4ième édition du Forum LE POUVOIR DES ARTS au MBAM

La Fondation Michaëlle Jean et le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) s’associent pour présenter la 4e édition du Forum LE POUVOIR DES ARTS, qui se déroulera du 16 au 18 février 2018 au MBAM, sous le thème « Les arts, des armes pour la paix ». L’événement réunira plus de 200 participants de partout au pays et de tous les secteurs de la société utilisant les arts comme outils de changement individuel et social, et comme armes pour la paix.

L’art comme moyen de favoriser l’émancipation personnelle et collective, l’inclusion et le vivre-ensemble, le bien-être et la santé mentale, l’élimination des discriminations, l’accès des femmes au pouvoir et à la sécurité, la réconciliation avec les peuples autochtones… En d’autres mots, les arts et la culture comme « armes de construction massive » pour la paix dans le monde. Tels sont les axes vers lesquels convergeront de nombreux acteurs du monde de la culture, de la politique, des affaires, de la santé, de la justice et de la société civile au MBAM, à compter du 16 février.

En tout, plus de 60 ateliers participatifs, conférences, tables rondes et performances artistiques étalés sur trois joursrassembleront quelques centaines de participantes et participants de tous les horizons, qui viendront partager leurs expériences, leurs meilleures pratiques, leurs réalisations, leurs façons de mettre à profit le pouvoir des arts pour créer, inventer, innover, revitaliser leur environnement, leurs collectivités et engager le changement social.

Son Excellence la très honorable Michaëlle Jean souligne l’importance du Forum : « Dans un monde de plus en plus incertain, où le repli sur soi cherche à l’emporter, il nous faut multiplier les occasions de nous rencontrer et de nous rassembler dans notre humanité commune, c’est justement ce que les arts produisent, sans masques et sans ambiguïtés. »

Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef du MBAM, explique : « Depuis les expositions Cuba, art et histoire de 1868 à nos jours, en 2008, ou Imagine : la ballade pour la paix de John et Yoko, en 2009, jusqu’à l’inauguration du pavillon pour la Paix Michal et Hornstein, en 2016, et la Balade pour la Paix : un musée à ciel ouvert, en 2017, nous nous engageons humblement et à notre mesure pour cette cause. Nombreux sont nos partenariats, nos collaborateurs et nos programmes sociocommunautaires qui soutiennent ces valeurs : paix de l’âme et paix sociale. Les arts jouent un rôle majeur pour pacifier nos sociétés : rien ne sert de développer l’intelligence artificielle si on ne se préoccupe pas de l’intelligence émotionnelle. Quand l’émotion reste un instrument puissant de manipulation, les arts nous permettent de vivre ensemble autrement. »

Pour Jean-Daniel Lafond, cofondateur, coprésident et directeur général de la Fondation Michaëlle Jean : « Le Forum est l’occasion de fourbir les armes de la paix. Il faut dire qu’il y a dans le monde un côté lumineux et un côté obscur aussi et que rien n’est jamais gagné, que l’humanité est une conquête fragile sur la barbarie, une lutte à recommencer, et que l’art et la culture sont nos seules armes pour bâtir la paix et le bonheur. L’objectif de ce forum est d’établir une feuille de route qui misera sur l’utilisation des arts en faveur d’une culture de la paix, de la cohésion sociale, du dialogue, de la compréhension mutuelle et de l’équité, dans notre monde déboussolé qui en a grandement besoin. »

Le MBAM, partenaire de la 4e édition du Forum LE POUVOIR DES ARTS
Le Forum LE POUVOIR DES ARTS conçu par Jean-Daniel Lafond, cinéaste, écrivain, coprésident et directeur général de la Fondation Michaëlle Jean, prend la suite des 52 forums « Point des arts », qu’il a organisés de 2005 à 2010 au Canada et à l’étranger pendant le mandat de gouverneure générale de son épouse.

Première présentation à Montréal après trois éditions à Ottawa, le Forum LE POUVOIR DES ARTS 2018 est le résultat d’un partenariat entre les programmes éducatifs et communautaires du Musée des beaux-arts de Montréal et de la Fondation Michaëlle Jean.

Quant au Musée des beaux-arts de Montréal, il fait figure de pionnier et d’acteur majeur dans les domaines de l’éducation et du mieux-être par les arts, au Canada comme à l’international. Sous l’impulsion de Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef, il s’affirme comme un musée humaniste et socialement engagé grâce à des actions favorisant l’éducation, l’inclusion et le mieux-être.

Chaque année, le MBAM accueille plus de 300 000 personnes qui prennent part à ses programmes éducatifs, culturels, de mieux-être et d’art-thérapie, fruits de la collaboration avec plus de 450 organismes de milieux scolaires et sociocommunautaires et du secteur de la santé, afin de lutter, entre autres, contre la stigmatisation, la violence, la discrimination, la radicalisation, le racisme et l’homophobie. Il met sa vaste collection encyclopédique et ses installations à la disposition des citoyens afin que tous puissent profiter des bienfaits de l’art.

Troisième partenariat du MBAM avec la fondation Michaëlle Jean
Il s’agit d’une troisième collaboration du MBAM avec la Fondation, dans la continuité des partenariats que les deux organismes ont développés au cours des quatre dernières années, en particulier les deux éditions montréalaises du 4e Mur, rendre l’invisible visible, un important programme d’expositions-débats de la Fondation Michaëlle Jean, l’une consacrée (en 2014) aux jeunes Noirs ; l’autre, L’art de l’inclusion (en 2016), consacrée aux jeunes de confession musulmane.

Le projet découle de l’importance que les deux organismes accordent au rôle de l’art en tant que vecteur de paix et moteur de progrès social, ainsi que de leurs idées communes sur le dialogue, la tolérance, l’inclusion, l’engagement civique et la compréhension mutuelle.

Remerciements
L’édition 2018 du Forum LE POUVOIR DES ARTS n’aurait pu voir le jour sans ses partenaires : Vermilion Energy, la Fondation Asper, la Fondation de la famille Brian Bronfman, la Fondation de la Chenelière, le Conseil des arts du Canada, le Réseau des donateurs pour la paix, l’Office national du film, le Collège des médecins de famille du Canada et le patronage de la Commission canadienne pour l’UNESCO. L’Atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière du Musée des beaux-arts de Montréal n’aurait pu voir le jour sans le généreux soutien de la Fondation de la Chenelière.                             (Coll: Patricia Lachance MBAM)

unnamed (13)
(André Bouchard)
Inscriptions et programme préliminaire : shrtm.nu/PDA2018
À propos du Musée des beaux-arts de Montréal
Le MBAM accueille un million de visiteurs chaque année. Il est le musée le plus visité du Québec, l’un des plus fréquentés du Canada et se classe au 18erang des musées d’art en Amérique du Nord. Avec leurs scénographies originales, ses expositions temporaires croisent les disciplines artistiques (beaux-arts, musique, cinéma, mode, design) et sont exportées à travers le monde. Sa riche collection encyclopédique, répartie dans cinq pavillons, inclut l’art international, les cultures du monde, l’art contemporain, les arts décoratifs et le design ainsi que l’art québécois et canadien. Le complexe du MBAM est par ailleurs doté d’une salle de concert de 460 places, la salle Bourgie. Le MBAM est en outre l’un des plus importants éditeurs canadiens de livres d’art en français et en anglais diffusés à l’international. Enfin, le musée abrite l’Atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière, le plus grand complexe éducatif dans un musée d’art en Amérique du Nord, qui lui permet de mettre en œuvre des projets innovants en éducation, en mieux-être et en art-thérapie. mbam.qc.ca

À propos de la Fondation Michaëlle Jean
La Fondation Michaëlle Jean Foundation (FMJF) apporte son soutien aux organismes de la jeunesse qui utilisent les arts pour transformer la vie des jeunes et revitaliser les communautés défavorisées à travers le Canada. Grâce à nos programmes, des jeunes défavorisés utilisent leur créativité pour trouver de nouvelles solutions à des problèmes sociaux pressants, comme la pauvreté, l’exclusion sociale et la santé mentale. Ce faisant, ils deviennent dans tout le pays les catalyseurs de projets de renouveau communautaire originaux, les moteurs d’initiatives cruciales de renaissance culturelle autochtone et les initiateurs d’entreprises culturelles de pointe. Pour en savoir plus : fmjf.ca

Zone contenant les pièces jointes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s