« Le 300ième Anniversaire de l’Impératrice Marie-Thérèse d’Autriche» célébré  avec éclat au BAL VIENNOIS DE MONTRÉAL

 En effet, comme elle le fait depuis plus de 55 ans, chaque automne, la Société Autrichienne de Montréal a célébré de belle façon la splendeur de la tradition du Bal viennois lors d’une superbe soirée gala animée, avec musique et danse,  ambiance élégante,  et prestation des débutantes et leurs cavaliers à l’hôtel Mariott Château Champlain, un établissement de prestige pour un tel événement ! Encore une fois, ce fut une soirée magique, pleine d’entrain, champagne et mets fins, des prix à gagner et représentations d’opéra, de danse et de valse, tout en étant un événement bénéfice important. D’ailleurs, au fil des ans, le Bal a rassemblé des gens de nationalités et cultures différentes – tous avec un désir en commun : de préserver la tradition du Bal viennois. Cette année, celle-ci étant une fois de plus respectée, tout en célébrant comme il se doit, le 300ième anniversaire de l’illustre Impératrice Marie-Thérèse d’Autriche, la première femme de la dynastie des  Habsbourg et ayant régné 40 ans sur le plus grand empire européen.

Bal Viennois de Montréal et S.E. l’Ambassadeur Pehringer

Il est intéressant de souligner que  ce magnifique bal se déroulait sous le haut patronage et en présence de l’Ambassadeur d’Autriche, le Dr. Stefan Pehringer et son épouse Debra Jean Pehringer, ainsi que du Conseiller municipal Omar Al Rawi, représentant de la Ville de Vienne et de dignitaires autrichiens et québécois.

Dans la salle de bal, trois ensembles ont ainsi créé l’ambiance requise à savoir: le Furino Orchestra, en alternance avec le SophistOccasion Showband et le Ballroom Blitz Big Band ayant joué des airs traditionnels et modernes jusqu’à 2h30 du matin. Pour clore la soirée, une visite à la taverne viennoise  Heuriger s’imposait; ouverte de minuit à 3h30, il était possible d’y déguster une soupe au Goulasch autrichienne et saucisses traditionnelles, ainsi que bière et vins autrichiens – le tout accompagné de musique et chansons typiquement  viennoises.

Danser pour les autres

À l’instar des bals précédents, toutes les recettes de la soirée seront évidemment  versées à des initiatives pour les jeunes, en premier lieu à SOS Villages d’Enfants, fondé en 1949 par un médecin autrichien pour aider les enfants ayant perdu maison et famille pendant la guerre. L’Ecole de musique Schulich de l’Université McGill est aussi un important bénéficiaire pour des bourses d’étude en Autriche. Autre bénéficiaires: L.O.V.E (vivre sans violence) le plus important organisme au Canada voué à la réduction de la violence en milieu scolaire; l’Ecole internationale Alexander von Humboldt et les Ecoles allemandes DSQ de Montréal qui offrent des cours d’Allemand pour tous les niveaux.

Voici donc en photos et vidéos et entrevues en souvenir de cet événement mondain haut en couleur qui devrait demeurer dans les mémoires longtemps comme les autrichiens savent le dire : TOUJOURS VIENNE.

 

 

 

              

 

(ANDRÉ BOUCHARD)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s