Le Lambrusco : les vins d’Émilie-Romagne titillent (encore) les papilles! Événement découverte à l’ITHQ, dans le cadre d’un atelier animé par Natalie Richard

Grâce à l’initiative de la Chambre de commerce italienne au Canada,
plusieurs personnes réunies à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec ont eu l’occasion d’expérimenter et d’approfondir tant la variété que la souplesse de caractère de plusieurs Lambrusco, cépage iconique de la région d’Émilie-Romagne.
Dans le cadre d’un atelier de dégustation animé par la sommelière Natalie Richard, l’événement a témoigné de l’ampleur et de la richesse de cette région qui continue d’épater les amateurs et de se bonifier grâce à l’apport du Lambrusco, vin reconnu pour sa fraîcheur, sa faible teneur en alcool et son goût fruité.
Rayon gastronomique, ce vin cultivé en Émilie-Romagne favorise d’heureux mariages, jouant sur la similitude ou le contraste, avec d’autres spécialités locales d’appellation contrôlée (DOP ou Denominazione di Origine Protetta). On pense au Prosciutto di Parma, au Parmigiano Reggiano ou encore au classique vinaigre balsamique de Modène.
Traditionnellement rouge, souvent pourvu d’une légère effervescence, le Lambrusco est aussi offert depuis quelques années en blanc et en rosé. Si les mousseux sont tout indiqués pour l’apéro, d’autres manifestent leur plein potentiel avec la pizza, les pâtes (tagliatelles, lasagnes et spaghettis à la bolognaise) ou encore les desserts fruités.
Des vins historiques, certifiés DOP
Depuis 2009, cinq Lambrusco sont protégés par le sceau de qualité DOP, certifiant leur origine et leur qualité. On recense le Lambrusco Grasparossa, le Mantovano, le Salamino et le Sorbara au nombre des principales variétés.
Paradis pour les papilles, la région d’Émilie-Romagne regroupe deux provinces situées au nord de l’Italie (l’Émilie et la Romagne). Là, le Lambrusco y est planté dans le sol argileux de la vallée du Pô, particulièrement autour de Modène et de Sorbara. Le Pô est le plus important fleuve d’Italie et son parcours influence de manière significative le climat prévalant dans les plaines du nord, région propice à la culture de la vigne, combinant des périodes de brume et de brouillard en hiver à de l’air plus humide en été.
L’histoire du Lambrusco aurait des origines lointaines, remontant aux écrivains de l’époque classique qui évoquaient alors le « Labrusca vitis », un cépage sauvage produisant des fruits au goût âpre, poussant habituellement aux abords des campagnes, à mille lieues, bien sûr, de la qualité actuelle.
À propos de l’événement Lambrusco
L’atelier de dégustation de Lambrusco a été organisé le 5 mars dernier, à l’ITHQ, par la Chambre de commerce italienne au Canada, pour le Consorzio Marchio Storico dei Lambruschi Modenesi, dans le cadre de la campagne « La différence est dans le goût ». Cette campagne vise à sensibiliser les consommateurs au marché des produits authentiques de l’Italie.

Voici quelques photos de ce bel événement vinicole:

Et voici l’entrevue que nous accordait Natalie Richard:

N’oubliez pas votre émission Voyage Voyage sur les ondes de votre station radiophonique préférée190d59_8dbd277e75234d2b8da0fb0b3f777635: chaque dimanche matin à 11 hres

(Photos et entrevue: André Bouchard)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s