Un Festival de l’Assomption différent et réconfortant


Trois-Rivières, jeudi 29 août 2020 – La 11e édition du Festival de l’Assomption au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap est un succès, tant sur le cap de la fréquentation que sur celui de la solidarité démontrée par nos pèlerins et nos visiteurs.

Pendant la période traditionnelle du 7 au 15 août, toute l’équipe du Sanctuaire a su se réinventer et s’adapter afin de maximiser les activités possibles en respect très stricte des normes sanitaires qui prévalent actuellement.

« Nous estimons avoir attiré chez nous un peu plus de 10 000 personnes pendant les neuf jours du Festival cette année. Nous avions senti le besoin de la population de se recueillir et nos hypothèses ont été confirmées lorsque nous avons vu le nombre de personnes qui se sont déplacées ici entre le 7 et le 15 août. La tenue de cet événement, dans le contexte que l’on connaît, représentait un défi imposant, mais j’estime que notre équipe l’a relevé avec brio », mentionne Mgr Tremblay, évêque auxiliaire de Trois-Rivières, recteur du Sanctuaire.

L’accent sur le recueillement

Cette édition hors normes présentée en 2020 a permis à l’organisation de se recentrer sur la base de son activité, soit les différentes célébrations et prédications, toutes présentées à la basilique. Distance sociale oblige, des sections du lieu de culte avaient été fermées pour permettre aux pèlerins de vivre leur foi dans un sentiment unique de sécurité. Cet aspect s’est révélé une véritable réussite, grâce à la bienveillance de notre équipe et bien sûr, à la précieuse collaboration de nos visiteurs.

« Nous avons été le premier événement à se tenir en présentiel en Mauricie et nous avons véritablement constaté que c’était très attendu des gens, tant des pèlerins que des visiteurs. Ça répondait à un besoin évident », ajoute Mgr Tremblay.

(Photo: André Bouchard)

Les célébrations du 300e anniversaire du Petit Sanctuaire, chapelle qui a ouvert ses portes en 1720, se sont amorcées sous le signe de l’histoire avec plusieurs moments spéciaux dédiés aux gardiens du Sanctuaire, les Oblats de Marie-Immaculée.

Une pensée spéciale a été tenue tout au long de l’événement, particulièrement le 15 août, en mémoire des victimes de la COVID-19 et en support aux familles touchées par la pandémie. Le Sanctuaire souhaite faire de ce moment touchant une tradition pour les prochaines années, afin de supporter encore davantage les personnes qui vivent un deuil.

Un volet culturel en toute intimité

La thématique de 2020, «Tant d’histoires à raconter» s’est avérée le leitmotiv de cette édition solidarité : ce fût l’occasion de traverser, par le biais de la chanson, toutes les histoires que nous avions à nous raconter depuis le début de la pandémie, heureuse ou tristes, et le duo Rose Loup, composé de Rosie Lafrance-Marcotte et Alexandre Langlois s’est chargé de cette mission le 8 août en soirée. Le 14 août, la talentueuse pianiste Anne-Marie Dubois a réalisé l’exploit de parcourir les 300 ans d’histoire du Petit Sanctuaire et la contribution magistrale et unique des Oblats à l’Oeuvre du Sanctuaire.

(Photo: André Bouchard)

L’organisation remercie les partenaires de la 11e édition du festival et vous donne rendez-vous du 7 au 15 août 2021 au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, dans une édition que nous souhaiterons régulière! En temps normal, ce sont plus de 45 000 personnes qui se déplacent chez nous dans le cadre du Festival de l’Assomption.

(Photo: André Bouchard)

Écoutons les commentaires de Mgr Pierre-Olivier Tremblay:

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s