Développement de la bande riveraine

Le milieu se mobilise pour la réalisation du projet

À l’invitation de la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières, le maire de Trois-Rivières, monsieur Jean Lamarche, et le président-directeur général du Port de Trois-Rivières, monsieur Gaétan Boivin, ont présenté tout récemment le projet de modernisation de la bande riveraine adjacente au centre-ville qui consiste à développer le secteur à des fins récréotouristiques, commerciales et résidentielles. Pour le réaliser, le Port de Trois-Rivières doit obtenir de Transports Canada un élargissement de ses pouvoirs l’autorisant à intervenir dans ces domaines d’activité, lesquels s’éloignent des opérations portuaires traditionnelles.

La collaboration étroite établie entre la Ville et le Port au cours de la dernière décennie a permis de moderniser les installations portuaires et d’assurer une intégration plus harmonieuse avec le milieu urbain, en plus de diminuer l’impact environnemental. Maintenant, les deux organisations souhaitent pousser plus loin leur collaboration et procéder au développement de la bande riveraine qui relie Trois-Rivières sur Saint-Laurent et le nouveau Centre événements et de Congrès interactifs (CECi).

Le secteur visé présente sans contredit un potentiel de développement exceptionnel. La proximité du fleuve offre par exemple la possibilité d’aménagement d’une promenade pouvant offrir des vues imprenables sur le paysage fluvial et urbain ainsi que des attraits diversifiés. À l’extrême est, le hangar no 1 présente quant à lui une opportunité de reconversion pouvant allier patrimoine et modernité, tout en tirant profit de l’utilisation de la lumière naturelle.

« Le projet de développement de la bande riveraine qui nous a été présenté, répond à des aspirations maintes fois exprimées par le milieu au cours des dernières années. Il témoigne d’une grande écoute de la part de la Ville et du Port. Le développement, tel qu’envisagé, assure une maximisation des retombées socio-économiques pour notre ville, pour notre région », a déclaré le président de la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières, monsieur Marco Champagne.

De son côté, le maire de Trois-Rivières, monsieur Jean Lamarche, a tenu à souligner que « Le Port de Trois-Rivières a développé, en collaboration avec la Ville, une vision inspirante et surtout réaliste pour créer un milieu de vie où les activités résidentielles, récréotouristiques et commerciales peuvent cohabiter, tout en assurant un accès au fleuve pour tous les citoyens. À la Ville de Trois-Rivières, nous sommes impatients de travailler avec le Port et le milieu à la réalisation de cet important projet ».

Le président-directeur général du Port de Trois-Rivières, monsieur Gaétan Boivin, a quant à lui exprimé : « Je suis très heureux que la Chambre nous ait donné l’occasion de présenter tout le potentiel de ce développement. Le Port, la Ville, la Chambre, les acteurs du développement régional et les citoyens sont en mesure de prendre les décisions qui s’imposent pour optimiser les retombées économiques des installations portuaires. Nous avons inscrit le projet de développement de la bande riveraine au plan Cap sur 2030 parce que nous croyons fermement qu’il contribuera grandement à l’atteinte de cet objectif et qu’ensemble nous avons la capacité de le réaliser. Pour ce faire, nous comptons sur Transports Canada pour accorder au Port l’élargissement des pouvoirs dont il a besoin pour concrétiser ce projet. Toutefois, force est de reconnaître, qu’après un an et demi de communication entre le Port de Trois-Rivières et Transports Canada, ce dernier semble toujours hésitant à nous octroyer ces pouvoirs. C’est pour cette raison que la démonstration de l’appui du milieu est indispensable ».

unnamed (15)

(Photo: Chambre de Commerce de T.R.)

Le dîner-conférence s’est donc conclu par le dépôt d’une lettre d’appui collective initiée par la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières et qui sera envoyée au ministre des Transports du Canada, l’honorable Marc Garneau.

« Le Port de Trois-Rivières nous a déjà prouvé qu’il pouvait réaliser avec brio des projets ambitieux. Depuis plus d’une décennie, il travaille étroitement avec son milieu sur divers projets de développement porteurs pour notre région. Le projet de développement de la bande riveraine n’y fera pas exception et c’était important pour nous de rallier les représentants de notre milieu pour montrer tout l’appui dont le Port bénéficie dans ses démarches auprès de Transports Canada », a ajouté monsieur Champagne.         (Source: Chambre de Commerce de T.R.)

(André Bouchard)

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :