Important projet de 44,3 millions de dollars pour le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap et saison estivale

unnamed (59)
 La direction du Sanctuaire Notre-Dame- du-Cap était très heureuse de dévoiler le plan directeur du grand projet de développement entériné par son conseil d’administration au mois de mai dernier. Ce projet majeur de 44,3 millions de dollars, se voit octroyé un appui financier de la ville de Trois-Rivières de 360 000 $ par année sur 20 ans. Ce montant est le deuxième annoncé après la participation de 1 848 500$ du ministère du tourisme dans la construction d’un centre des visiteurs.

Un sanctuaire pour le 21e siècle

Le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap est un lieu dont la contribution se fait à plusieurs niveaux. C’est un havre de paix et un phare spirituel ouvert sur le monde. C’est un lieu de patrimoine avec 130 ans d’histoire, un attrait touristique majeur, un lieu de diffusion culturelle avec la tenue de plusieurs festivals et concerts entre autres. C’est aussi un milieu de vie à la contribution sociale importante. Le Sanctuaire est une fierté collective qui aujourd’hui se veut pertinent pour les générations actuelles et futures. C’est donc grâce à de nouveaux aménagements au service d’une programmation renouvelée que le Sanctuaire Notre-Dame-du Cap attirera une clientèle plus large et diversifiée.

Le concept d’aménagement

Ce projet réalisé par Raymond Chabot Grant Thornton en collaboration avec la firme d’architecture AECOM a pour objectif de répondre aux enjeux de développement suivants :

  • L’aspect convivial du site;
  • La définition du parcours des visiteurs;
  • L’ouverture sur le fleuve;
  • La mise en valeur de l’esprit du lieu;
  • La monétisation du site.

Afin d’y répondre, un comité de suivi composé d’experts a été mis en place pour les accompagner dans ce mandat. De plus, plusieurs consultations ont été réalisées auprès de l’équipe du Sanctuaire, d’intervenants du milieu touristique, du milieu citoyen et communautaire, du milieu religieux et du milieu urbanistique. « C’est donc un projet concerté que nous présentons aujourd’hui. » mentionne Mgr Pierre-Olivier Tremblay, o.m.i, évêque auxiliaire élu de Trois-Rivières, recteur du Sanctuaire.

Les retombées du projet

Ce projet structurant aura des retombées économiques significatives pour la Ville de Trois-Rivières, pour la région de la Mauricie et le Québec. En effet, d’ici 10 ans, on estime l’achalandage à plus de 700 000 visiteurs par année, on évalue à 353 emplois crées ou soutenus durant la phase de construction, à 154 emplois soutenus par année, et un impact de près 90 millions de dollars sur le PIB québécois. Aussi ce projet assurera la pérennité du patrimoine, permettra de préserver l’environnement et de consolider la base financière de l’organisation.

Mgr Pierre-Olivier Trmblay a commenté de la façon suivante:

(Audio-Vidéo: André Bouchard)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s