Jean-Claude Picard Nouveau directeur artistique et chef attitré de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières

Au terme d’un rigoureux processus, l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières est fier d’annoncer la nomination de maestro Jean-Claude Picard au poste de directeur artistique et chef attitré. Chef assistant, puis chef associé du Royal Scottish National Orchestra, maestro Picard poursuit depuis une impressionnante carrière en Europe et au Canada. Son mandat d’une durée de quatre ans, débutera avec l’élaboration de la programmation 2019-2020, dévoilée en mai prochain, qui marquera son attendue prise de fonction à la barre de l’OSTR à l’automne 2019.

IMG_1053

Sur la photo: Le nouveau chef avec à ses côtés: Madeline Richard, présidente du CA et Natalie Rousseau, directrice générale

 

En septembre dernier, un comité de sélection a été créé afin d’évaluer les candidatures de chefs d’orchestre prometteurs : « celle de Jean-Claude Picard s’est nettement démarquée, notamment lors d’une répétition avec l’OSTR où ont été mises à l’œuvre ses grandes qualités de communicateur et de leader, de même que sa vision musicale inspirante, ce qui a fait dire à certains de nos musiciens qu’il savait faire parler la musique et qu’il les poussait à donner le meilleur d’eux-mêmes! » a souligné Natalie Rousseau, directrice générale de l’OSTR.

À propos de sa nomination, Jean-Claude Picard a déclaré : « c’est avec beaucoup de plaisir que j’accepte les responsabilités de directeur artistique de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières. L’OSTR est un orchestre d’une grande qualité formé de musiciennes et musiciens exceptionnels; j’ai été impressionné par sa sensibilité, sa réactivité et sa superbe sonorité. Après avoir fait une grande partie de ma carrière en Europe, je suis ému de maintenant pouvoir contribuer artistiquement chez moi, au Québec, avec ce magnifique orchestre. Je suis impatient de prendre mes fonctions et de partager ma passion avec le public de Trois-Rivières! »

Flûtiste accompli, Jean-Claude Picard s’est tourné vers la direction d’orchestre qu’il pratique depuis 2007. Diplômé en direction du Conservatoire supérieur de Genève, il s’est également perfectionné auprès de Kurt Masur, Neeme Järvi et David Zinman. Il est respecté et reconnu pour sa direction élégante, son ouverture et le climat de collaboration qu’il sait instaurer au sein de l’orchestre, de même que pour sa maîtrise d’un vaste répertoire de musique symphonique et de ballet. Voyez maestro Picard diriger un extrait du Sacre du printemps de Stravinski dans cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=vE31Aa-oR8g&feature=youtu.be

Le jeune chef de 37 ans devient ainsi le troisième directeur artistique de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières, succédant ainsi à Jacques Lacombe (2006-2018) et à Gilles Bellemare (1978-2005).

JEAN-CLAUDE PICARD

« Guidé par Jean-Claude Picard, il [l’OSQ] semblait gagner en souplesse et en intensité. Le chef québécois a dirigé près de 90 fois l’Orchestre national royal d’Écosse, mais il aura fallu attendre cette saison-ci pour le voir faire ses débuts avec l’OSQ, l’OSM et l’Orchestre du Centre National des arts d’Ottawa. Élégant et enjoué, le chef nous emporte et nous fait goûter toutes les finesses, la tension dramatique et les éclats de la partition. » (Le Soleil, Québec)

« Five stars? Oh yes; and then some. What a stonker of a concert the RSNO and assistant conductor Jean-Claude Picard turned out on Saturday. It took me back to square one; right back to where I started with my consuming passion for live music. » (The Herald, Glasgow)

Le chef d’orchestre canadien Jean-Claude Picard est reconnu pour sa direction expressive et chaleureuse, autant par ses pairs, la critique et le public.

Au fil des ans, il s’est forgé une solide réputation qui repose sur son dévouement envers son art et le climat de la collaboration qu’il sait instaurer. Ses interprétations sont élégantes, dynamiques, finement ciselées et elles séduisent le public, qu’il soit amateur ou profane. Pour ces raisons, il est régulièrement réinvité par les orchestres européens et nord-américains.

Sa formation de flûtiste acquise aux conservatoires de musique de Montréal et de Genève lui a permis d’acquérir une grande expérience en tant que musicien d’orchestre, et de se produire sur la scène internationale avec des ensembles réputés allant du Bergen Philharmonic Orchestra à l’Orchestre de la Suisse Romande aux Violons du Roy.

En tant que chef d’orchestre, il a dirigé, plusieurs orchestres au Canada, dont ceux de Montréal, de Toronto, de Québec, de la Nouvelle-Écosse, du Centre national des arts d’Ottawa et de Victoria.

En Europe, il a dirigé à de nombreuses reprises le Royal Scottish National Orchestra, le Scottish Ballet et le Manchester Camerata. La critique a salué ses débuts au City of Birmingham Symphony Orchestra, au Zürich Tonhalle Orchestra, au Geneva Chamber Orchestra, au Porto Symphony Orchestra Casa da Música, au Leipzig Symphony, au Pärnu City Orchestra et au Red Note Ensemble.

Chef assistant du Royal Scottish National Orchestra, Jean-Claude Picard en devient chef associé en 2015. Premier chef a obtenir ce poste dans l’histoire moderne de l’orchestre, cette promotion couronne la précision de son travail et la cohésion qu’il a su insuffler parmi les membres de l’orchestre depuis son arrivée dans l’organisation. Au cours des dernières années, il y a dirigé de nombreuses productions, dont Cendrillon de Prokofiev, Le Sacre du printemps et Le baiser de la fée de Stravinski.

Au nombre de ses compositeurs de prédilection figurent Nielsen, Stravinski, Sibelius, Prokofiev, Ravel, Beethoven et Debussy. La musique contemporaine occupe également une place particulière : il a créé et enregistré des œuvres des compositeurs canadiens et britanniques Kelly-Marie Murphy, Ned Bigham, Rory Boyle et Oliver Searle, en plus d’avoir étroitement collaboré avec Brett Dean lors de la première édition du RSNO’s Composers’ Hub.

Au cours de la saison 2018-2019, il retournera au podium du Nova Scotia Symphony, du Victoria Symphony et du Royal Scottish National Orchestra. Il dirigera une première mondiale à l’Edinburgh International Festival avec le Scottish Ballet, suivie d’une tournée, en plus de présider à la première Nord-Américaine de Giselle avec Les Grands Ballets Canadiens à Montréal et à Ottawa. Il fera également ses débuts avec le Geneva Chamber Orchestra et I Musici.

Écoutons l’entrevue qu’il nous accordait lors du point de presse: IMG_1056

Écoutons l’entrevue qu’il nous accordait lors du point de presse:

Écoutons aussi la directrice Natalie Rousseau qui nous donne ses réactions et transmet la deuxième partie de la saison 2018-2019 de l’OSTR:

(Photos-Audio: André Bouchard)

Un commentaire sur « Jean-Claude Picard Nouveau directeur artistique et chef attitré de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s