LE FESTIVOIX 2018 : L’ANNÉE DE TOUS LES RECORDS!

Le 25e anniversaire du FestiVoix sera gravé à jamais dans la mémoire de l’organisation!

L’année 2018 fut historique tant au niveau de la fréquentation, que de l’émotion ressentie par les artistes que par les festivaliers.
UN ÉVÉNEMENT EN EXPANSION
En plus d’avoir écoulé tous les passeports avant la fin de sa prévente (15 687 au total), le FestiVoix signe un record en terme de droits d’entrée! En effet, un total de 37 162 festivaliers se sont procuré leur droit d’entrée, comparativement à 30 207 en 2017. Ces ventes se traduisent par une augmentation de fréquentation de 14% depuis l’an dernier. Il est aussi à noter que depuis 2016, le FestiVoix a vu sa fréquentation augmenter de 34%. Le budget global du FestiVoix a quant à lui connu une hausse importante de 1 million de dollars depuis 2014, passant 2,6 à 3,6 millions. De tels chiffres permettent de renforcer la position du FestiVoix au cœur des événements culturels et touristiques majeurs au Québec.
L’engouement médiatique pour l’événement a été particulièrement important cette année. 201médias ont été accrédités, parmi ceux-ci, près de 40% provenaient de l’extérieur de la Mauricie.
LES COUPS DE CŒUR DE LA PROGRAMMATION
Après une premier week-end rock fou et intense où se sont succédés sur la scène Loto-Québec des Voix Populaires Éric Lapointe, Three Days Grace et Bad Religion, il était clair que la progression de l’événement en terme de tourisme et d’achalandage était fulgurante! La fierté du public présent s’est fait ressentir particulièrement les soirs de concerts montés de toutes pièces afin de souligner le 25e anniversaire du FestiVoix. En effet, la frénésie s’est emparée des festivaliers lors du concert de QW4RTZ, tout comme celui de Belle et Bum où le public s’est prêté au jeu afin de rendre le FestiVoix plus vivant que jamais pour les futurs téléspectateurs
qui verront l’émission enregistrée et diffusée sur Télé-Québec! De grands moments d’émotions ont été ressentis particulièrement sur la scène Hydro-Québec des Voix Multiples, teintée par l’humilité du grand Paul Piché, la sensibilité de Vincent Vallières et le charisme fou de Dumas qui, même seul sur scène, a transformé la cour du Monastère des Ursulines en discothèque! La communion entre le public et Claude Dubois particulièrement en voix lors du concert final sur la scène des Voix Populaires fut magique. Des artistes originaires de la région ont brillé en
faisant salle comble! Nous pensons notamment à l’immense talent du pianiste Jean-Michel Blais et aux interprétations uniques de Fabiola Toupin. Le guitariste manouche Stéphan Wrembel a été une véritable révélation pour tous les festivaliers présents lors de son passage sur la scène des Voix Jazz,tout comme le charme discret de Aliosha qui a offert un concert marquant. Enfin, l’ouverture du FestiVoix confiée à Michel Pagliaro sur la toute nouvelle scène des Voix Acoustiques située dans la cour arrière de la Veille Prison marquera les imaginaires à jamais!

Le directeur général Thomas Grégoire a ainsi commenté de la façon suivante:

(Photos-Audio: ANDRÉ BOUCHARD)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s