INAUGURATION DU 34IÈME FESTIVAL DE POÉSIE DE TROIS-RIVIÈRES

DSC00010

En effet, c’est en présence de plusieurs poètes invités que la 34ième édition du Festival International de Poésie de Trois-Rivières à la Maison de la Culture de Trois-Rivières était inauguré. Ce fut l’occasion de remettre les prix habituels et même plus.

Ainsi, le Grand Prix a été remis à la poète féministe France Théorêt pour son recueil Cruauté du jeu, alors que le Prix international de poésie Antonio Vicario a reçu des candidatures en provenance des États-Unis et du Canada anglais. Le jury a d’ailleurs choisi l’Américaine Andrea Moorhead pour ses recueils À l’ombre de ta voix et Présence de la terre. Concernant le Prix Jaime-Sabines/Gatien-Lapointe, il fut décerné au poète québécois Paul Bélanger pour son recueil Replis, chambre de l’arpenteur/Recovecos, morada del agrimensor. Quant au Prix Piché de poésie de l’UQTR, il a été octroyé à Odile Brunet avec sa bourse de 2000 $ pour sa composition Comme une respiration, alors que le second avec ses 500 $ de bourse a été remis à Laurence Bertrand pour sons œuvre : À la dérive de nos soifs.

De son côté, le Prix international de poésie Fernando-D’Almeida, remis une toute première fois, et qui sera décerné aux deux ans à un poète africain francophone, fut attribué au poète sénégalais Amadou Lamine Sall, présent pour le recevoir.

De son côté, Jean-Philippe Bergeron pour sa suite Fers et éclipses a reçu le Prix Félix-Antoine-Savard de poésie offert par la Société Saint-Jean-Baptiste de la Mauricie, alors que. le Prix Innovation en enseignement de la poésie 2018 fut remis revenu à l’enseignante de Québec Stéphanie St-Onge pour son projet intitulé Vivre la poésie comme une expérience personnelle et significative.Quant au Prix de poésie Jean-Lafrenière – Zénob, il été décerné à Marie-Andrée Gill ayant publié deux recueils: Béante (finaliste au Prix du Gouverneur général) et Frayer (Finaliste au Prix Nelligan 2016). Finalement, le récipiendaire du Prix national de poésie pour les aînés fut remis à Michel Langlois, de Drummondville..

En somme, avec ces remises, ce fut le clou d’envoi de ce festival poétique et littéraire et c’est le mot de le dire comme son président Gaston Bellemare qui en fait la remise en compagnie de Maryse Baribeau, directrice générale : «C’est une véritable fête qui s’ouvre aujourd’hui; c’est le grand party de la poésie.» Et ce, jusqu’au 7 octobre prochain.

Voici donc quelques photos souvenir de ce bel événement à la fois culturel et festif.

DSC00036

(Photos: ANDRÉ BOUCHARD)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s