milliers de curieux chaque année sur le fameux parcours du géant.   

Incidemment, nous avons interrogé notre guise qui nous a donné plus de détails autant sur le Parc que ce beau jardin vraiment spécial:

Soulignons que créer une mosaïculture, c’est d’abord imaginer une œuvre d’art vivante! C’est jouer avec les couleurs, textures et feuillages pour créer d’immenses sculptures florales et végétales. Chaque pièce est unique dans sa forme et sa dimension. Loin d’une improvisation libre, la mosaïculture est minutieusement planifiée, car des dizaines de milliers de petits plants doivent y cohabiter!   Elle s’épanouit au fil de jours et a besoin d’être bichonnée pour demeurer en santé. 

En somme, une belle visite incontournable à effectuer en cette belle période estivale

Voici quelques photos de ce beau jardin unique en son genre

Processus de la base

Et comme information complémentaire, la montagne de végétaux de la mosaïculture est assemblée sur une base métallique. C’est le dessin préétabli par les concepteurs qui guidera le travail. La structure, composée d’acier, d’acier inoxydable ou d’aluminium doit être conçue de manière à résister aux intempéries. Avez-vous déjà soulevé de la terre mouillée? Dites-vous que 30lb de terre humide équivaut à un poids de près de 40lb! La solidité de l’armature n’est donc surtout pas à négliger.

La forme est ensuite recouverte d’une toile géotextile. Un terreau spécifiquement conçu, composé de mousse de sphaigne et de fibre de noix de coco, entre autres, est ensuite ajouté. Dans le milieu horticole, on le décrit comme matériau de vie tellement il joue un rôle important. Pour éviter des trous d’air, il faudra penser à légèrement compacter le substrat et même à prévoir des séparateurs pour éviter l’affaissement.

(Photos-Audio-Reportage :André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Un commentaire sur « LE PARC MARIE-VICTORIN UNE MERVEILLE À DÉCOURIR À KINGSEY FALLS AU CENTRE DU QUÉBEC »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s