Accordéon, création, électron!

unnamed (27).jpg

L’accordéon comme vous ne l’avez jamais entendu! La Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) vous invite au concert Par cinq chemins… le 23 mars prochain pour redécouvrir cet instrument sous un jour résolument avant-gardiste, entre les mains d’un de ses virtuoses actuels les plus réputés, Joseph Petric.

Une soirée de découvertes avec un programme éclectique qui comprend une interprétation originale pour piano et accordéon des fameuses Monodias Españolas de José Evangelistaet les créations de cinq jeunes compositeurs talentueux : Charles-Antoine Fréchette, Symon Henry, Simon Martin, Cristina García Islas et Gabriel Ledoux.

« J’ai pensé rendre hommage à la musique d’Evangelista en proposant à cinq jeunes créateurs de composer une pièce mettant en vedette l’accordéon, en écho à la fabuleuse version des Monodias Españolas proposée par Joseph Petric », indique Walter Boudreau, directeur artistique de la SMCQ. Il ajoute que : « Ces cinq compositeurs, choisis pour leur diversité d’esthétiques et la force de leur personnalité, nous feront passer autant par des trames contemplatives que des danses fougueuses, évoquant tantôt le Mexique et l’Espagne, tantôt l’Argentine et la Catalogne, en passant par les rues de Montréal. Ce sera un concert aux teintes « planétaires » où se croisent tradition et avant-gardisme, acoustique et électronique, maîtres et jeunes talents ».

Rencontres multiples
Pour compléter cette incursion au cœur de l’accordéon et de l’électronique, la SMCQ propose également d’entendre en grande première une version mixte de Lily, signée par l’un des pères de la musique électroacoustique au Québec : Yves Daoust. Également au programme, une courte pièce d’Evangelista, Plume, chantée par la mezzo-soprano Marie-Annick Béliveau.

Omniprésent dans ce concert, l’accordéon n’y sera jamais seul : accompagné d’électronique dans la plupart des pièces, certains compositeurs ont décidé de le mettre aussi en dialogue avec un piano, un violon, et même une vidéo.

Au-delà de la rencontre d’instruments et de genres musicaux, au-delà de la rencontre de personnes et de cultures, c’est aussi à une rencontre intergénérationnelle que nous convie la SMCQ, avec, d’un côté, deux monuments de la musique québécoise (Evangelista, Daoust), et de l’autre, cinq talents de la nouvelle génération de compositeurs.

Les interprètes
Vivant à Toronto, l’accordéoniste Joseph Petric se positionnera comme un véritable phare dans ce voyage. Ayant lui-même créé plus de 200 œuvres au cours de sa carrière, à son impressionnante virtuosité s’ajoute une rare aisance à jouer de son instrument « autrement ». Il partagera ici la scène avec des interprètes férus de musique contemporaine de Montréal et Toronto : la violoniste Lynn Kuo, la pianiste Louise-Andrée Baril, la mezzo-soprano Marie-Annick Béliveau et la violoncelliste Julie Trudeau.

Au cœur de la création musicale depuis plus de 50 ans, la SMCQ se consacre à la valorisation du travail de ses compositeurs. Au fil des années, elle s’est imposée sur la scène culturelle par la qualité et l’envergure de ses concerts et activités, qui se démarquent par leur aspect rassembleur.

(André Bouchard)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s